Amazon Elastic Compute Cloud
Guide de l'utilisateur pour les instances Linux

Ajouter des volumes de stockage d'instance à votre instance EC2

Vous spécifiez les volumes EBS et les volumes de stockage d'instance de votre instance à l'aide d'un mappage de périphérique de stockage en mode bloc. Chaque entrée d'un mappage de périphérique de stockage en mode bloc inclut un nom de périphérique et le volume sur lequel il est mappé. Le mappage de périphérique de stockage en mode bloc par défaut est spécifiée par l'AMI que vous utilisez. Vous pouvez également spécifier un mappage de périphérique de stockage en mode bloc pour l'instance lors de son lancement. Tous les volumes de stockage d'instance NVMe pris en charge par un type d'instance sont automatiquement énumérés et un nom de périphérique leur est automatiquement attribué au lancement de l'instance. Le fait de les ajouter dans le mappage de périphérique de stockage en mode bloc pour l'AMI ou l'instance n'a aucun effet. Pour plus d'informations, consultez Mappage de périphérique de stockage en mode bloc.

Un mappage de périphérique de stockage en mode bloc spécifie toujours le volume racine de l'instance. Le volume racine est un volume Amazon EBS ou un volume de stockage d'instance. Pour plus d'informations, consultez Stockage pour le périphérique racine. Le volume racine est monté automatiquement. Dans le cas des instances ayant un volume de stockage d'instance pour le volume racine, la taille de ce volume varie en fonction de l'AMI, mais la taille maximale est de 10 Go.

Vous pouvez utiliser un mappage de périphérique de stockage en mode bloc pour spécifier des volumes EBS supplémentaires quand vous lancez votre instance ou en attacher une fois que votre instance est en cours d'exécution. Pour plus d'informations, consultez Volumes Amazon EBS.

Vous ne pouvez spécifier les volumes de stockage d'instance de votre instance que lors de son lancement. Vous ne pouvez pas attacher des volumes de stockage d'instance à une instance après l'avoir lancée.

Si vous modifiez le type d'instance, un magasin d'instances ne sera pas attaché au nouveau type d'instance. Pour de plus amples informations,veuillez consulter Modification du type d'instance.

Le nombre et la taille de volumes de stockage d'instance disponibles pour votre instance varient par type d'instance. Certains types d'instance ne prennent pas en charge les volumes de stockage d'instance. Pour plus d'informations sur la prise en charge des volumes de stockage d'instance par chaque type d'instance, consultez Volumes de stockage d'instance. Si le type d'instance que vous avez choisie pour votre instance prend en charge les volumes de stockage d'instance, vous devez les ajouter au mappage de périphérique de stockage en mode bloc de l'instance lorsque vous la lancez. Après le lancement, vous devez vous assurer que les volumes de stockage d'instance de votre instance sont formatés et montés avant que vous ne puissiez les utiliser. Le volume racine d'une instance basée sur le stockage d'instance est monté automatiquement.

Ajout de volumes de stockage d'instance à une AMI

Vous pouvez créer une AMI avec un mappage de périphérique de stockage en mode bloc incluant des volumes de stockage d'instance. Après que vous avez ajouté des volumes de stockage d'instance à une AMI, toute instance que vous lancez depuis l'AMI inclut ces volumes de stockage d'instance. Lors du lancement d'une instance, vous pouvez omettre les volumes spécifiés dans le mappage de périphérique de stockage en mode bloc de l'AMI et ajouter de nouveaux volumes.

Important

Pour les instances M3, spécifiez les volumes de stockage d'instance dans le mappage de périphérique de stockage en mode bloc de l'instance, pas l'AMI. Amazon EC2 pourrait ignorer les volumes de stockage d'instance qui sont spécifiés uniquement dans le mappage de périphérique de stockage en mode bloc de l'AMI.

Pour ajouter des volumes de stockage d'instance à une AMI basée sur des volumes Amazon EBS à l'aide de la console

  1. Ouvrez la console Amazon EC2 à l'adresse https://console.aws.amazon.com/ec2/.

  2. Dans le panneau de navigation, sélectionnez Instances, puis choisissez l'instance.

  3. Sélectionnez Actions, Image, Créer une image.

  4. Dans la boîte de dialogue Créer une image, attribuez à votre image un nom et une description significatifs.

  5. Pour chaque volume de stockage d'instance à ajouter, choisissez Ajouter un nouveau volume, et sélectionnez un volume de stockage d'instance dans Type de volume puis un nom de périphérique dans Dispositif. (Pour plus d'informations, consultez Noms d'appareil pour les instances Linux.) Le nombre de volumes de stockage d'instance disponibles dépend du type d'instance. Pour les instances avec volumes de stockage d'instance NVMe, le mappage de périphérique de ces volumes dépend de l'ordre dans lequel le système d'exploitation énumère les volumes.

  6. Choisissez Créer une image.

Pour ajouter des volumes de stockage d'instance à une AMI à l'aide de la ligne de commande

Vous pouvez utiliser l'une des commandes suivantes. Pour obtenir plus d'informations sur les CLI (interface ligne de commande), consultez le didacticiel Accès à Amazon EC2.

Ajout de volumes de stockage d'instance à une instance

Lors du lancement d'une instance, le mappage de périphérique de stockage en mode bloc par défaut est fourni par l'AMI spécifié. Si vous avez besoin de volumes de stockage d'instance supplémentaires, vous devez les ajouter à l'instance lors de son lancement. Vous pouvez aussi omettre les périphériques spécifiés dans le mappage de périphérique de stockage en mode bloc de l'AMI.

Important

Pour les instances M3, il se peut que vous receviez les volumes de stockage d'instance, même si vous ne les spécifiez pas dans le mappage de périphérique de stockage en mode bloc de l'instance.

Important

Pour les instances HS1, quel que soit le nombre de volumes de stockage d'instance que vous spécifiez dans le mappage de périphérique de stockage en mode bloc d'une AMI, le mappage de périphérique de stockage en mode bloc d'une instance lancée depuis l'AMI inclut automatiquement le nombre maximal de volumes de stockage d'instance pris en charge. Vous devez supprimer les volumes de stockage d'instance dont vous ne voulez pas du mappage de périphérique de stockage en mode bloc de l'instance avant le lancement de celle-ci.

Pour mettre à jour le mappage de périphérique de stockage en mode bloc d'une instance à l'aide de la console

  1. Ouvrez la console Amazon EC2.

  2. Sur le tableau de bord, choisissez Lancer une instance.

  3. Dans Étape 1 : Sélection d'une Amazon Machine Image (AMI), sélectionnez l'AMI à utiliser et choisissez Sélectionner.

  4. Suivez l'Assistant pour exécuter les étapes Étape 1 : Sélection d'une Amazon Machine Image (AMI), Étape 2 : Choisir un type d'instance et Étape 3 : Configurer les détails de l'instance.

  5. Dans Étape 4 : Ajouter le stockage, modifiez les entrées existantes selon vos besoins. Pour chaque volume de stockage d'instance à ajouter, choisissez Ajouter un nouveau volume, et sélectionnez un volume de stockage d'instance dans Type de volume puis un nom de périphérique dans Dispositif. Le nombre de volumes de stockage d'instance disponibles dépend du type d'instance.

  6. Exécutez l'assistant et lancez l'instance.

Pour mettre à jour le mappage de périphérique de stockage en mode bloc d'une instance à l'aide de la ligne de commande

Vous pouvez utiliser l'une des commandes d'option suivantes avec la commande correspondante. Pour obtenir plus d'informations sur les CLI (interface ligne de commande), consultez le didacticiel Accès à Amazon EC2.

Rendre disponibles les volumes de stockage d'instance sur votre instance

Après le lancement, les volumes de stockage d'instance sont accessibles à l'instance, mais vous ne pouvez pas y accéder tant qu'ils ne sont pas montés. Pour les instances Linux, le type d'instance détermine quels sont les volumes de stockage d'instance qui sont montés automatiquement et lesquels sont disponibles pour que vous les montiez vous-même. Pour les instances Windows, le service EC2Config monte les volumes de stockage d'instance pour une instance. Le pilote du périphérique de stockage en mode bloc de l'instance attribue le nom réel du volume au montage de celui-ci et le nom affecté peut être différent de celui recommandé par Amazon EC2.

La plupart des volumes de stockage d'instance sont préformatés avec le système de fichiers ext3. Les volumes de stockage d'instance SSD prenant en charge l'instruction TRIM ne sont pas préformatés avec un système de fichiers. Cependant, vous pouvez formater les volumes avec le système de fichiers de votre choix après avoir lancé votre instance. Pour plus d'informations, consultez Prise en charge de TRIM sur les volumes de stockage d'instance. Pour les instances Windows, le service EC2Config reformate les volumes de stockage d'instance avec le système de fichiers NTFS.

Vous pouvez confirmer que les périphériques de stockage d'instance sont disponibles depuis l'instance elle-même à l'aide des métadonnées d'instance. Pour plus d'informations, consultez Affichage du mappage de périphérique de stockage en mode bloc d'une instance pour les volumes de stockage d'instances.

Pour les instances Windows, vous pouvez aussi afficher les volumes de stockage d'instance avec la gestion de disques Windows. Pour plus d'informations, consultez Liste des disques utilisant le gestionnaire de disques Windows.

Pour les instances Linux, vous pouvez afficher et monter les volumes de stockage d'instance, comme décrit dans la procédure suivante.

Pour rendre disponible un volume de stockage d'instance sur Linux

  1. Connectez-vous à l'instance à l'aide d'un client SSH.

  2. Utilisez la commande df -h pour afficher les volumes qui sont formatés et montés. Utilisez la commande lsblk pour afficher les volumes qui ont été mappés au lancement, mais ne sont ni formatés ni montés.

  3. Pour formater et monter un volume de stockage d'instance qui a seulement été mappé, procédez comme suit :

    1. Créez un système de fichiers sur le périphérique avec la commande mkfs.

    2. Créez un répertoire sur lequel monter le périphérique avec la commande mkdir.

    3. Montez le périphérique sur le répertoire nouvellement créé à l'aide de la commande mount.