Volumes de stockage d'instance SSD - Amazon Elastic Compute Cloud

Volumes de stockage d'instance SSD

Comme pour tout autre volume de stockage d'instance, vous devez mapper les volumes de stockage d'instance SSD de votre instance lorsque cette dernière est lancée. Les données d'un volume d'instance SSD ne persistent que pendant la vie de son instance associée. Pour plus d'informations, consultez Ajouter des volumes de stockage d'instance à votre instance EC2.

Volumes SSD NVMe

Certaines instances offrent des volumes de stockage d'instance SSD NVMe (Non-Volatile Memory Express). Pour plus d'informations sur le type de volume de stockage d'instance pris en charge par chaque type d'instance, consultez Volumes de stockage d'instances.

Les AMI Windows AWS les plus récentes pour les systèmes d'exploitation suivants intègrent les pilotes NVMe AWS utilisés pour interagir avec les volumes de stockage d'instance SSD qui sont exposés comme périphériques de stockage en mode bloc NVMe pour permettre de meilleures performances :

  • Windows Server 2019

  • Windows Server 2016

  • Windows Server 2012 R2

  • Windows Server 2012

  • Windows Server 2008 R2

Après avoir connecté votre instance, vous pouvez vérifier que les volumes NVMe s'affichent dans le gestionnaire de disque. Dans la barre des tâches, ouvrez le menu contextuel (via un clic droit) du logo Windows et choisissez Gestion des disques. Sur Windows Server 2008 R2, sélectionnez Démarrer, Outils d'administration, Gestion de l'ordinateur et Gestion des disques.

Les AMI Windows AWS fournies par Amazon intègrent le pilote NVMe AWS. Si vous n'utilisez pas les AMI Windows AWS les plus récentes, vous pouvez installer le pilote NVMe AWS actuel.

Les données sur le stockage d'instance NVMe sont chiffrées à l'aide d'un chiffrement par blocs XTS-AES-256 implémenté dans un module matériel sur l'instance. Les clés de chiffrement sont générées à l'aide du module matériel et sont uniques pour chaque périphérique de stockage d'instance NVMe. Toutes les clés de chiffrement sont détruites lorsque l'instance est arrêtée ou résiliée et ne peuvent pas être récupérées. Vous ne pouvez pas désactiver le chiffrement et vous ne pouvez pas fournir votre propre clé de chiffrement.

Volumes SSD non NVMe

Les instances suivantes prennent en charge les volumes de stockage d'instance qui utilisent les disques SSD (Solid State Drive) NVMe pour fournir des performances d'I/O aléatoires élevées : C3, G2, I2, M3, R3 et X1. Pour plus d'informations sur la prise en charge des volumes de stockage d'instance par chaque type d'instance, consultez Volumes de stockage d'instances.

Prise en charge de TRIM sur les volumes de stockage d'instance

Certains types d'instance prennent en charge les volumes SSD avec TRIM. Pour plus d'informations, consultez Volumes de stockage d'instances.

Les instances exécutant Windows Server 2012 R2 prennent en charge TRIM à partir d'AWS PV Driver version 7.3.0. Les instances exécutant des versions antérieures de Windows Server ne prennent pas en charge TRIM.

Les volumes de stockage d'instance qui prennent en charge TRIM sont intégralement soumis à l'instruction TRIM avant d'être alloués à votre instance. Comme ces volumes ne sont pas formatés avec un système de fichiers au lancement de l'instance, vous devez les formater avant qu'ils ne puissent être montés et utilisés. Pour un accès plus rapide à ces volumes, vous devez ignorer l'opération TRIM lorsque vous les formatez. Sous Windows, pour désactiver temporairement la prise en charge TRIM pendant la mise en forme initiale, utilisez la commande fsutil behavior set DisableDeleteNotify 1. Une fois le formatage terminé, réactivez la prise en charge TRIM à l'aide de fsutil behavior set DisableDeleteNotify 0.

Avec les volumes de stockage d'instance qui prennent en charge TRIM, vous pouvez utiliser la commande TRIM pour informer le contrôleur SSD du moment où vous n'avez plus besoin des données que vous avez écrites. Cela fournit au contrôleur plus d'espace disponible, ce qui peut réduire l'amplification d'écriture et augmenter les performances. Sous Windows, utilisez la commande fsutil behavior set DisableDeleteNotify 0 pour vous assurer que la prise en charge TRIM est activée pendant le fonctionnement normal.