Lancer une instance à l'aide de l'assistant de lancement d'instance - Amazon Elastic Compute Cloud

Lancer une instance à l'aide de l'assistant de lancement d'instance

Vous pouvez lancer une instance à l'aide de l'assistant de lancement d'instance. L'assistant de lancement d'instance spécifie tous les paramètres de lancement requis pour lancer une instance. Lorsque l'assistant de lancement d'instance fournit une valeur par défaut, vous pouvez accepter la valeur par défaut ou spécifier votre propre valeur. À tout le moins, vous devez sélectionner une AMI et une paire de clés pour lancer une instance.

Avant de lancer l'instance, vérifiez que tout est prêt. Pour plus d'informations, consultez Configurer l'utilisation d'Amazon EC2.

Important

Lorsque vous lancez une instance qui ne fait pas partie de l'offre gratuite AWS, la durée d'exécution de l'instance vous est facturée, même si celle-ci reste inactive.

Commencer le lancement de l'instance

  1. Ouvrez la console Amazon EC2 à l'adresse https://console.aws.amazon.com/ec2/.

  2. Dans la barre de navigation en haut de l'écran, la région actuelle est affichée (par exemple, USA Est (Ohio)). Sélectionnez une région pour l'instance répondant à vos besoins. Ce choix est important car certaines ressources Amazon EC2 peuvent être partagées entre plusieurs régions, contrairement à d'autres ressources. Pour plus d'informations, consultez Emplacements des ressources.

  3. Sur le tableau de bord de la console Amazon EC2, sélectionnez Launch instance (Lancer une instance).

Étape 1 : Sélection d'une Amazon Machine Image (AMI)

Lorsque vous lancez une instance, vous devez sélectionner une configuration connue sous le nom d'Amazon Machine Image (AMI). Une AMI contient les informations nécessaires à la création d'une instance. Par exemple, une AMI peut contenir le logiciel nécessaire pour fonctionner en tant que serveur web : par exemple, Linux, Apache et votre site web.

Lorsque vous lancez une instance, vous pouvez sélectionner une AMI dans la liste ou sélectionner un paramètre Systems Manager pointant vers un ID AMI. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Utilisation d'un paramètre Systems Manager pour rechercher une AMI.

Sur la page Choisir une image de machine Amazon (AMI) utilisez l'une des deux options pour choisir une AMI. Recherchez la liste des AMI, ou effectuez une recherche par paramètre Systems Manager.

En recherchant la liste des AMI

  1. Sélectionnez le type d'AMI à utiliser dans le volet gauche :

    Démarrage rapide

    Quelques AMI couramment utilisées pour vous aider à démarrer rapidement. Pour sélectionner une AMI éligible pour l'offre gratuite, choisissez Offre gratuite uniquement dans le volet gauche. Ces AMI sont indiquées comme Admissible à l'offre gratuite.

    Mes AMI

    Les AMI privées que vous possédez ou qui ont été partagées avec vous. Pour voir les AMI partagées avec vous, choisissez Shared with me (Partagé avec moi) dans le volet de gauche.

    AWS Marketplace

    Boutique en ligne où vous pouvez acheter des logiciels exécutés sur AWS, et notamment les AMI. Pour plus d'informations sur le lancement d'une instance depuis l'AWS Marketplace, consultez Lancer une instance AWS Marketplace.

    AMI de la communauté

    Les AMI qui ont été mises à la disposition des utilisateurs par des membres de la communauté AWS. Pour filtrer la liste des AMI par système d'exploitation, activez la case à cocher appropriée sous Système d'exploitation. Vous pouvez également filtrer par architecture et par type d'appareil racine.

  2. Vérifiez le Type de périphérique racine spécifié pour chaque AMI. Déterminez les types d'AMI dont vous avez besoin, soit ebs (basé sur Amazon EBS) soit instance-store (basé sur le stockage d'instance). Pour plus d'informations, consultez Stockage pour le périphérique racine.

  3. Vérifiez le Type de virtualisation spécifié pour chaque AMI. Déterminez le type d'AMI dont vous avez besoin, hvm ou paravirtual. Par exemple, certains types d'instance requièrent HVM. Pour plus d'informations, consultez Types de virtualisation AMI Linux.

  4. Choisissez une AMI correspondant à vos besoins, puis choisissez Sélectionner.

Par paramètre Systems Manager

  1. Choisissez Rechercher par paramètre Systems Manager (en haut à droite).

  2. Pour Paramètre Systems Manager, sélectionnez un paramètre. L'ID AMI correspondant apparaît à côté de Currently resolves to (Se résout en).

  3. Choisissez Search (Rechercher). Les AMI correspondant à l'ID AMI apparaissent dans la liste.

  4. Sélectionnez l'AMI dans la liste, puis choisissez Select (Sélectionner).

Étape 2 : Choisir un type d'instance

Sur la page Choisir un type d'instance, sélectionnez la configuration matérielle et la taille de l'instance à lancer. Les types d'instance plus importants disposent de plus d'UC et de mémoire. Pour plus d'informations, consultez Types d'instance.

Pour rester éligible pour l’offre gratuite, choisissez le type d'instance t2.micro (ou le type d'instance t3.micro dans des régions où t2.micro n'est pas disponible). Pour de plus amples informations, veuillez consulter Instances à capacité extensible.

Par défaut, l'assistant affiche les types d'instance de la génération actuelle et sélectionne le premier type d'instance disponible en fonction de l'AMI que vous avez sélectionnée. Pour afficher les types d'instances de la génération précédente, choisissez Toutes les générations dans la liste de filtres.

Note

Pour configurer une instance rapidement à des fins de test, choisissez Vérifier et lancer afin d'accepter les paramètres de configuration par défaut, puis lancer votre instance. Sinon, pour configurer votre instance plus en détails, choisissez Suivant : Configurer les détails de l'instance.

Étape 3 : Configurer les détails de l'instance

Sur la page Configurer les détails de l'instance, modifiez les paramètres suivants en fonction de vos besoins (développez Détails avancés pour afficher tous les paramètres), puis choisissez Suivant : Ajouter le stockage :

  • Nombre d'instances : entrez le nombre d'instances à lancer.

    Astuce

    Pour accélérer les lancements d'instances, divisez les demandes volumineuses en lots plus petits. Par exemple, créez cinq demandes de lancement distinctes pour 100 instances au lieu d'un lancement pour 500 instances.

  • (Facultatif) Pour vous assurer de conserver le nombre correct d'instances pour gérer la demande de votre application, vous pouvez choisir Lancer dans le groupe Auto Scaling pour créer une configuration de lancement et un groupe Auto Scaling. Auto Scaling met à l'échelle le nombre d'instances du groupe en fonction de vos spécifications. Pour plus d'informations, consultez l'Amazon EC2 Auto Scaling Guide de l'utilisateur.

    Note

    Si Amazon EC2 Auto Scaling marque une instance qui se trouve dans un groupe Auto Scaling comme non saine, elle est automatiquement planifiée pour le remplacement lorsqu'elle est terminée et qu'une autre est lancée, et vous perdez vos données sur l'instance d'origine. Une instance est marquée comme non saine si vous arrêtez ou redémarrez l'instance, ou si un autre événement marque l'instance comme non saine. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Vérification de l'état des instances Auto Scaling dans le Amazon EC2 Auto Scaling Guide de l'utilisateur.

  • Option d'achat : sélectionnez Demander des instances Spot pour lancer une instance Spot. Cet utilitaire ajoute et supprime des options de cette page. Définissez le prix maximum et mettez éventuellement à jour le type de demande, le comportement d'interruption et la validité de la demande. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Créer une demande d'instance Spot.

  • Réseau : sélectionnez le VPC ou, pour créer un nouveau VPC, choisissez Créer un nouveau VPC afin d'accéder à la console Amazon VPC. Une fois que vous avez terminé, revenez dans l'assistant et choisissez Actualiser pour charger votre VPC dans la liste.

  • Sous-réseau : vous pouvez lancer une instance dans un sous-réseau associé à une zone de disponibilité, une zone locale, une zone de longueur d'onde ou un Outpost.

    Pour lancer l'instance dans une zone de disponibilité, sélectionnez le sous-réseau dans lequel lancer votre instance. Vous pouvez sélectionner Aucune préférence pour laisser AWS choisir un sous-réseau par défaut dans une zone de disponibilité. Pour créer un sous-réseau, choisissez Créer un nouveau sous-réseau afin d'accéder à la console Amazon VPC. Une fois que vous avez terminé, revenez dans l'assistant et choisissez Actualiser afin de charger votre sous-réseau dans la liste.

    Pour lancer l'instance dans une Zone locale, sélectionnez un sous-réseau que vous avez créé dans la Zone locale.

    Pour lancer une instance dans un Outpost, sélectionnez un sous-réseau dans un VPC que vous avez associé à un Outpost.

  • Attribuer automatiquement l'adresse IP publique : indiquez si l'instance est associée à une adresse IPv4 publique. Par défaut, les instances d'un sous-réseau par défaut se voient attribuer une adresse IPv4 publique, contrairement aux instances d'un sous-réseau personnalisé. Vous pouvez sélectionner Activer ou Désactiver pour remplacer la configuration par défaut du sous-réseau. Pour plus d'informations, consultez Adresses IPv4 publiques et noms d'hôte DNS externes.

  • Attribuer automatiquement l'adresse IP IPv6 : spécifiez si votre instance reçoit une adresse IPv6 de la plage du sous-réseau. Sélectionnez Activer ou Désactiver pour remplacer le paramètre par défaut du sous-réseau. Cette option est uniquement disponible si vous avez associé un bloc d'adresses CIDR IPv6 à votre VPC et à votre sous-réseau. Pour plus d'informations, consultez Vos VPC et sous-réseaux dans le Amazon VPC Guide de l'utilisateur.

  • Répertoire de jonction de domaines : sélectionnez le répertoire AWS Directory Service (domaine) auquel votre instance Linux est jointe après le lancement. Si vous sélectionnez un domaine, vous devez sélectionner un rôle IAM avec les autorisations requises. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Jonction en toute transparence d'une instance Linux EC2 à votre répertoire AWS Managed Microsoft AD.

  • Groupe de placement : un groupe de placement détermine la stratégie de placement de vos instances. Sélectionnez un groupe de placement existant ou créez-en un nouveau. Cette option est disponible uniquement si vous avez sélectionné un type d'instance qui prend en charge les groupes de placement. Pour plus d'informations, consultez Groupes de placement.

  • Réservation de capacité : indiquez s'il convient de lancer l'instance dans la capacité partagée, dans une Réservation de capacité open, une Réservation de capacité spécifique ou un groupe Réservation de capacité. Pour plus d'informations, consultez Lancer des instances dans une Réservation de capacité existante..

  • Rôle IAM : sélectionnez un rôle AWS Identity and Access Management (IAM) à associer à l'instance. Pour plus d'informations, consultez Rôles IAM pour Amazon EC2.

  • CPU options (Options d'UC) : choisissez Specify CPU options (Spécifier les options d'UC) pour spécifier un nombre personnalisé de vCPU lors du lancement. Définissez le nombre de cœurs d'UC et de threads par cœur. Pour plus d'informations, consultez Optimiser les options d'UC.

  • Comportement d'arrêt : indiquez si l'instance doit s'arrêter ou être résiliée lorsque vous arrêtez l'ordinateur. Pour plus d'informations, consultez Modifier le comportement d'arrêt lancé de l'instance.

  • Comportement d'arrêt - mise en veille prolongée : pour activer la mise en veille prolongée, sélectionnez cette case à cocher. Cette option est uniquement disponible si votre instance satisfait les conditions préalables à la mise en veille prolongée. Pour plus d'informations, consultez Mettre votre instance Linux en veille prolongée.

  • Activer la protection de la résiliation : activez cette case à cocher pour éviter toute mise hors service accidentelle. Pour plus d'informations, consultez Activer la protection de la résiliation.

  • Monitoring (Surveillance) : activez cette case à cocher pour mettre en place une surveillance détaillée de votre instance à l'aide d'Amazon CloudWatch. Des frais supplémentaires seront facturés. Pour plus d'informations, consultez Surveiller vos instances à l'aide de CloudWatch.

  • Instance optimisée pour EBS : une instance optimisée pour Amazon EBS a recours à une pile de configuration optimisée et fournit une capacité supplémentaire dédiée pour les I/O Amazon EBS. Si le type d'instance prend en charge cette fonction, coche cette case afin de l'activer. Des frais supplémentaires seront facturés. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Amazon EBS–Instances optimisées.

  • Location : si vous lancez votre instance sur un VPC, vous pouvez choisir de l'exécuter sur un matériel isolé dédié (Dédié) ou sur un hôte dédié (Hôte dédié). Des frais supplémentaires peuvent être facturés. Pour plus d'informations, consultez Instances dédiées et Hôtes dédiés.

  • T2/T3 illimité) : activez cette case à cocher pour permettre aux applications de s'exécuter au-delà du niveau de référence aussi longtemps que nécessaire. Des frais supplémentaires peuvent être facturés. Pour plus d'informations, consultez Instances à capacité extensible.

  • Systèmes de fichiers : pour créer un nouveau système de fichiers à monter sur votre instance, sélectionnez Créer un nouveau système de fichiers, saisissez un nom pour le nouveau système de fichiers, puis cliquez sur Créer. Le système de fichiers est créé à l'aide de la création rapide Amazon EFS, qui applique les paramètres recommandés par le service. Les groupes de sécurité requis pour activer l'accès au système de fichiers sont automatiquement créés et attachés à l'instance et aux cibles de montage du système de fichiers. Vous pouvez également choisir de créer et d'attacher manuellement les groupes de sécurité requis. Pour plus d'information, consultez la section Créer un système de fichiers EFS à l'aide de la création rapide Amazon EFS.

    Pour monter un ou plusieurs systèmes de fichiers Amazon EFS existants sur votre instance, sélectionnez Ajouter un système de fichiers, puis choisissez les systèmes de fichiers à monter et les points de montage à utiliser. Pour plus d'information, consultez la section Créer un système de fichiers EFS et le monter sur votre instance.

  • Interfaces réseau : si vous avez sélectionné un sous-réseau spécifique, vous pouvez spécifier jusqu'à deux interfaces réseau pour votre instance :

    • Pour Interfaces réseau, sélectionnez Nouvelle interface réseau pour laisser AWS créer une nouvelle interface, ou choisissez une interface réseau disponible existante.

    • Pour IP principale, entrez une adresse IPv4 privée de la plage de votre sous-réseau ou conservez Attribution automatique pour permettre à AWS de choisir une adresse IPv4 pour vous.

    • Pour Adresses IP secondaires, choisissez Ajouter l'IP pour affecter plusieurs adresses IPv4 privées à l'interface réseau sélectionnée.

    • (IPv6 uniquement) Pour Adresses IP IPv6, choisissez Ajouter l'IP et entrez une adresse IPv6 de la plage du sous-réseau, ou conservez Attribution automatique pour permettre à AWS de choisir une adresse pour vous.

    • Index de carte réseau : l'index de la carte réseau. L'interface réseau principale doit être affectée à l'index de carte réseau 0. Certains types d'instance prennent en charge plusieurs cartes réseau.

    • Choisissez Ajouter périphérique pour ajouter une interface réseau secondaire. Une interface réseau secondaire peut résider dans un autre sous-réseau du VPC, à condition que celui-ci figure dans la même zone de disponibilité que votre instance.

    Pour plus d'informations, consultez Interfaces réseau Elastic. Si vous spécifiez plusieurs interfaces réseau, votre instance ne peut recevoir aucune adresse IPv4 publique. En outre, si vous spécifiez une interface réseau existante pour eth0, vous ne pouvez pas remplacer le paramètre d'adresse IPv4 publique du sous-réseau à l'aide de Attribuer automatiquement l'adresse IP publique. Pour plus d'informations, consultez Attribuer une adresse IPv4 publique lors du lancement d'une instance.

  • ID du noyau : (valide uniquement pour les AMIs paravirtuelles, PV) sélectionnez Utiliser la valeur par défaut sauf si vous souhaitez utiliser un noyau spécifique.

  • ID de disque RAM : (valide uniquement pour les AMIs paravirtuelles, PV) sélectionnez Utiliser la valeur par défaut sauf si vous souhaitez utiliser un disque RAM spécifique. Si vous avez sélectionné un noyau, vous devrez peut-être sélectionner un disque RAM spécifique avec les pilotes qui l'accompagnent.

  • Enclave : sélectionnez Activer pour activer l'instance pour AWS Nitro Enclaves. Pour plus d'informations, voir Qu'est-ce qu'AWS Nitro Enclaves ? dans le Guide de l'utilisateur AWS Nitro Enclaves.

  • Metadata accessible (Métadonnées accessibles) : vous pouvez activer ou désactiver l'accès aux métadonnées de l'instance. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Configurer le service des métadonnées d'instance.

  • Metadata version (Version des métadonnées) : si vous activez l'accès aux métadonnées de l'instance, vous pouvez choisir d'exiger l'utilisation de Service des métadonnées d'instance Version 2 lors de la demande de métadonnées d'instance. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Configurer les options de métadonnées d'instance pour les nouvelles instances.

  • Metadata token response hop limit (Durée de vie de réponse du jeton de métadonnées) : si vous activez les métadonnées d'instance, vous pouvez définir le nombre autorisé de sauts réseau pour le jeton de métadonnées. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Configurer le service des métadonnées d'instance.

  • Données utilisateur : vous pouvez spécifier les données utilisateur pour configurer une instance lors du lancement ou pour exécuter un script de configuration. Pour attacher un fichier, sélectionnez l'option Sous forme de fichier et parcourez la liste jusqu'à ce que vous trouviez le fichier à attacher.

Étape 4 : Ajouter du stockage

L'AMI sélectionnée inclut un ou plusieurs volumes de stockage, notamment le volume du périphérique racine. Sur la page Ajouter le stockage, vous pouvez spécifier des volumes supplémentaires à attacher à l'instance en choisissant Ajouter un nouveau volume. Configurez chaque volume comme suit, puis choisissez Suivant : Ajouter des balises.

  • Type : sélectionnez le stockage d'instance ou les volumes Amazon EBS à associer à votre instance. Les types de volumes disponibles dans la liste dépendent du type d'instance que vous avez sélectionné. Pour plus d'informations, consultez Stockage d'instance Amazon EC2 et Volumes Amazon EBS.

  • Dispositif : sélectionnez l'appareil dans la liste des noms d'appareils disponibles pour le volume.

  • Instantané : entrez le nom ou l'ID de l'instantané à partir duquel vous souhaitez restaurer un volume. Vous pouvez également rechercher les instantanés partagés et publics disponibles en saisissant un texte dans le champ Instantané. Les descriptions d'instantané sont sensibles à la casse.

  • Taille : pour les volumes EBS, vous pouvez spécifier une taille de stockage. Même si vous avez sélectionné une AMI et une instance éligibles pour l'offre gratuite, afin de ne pas dépasser les limites de celle-ci, vous devez veiller à ne pas dépasser 30 GiO de stockage au total. Pour plus d'informations, consultez Contraintes sur la taille et la configuration d'un volume EBS.

  • Type de volume : pour les volumes EBS, sélectionnez un type de volume. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Types de volume Amazon EBS.

  • IOPS : si vous avez sélectionné le type de volume IOPS provisionnés SSD, vous pouvez saisir le nombre d'opérations d'E/S par seconde (IOPS) que le volume peut prendre en charge.

  • Supprimer à la résiliation : pour les volumes Amazon EBS, activez cette case à cocher afin de supprimer le volume une fois l'instance résiliée. Pour plus d'informations, consultez Conserver les volumes Amazon EBS lors de la résiliation d'une instance.

  • Chiffré : si le type d'instance prend en charge le chiffrement EBS, vous pouvez spécifier l'état de chiffrement du volume. Si vous avez activé le chiffrement par défaut dans cette région, la clé CMK par défaut est sélectionnée automatiquement. Vous pouvez sélectionner une autre clé ou désactiver le chiffrement. Pour plus d'informations, consultez Chiffrement Amazon EBS.

Étape 5 : Ajouter des balises

Sur la page Ajouter des balises, spécifiez les balises en fournissant les combinaisons clé et valeur. Vous pouvez attribuer une balise à l'instance, aux volumes ou aux deux. Pour les Instances Spot, vous pouvez baliser la demande d'instance Spot uniquement. Choisissez Ajouter une autre balise pour ajouter plusieurs balises à vos ressources. Choisissez Suivant : Configurer le groupe de sécurité une fois que vous avez terminé.

Étape 6 : Configurer un groupe de sécurité

Sur la page Configurer le groupe de sécurité, utilisez un groupe de sécurité afin de définir les règles de pare-feu de votre instance. Ces règles déterminent le trafic réseau entrant acheminé vers votre instance. Le reste du trafic est ignoré. Pour plus d'informations sur les groupes de sécurité, consultez Groupes de sécurité Amazon EC2 pour les instances Linux. Sélectionnez ou créez un groupe de sécurité de la façon suivante, puis choisissez Vérifier et lancer.

  • Pour sélectionner un groupe de sécurité existant, choisissez Select an existing security group (Sélectionner un groupe de sécurité existant), puis sélectionnez votre groupe de sécurité. Vous ne pouvez pas modifier les règles d'un groupe de sécurité existant, mais vous pouvez les copier dans un nouveau groupe en sélectionnant Copier vers le nouveau. Vous pouvez ensuite ajouter des règles, comme indiqué à l'étape suivante.

  • Pour créer un nouveau groupe de sécurité, sélectionnez Create a new security group (Créer un nouveau groupe de sécurité). L'assistant définit automatiquement le groupe de sécurité launch-wizard-x et crée une règle entrante afin de vous permettre de vous connecter à l'instance via SSH (port 22).

  • Vous pouvez ajouter des règles en fonction de vos besoins. Par exemple, si votre instance est un serveur web, ouvrez les ports 80 (HTTP) et 443 (HTTPS) afin d'autoriser le trafic Internet.

    Pour ajouter une règle, choisissez Ajouter une règle, sélectionnez le protocole à ouvrir au trafic réseau, puis spécifiez la source. Sélectionnez Mon IP dans la liste Source afin de laisser l'assistant ajouter votre adresse IP publique à l'ordinateur. Toutefois, si votre connexion s'effectue via un ISP ou derrière un pare-feu sans adresse IP statique, vous devez déterminer la plage d'adresses IP utilisée par les ordinateurs clients.

    Avertissement

    Les règles qui permettent à toutes les adresses IP (0.0.0.0/0) d'accéder à votre instance via SSH ou RDP sont acceptables dans le cadre de cet court exercice, mais pas assez sécurisées pour un environnement de production. Veillez à autoriser une seule adresse IP ou plage d'adresses à accéder à votre instance.

Étape 7 : Vérifier le lancement de l'instance et sélectionner une paire de clés

Sur la page Examiner le lancement de l'instance, vérifiez les détails de votre instance, puis effectuez les modifications nécessaires en sélectionnant le lien Modifier approprié.

Une fois que vous êtes prêt, choisissez Lancer.

Dans la boîte de dialogue Select an existing key pair or create a new key pair (Sélectionner une paire de clés existante ou créer une nouvelle paire de clés), vous pouvez choisir une paire de clés existante ou en créer une nouvelle. Par exemple, sélectionnez Choisir une paire de clés existante, puis choisissez la paire de clés que vous avez créée lors de la configuration. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Paires de clés Amazon EC2 et instances Linux.

Important

Si vous sélectionnez l'option Proceed without key pair (Continuer sans paire de clé), vous ne pourrez pas vous connecter à l'instance à moins de choisir une AMI configurée de façon à autoriser les utilisateurs à se connecter d'une autre façon.

Pour lancer votre instance, activez la case à cocher de confirmation, puis choisissez Lancer des instances.

(Facultatif) Vous pouvez créer une alarme de contrôle de statut pour l'instance (des frais supplémentaires peuvent être appliqués). En cas de doute, vous pouvez toujours en ajouter une par la suite. Sur l'écran de confirmation, choisissez Créer des alarmes de contrôle de statut et suivez les instructions. Pour plus d'informations, consultez Créer et modifier des alarmes de vérification de statut.

Si l'instance ne peut pas être lancée ou que l'état passe immédiatement à terminated au lieu de running, consultez Résoudre les problèmes de lancement d'instance.