À jour Babelfish for Aurora PostgreSQL - Amazon Aurora

Les traductions sont fournies par des outils de traduction automatique. En cas de conflit entre le contenu d'une traduction et celui de la version originale en anglais, la version anglaise prévaudra.

À jour Babelfish for Aurora PostgreSQL

Ci-dessous, vous trouverez des informations sur les versions de Babelfish qui ont été publiées pour Aurora PostgreSQL. Babelfish est une option disponible avec Aurora PostgreSQL 13.4 et versions ultérieures. Les mises à jour de Babelfish sont disponibles avec certaines nouvelles versions du moteur de base de données Aurora PostgreSQL.

Pour plus d'informations sur les extensions Aurora PostgreSQL avec Babelfish, consultez la section Utilisation des extensions Aurora PostgreSQL avec Babelfish.

Pour plus d'informations sur les mises à jour de la version de Babelfish, consultez la section Mises à jour de la version de Babelfish.

Pour obtenir la liste des fonctionnalités prises en charge et non prises en charge dans les différentes versions de Babelfish, consultez Babelfish for Aurora PostgreSQL (Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL).

Babelfish for Aurora PostgreSQL 2.2

Cette version d'Aurora Babelfish est fournie avec Aurora PostgreSQL 14.5. Pour plus d'informations sur les améliorations d'Aurora PostgreSQL 14.5, consultezMises à jour de Amazon Aurora PostgreSQL. Babelfish pour Aurora PostgreSQL 2.2 ajoute plusieurs nouvelles fonctionnalités, améliorations et corrections. Pour plus d'informations sur Babelfish pour Aurora PostgreSQL, consultez Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL.

Aurora Babelfish version 2.2.1 du Babelfish, 13 décembre 2022

  • Correction d'un problème qui empêchait l'utilisation de classements tels que chinese_PRC_CI_AS, Japanese_CI_AS, etc. pour babelfishpg_tsql.server_collation_name.

Aurora Babelfish version 2.2.0

Améliorations de sécurité
Améliorations hautement prioritaires de la stabilité
  • Correction de la gestion des erreurs dans les appels sp_prepare qui peuvent provoquer une panne du serveur lorsqu'un grand nombre de paramètres sont envoyés par l'application. Babelfish prend en charge un maximum de 100 paramètres pour une procédure ou une fonction.

  • Correction de la gestion des erreurs lors de la prise de contact SSL/TLS pour certains pilotes clients.

  • Correction d'un problème en raison duquel un identifiant pouvait accéder à la base de données sans créer d'utilisateur de base de données après le DROP/CREATE de la connexion.

  • Correction d'un problème en raison duquel une connexion n'était pas supprimée si elle était connectée à une session quelconque.

Nouvelles fonctions
  • La migration des données à l'aide du client BCP et de l'utilitaire bcp prend désormais en charge les indicateurs -E (pour les colonnes d'identité) et -b (pour les insertions par lots).

  • Support de l'exécution de procédures stockées entre bases de données.

  • Support pour CROSS APPLY et OUTER APPLY (joint latéral).

  • Support des fonctions intégrées SYSTEM_USER, HOST_NAME ; le nom d'hôte est visible dans la vue T-SQL sys.sysprocesses ; la fonction SID_BINARY est prise en charge mais renvoie toujours NULL dans Babelfish.

  • Support de la fonction CAST pour les expressions numériques vers DATETIME.

  • Supporte la variable @ @LANGUAGE dont la valeur constante est « us_english ».

  • Support pour les appels de fonction de style ancien avec « : : » précédant le nom de la fonction.

  • Support pour la procédure stockée sp_helpsrvrolemember.

  • Prise en Support de la fonction système msdb.dbo.fn_syspolicy_is_automation_enabled.

  • Support pour d'autres catalogues : assembly_types, numbered_procedures, triggers, spatial_index_tessellations, plan_guides, synonymes, événements, trigger_events, fulltext_indexes, dm_hadr_cluster, xml_indexes, change_tracking_tables, key_constraints, database_filestream_options, filetable_system_defined_objects, hash_indexes , groupes de fichiers, master_files, assembly_modules, change_tracking_databases, database_recovery_status, catalogs en texte intégral, listes d'arrêt en texte intégral, index en texte intégral, index_colonnes en texte intégral, langues_index_en texte intégral, syspolicy_configuration, syspolicy_system_health_state.

  • Support pour les nouveaux catalogues INFORMATION_SCHEMA : COLUMN_DOMAIN_USAGE, CONSTRAINT_COLUMN_USAGE, CHECK_CONSTRAINTS, ROUTINES, VIEWS.

  • Support du nouveau plan de requête de style PG : escape hatch 'babelfish_pgtsql.escape_hatch_showplan_all'.

    • lorsqu'ils sont définis sur « ignorer », SET SHOWPLAN_ALL et SET STATISTICS PROFILE se comportent comme SET BABELFISH_SHOWPLAN_ALL et SET BABELFISH_STATISTICS PROFILE.

    • lorsqu'ils sont définis sur « strict », SET SHOWPLAN_ALL et SET STATISTICS PROFILE sont ignorés silencieusement.

  • Support de l'exécution de procédures stockées avec le préfixe sp_ dans la base de données principale sans utiliser de nom en trois parties.

Améliorations supplémentaires
  • Correction d'un problème en raison duquel la valeur 1900-01-01 00:00:00 était stockée lorsqu'une valeur NULL était insérée ou mise à jour dans une colonne date/heure. Une valeur NULL est maintenant insérée. Les valeurs des colonnes des tables créées dans une version précédente de Babelfish ne sont pas affectées.

  • Les types de données TIME qui renvoient 7 chiffres dans SQL Server renvoient désormais également 7 chiffres dans Babelfish, le 7ème chiffre étant toujours zéro. En outre, un problème d'arrondissement qui affectait parfois le 6e chiffre a été résolu.

  • Longueur des paramètres accrue pour @tsql et @params pour sp_describe_first_result_set, passant de nvarchar (384) à nvarchar (8000). Cela augmente le nombre de colonnes que le terminal cible DMS Babelfish peut prendre en charge de 25 à 1 000.

  • Performances améliorées pour les procédures stockées dans le système : sys.sp_tablecollations_100, sp_columns_managed et sp_describe_undeclared_parameters. Ce correctif améliore les performances du point de terminaison cible DMS Babelfish, de l'assistant d'importation et d'exportation de SQL Server Management Studio et évite les délais d'attente.

  • Correction d'un problème lié à l'opérateur Bitwise NOT ~ qui renvoie désormais le résultat correct avec les types de données BIT.

  • Correction d'un problème lié au BCP lorsqu'il était utilisé pour les tables dotées de déclencheurs.

  • Correction d'un problème de défaillance du backend dans INSERT BULK lors de l'utilisation de l'assistant d'import-export.

  • Correction d'un problème en raison duquel SQL Server Management Studio (SSMS) renvoyait une erreur lors de l'extension des « Déclencheurs » d'une table dans la vue de l'Explorateur d'objets.

  • Correction d'un problème en raison duquel la colonne de nom de la vue sys.sysobjects utilisait le classement en distinguant les majuscules et minuscules.

  • Correction d'un problème lié au renvoi d'objets SQL au sein d'une fonction. Le problème a été résolu en utilisant le schéma de la fonction plutôt que le schéma par défaut de l'utilisateur.

  • Correction d'un problème en raison duquel un blocage du backend pouvait se produire lors de l'utilisation de la fonction ISNULL avec CONVERT sur des colonnes calculées.

  • Correction d'un problème lié à la fonction DATEPART lorsque l'argument date était une chaîne littérale.

  • Correction d'un problème à cause duquel un rôle pouvait être supprimé même s'il compte des membres.

  • Correction d'un problème empêchant l'utilisateur de la base de données d'ajouter des éléments à un rôle ou d'en supprimer un.

  • Correction d'un problème qui permettait au BCP de fonctionner correctement avec des classements autres que les classements en anglais.

  • Correction d'un problème qui obligeait la procédure sp_helpuser à afficher le nom de connexion de l'utilisateur dbo.

  • Correction d'un problème qui empêchait de gérer correctement les entrées NULL et mixtes pour les fonctions SUSER_SNAME et SUSER_SID.

  • Correction d'un problème en raison duquel Babelfish renvoyait un flux de protocole TDS non valide en cas d'erreur de débordement numérique.

  • Correction d'un problème en raison duquel la colonne is_fixed_role renvoyait une valeur incorrecte dans la vue sys.server_principals pour le rôle « sysadmin ».

  • Correction de la gestion des erreurs de transaction dans un lot si la chaîne transmise à l'exécution contient un USEdbname et échoue car la base de données n'dbnamea pas été trouvée.

  • Le problème lié aux procédures créées dans le contexte de la base de données principale avec le préfixe sp_ qui ne sont pas accessibles depuis un autre contexte de base de données a été résolu.

  • Correction de l'impossibilité de résoudre le nom de l'objet dans une procédure lorsqu'il était utilisé avec le nom du schéma.

  • Correction d'un problème de distinction majuscules/minuscules avec les arguments des fonctions USER_ID et SUSER_ID.

  • Correction d'un problème à cause duquel la création de déclencheurs était autorisée sur les tables temporaires de Babelfish.

  • Correction de plusieurs problèmes de performance liés à l'assistant d'import-export.

  • Support pour les encodages clients multi-octets autres que l'UTF-16 pour VARCHAR (n).

  • Correction de la vue de compatibilité du système sys.sysprocesses pour afficher la valeur correcte du nom d'hôte fourni par la connexion client.

  • Correction d'un problème de distinction majuscules/minuscules lié au classement Polish_CI_AS.

  • Correction de la fonction @ @DBTS afin que la valeur de @ @DBTS renvoie correctement l'identifiant de transaction actuel après chaque instruction DML, même lorsqu'elle est utilisée dans une transaction.

  • Performances améliorées pour les requêtes faisant référence aux fonctions SCOPE_IDENTITY et @ @IDENTITY.

  • Ajout du support pour les classements Japanese_CS_AS, Japanese_CI_AI et Japanese_CI_AS pour fn_helpcollations.

  • @ @SERVERNAME et SERVERPROPERTY (ServerName'') renvoient désormais le nom de l'instance Babelfish tel que spécifié par l'utilisateur lors de la création de l'instance. Cette valeur est également renvoyée par les nouvelles propriétés SERVERPROPERTY (MachineName') et SERVERPROPERTY (InstanceName') prises en charge.

  • La fonction fn_mapped_system_error_list répertorie le code d'erreur PG mappé aux codes @ @ERROR, ainsi que le texte du message d'erreur correspondant. Cette fonction existe également dans les versions précédentes de Babelfish mais n'incluait pas de détails cartographiques.

  • Correction de la fonction DATEADD pour qu'elle prenne désormais en charge les unités de temps en millisecondes (ms).

  • SET NO_BROWSETABLE {ON|OFF} est désormais soumis à une trappe d'échappement escape_hatch_session_settings. Aucune erreur n'est donc générée lorsqu'il est défini sur Ignoré.

  • SET PARSEONLY {ON|OFF} est désormais pris en charge. Auparavant, cela provoquait une erreur à moins que escape hatch escape_hatch_session_settings ne soit défini sur ignore.

  • Les classements DATABASE_DEFAULT ET CATALOG_DEFAULT sont désormais pris en charge ; il s'agit du classement au niveau du serveur/de l'instance qui a été spécifié lors de la création de l'instance Babelfish, car Babelfish ne prend actuellement pas en charge les classements au niveau de la base de données.

  • Pour les fonctions OBJECTPROPERTY et OBJECTPROPERTYEX ExecIsAnsiNullsOn ExecIsQuotedIdentOn, les propriétés suivantes sont désormais prises en charge : IsDefault IsDefaultCnst IsDeterministic IsIndexed IsInlineFunction,,,, IsPrimaryKey IsProcedure, IsRule IsScalarFunction ismsShipped IsSchemaBound, IsTable, IsTableFunction, IsTrigger, IsUserTable, IsView, OwnerId TableFulltextPopulateStatus, TableHasVarDecimalStorageFormat.

  • La fonction OBJECTPROPERTYEX prend en charge la BaseType propriété.

  • La fonction INDEXPROPERTY prend en charge les propriétés suivantes : IndexFillFactor IsClustered, IndexID IsDisabled IsHypothetical, IsPadIndex, IsPageLockDisallowed,, IsRowLockDisallowed, IsUnique.

Babelfish for Aurora PostgreSQL 2.1

Cette version d'Aurora Babelfish est fournie avec Aurora PostgreSQL 14.3 et 14.4. Pour plus d'informations sur les améliorations d'Aurora PostgreSQL 14.3 et 14.4, consultezMises à jour de Amazon Aurora PostgreSQL. Babelfish pour Aurora PostgreSQL 2.1 ajoute plusieurs nouvelles fonctionnalités, améliorations et corrections. Pour plus d'informations sur Babelfish pour Aurora PostgreSQL, consultez Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL.

Babelfish pour Aurora PostgreSQL version 2.1.2, 18 octobre 2022

Améliorations de sécurité
Améliorations hautement prioritaires de la stabilité
  • Correction de la gestion des erreurs dans les appels sp_prepare qui peuvent provoquer une panne du serveur lorsqu'un grand nombre de paramètres sont envoyés par l'application. Babelfish prend en charge un maximum de 100 paramètres pour une procédure ou une fonction.

  • Correction de la gestion des erreurs lors de la prise de contact SSL/TLS pour certains pilotes clients.

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 2.1.1

  • Correction de l'extension babelfishpg_tds pour allouer correctement la taille de mémoire partagée utilisée par l'extension.

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 2.1.0

Les clusters de bases de données Babelfish exécutés sur Aurora PostgreSQL 13.7 ou versions antérieures ne peuvent pas être mis à niveau vers Aurora PostgreSQL 14.3 avec Babelfish 2.1.0.

Nouvelles fonctions
  • Prise en Support de la migration de données à l'aide de l'utilitaire client bcp, en tant que fonctionnalité expérimentale. Certaines options bcp (-b, -C, -E, -G, -h, -K, -k, -q, -R, -T, -V) ne sont actuellement pas prises en charge.

  • Prise en Support de la connexion via la boîte de dialogue de connexion de l'explorateur d'objets SSMS (plutôt que uniquement la boîte de dialogue de connexion de l'éditeur de requêtes), ainsi qu'une prise en charge partielle de l'explorateur d'objets SSMS lui-même.

  • Prise en charge de la migration de données avec l'assistant Import/Export de SSMS.

  • Support pour les fonctions IS_MEMBER, IS_ROLEMEMBER et HAS_PERMS_BY_NAME.

  • Support pour les catalogues syslanguages, sys.indexes, sys.all_views, sys.database_files, sys.sql_modules, sys.system_sql_modules, sys.all_sql_modules, sys.xml_schema_collections, sys.dm_hadr_database_replica_states, sys.data_spaces, sys.database_mirroring, sys.database_role_members.

  • Support pour les procédures stockées dans le système sp_sproc_columns, sp_sproc_columns_100, sp_helprole, sp_helprolemember.

  • Support pour les classements Japanese_CS_AS, Japanese_CI_AI, Japanese_CI_AS.

  • Babelfish prend désormais en charge les recherches de sous-chaînes CHARINDEX sur les systèmes utilisant des classements non déterministes.

  • Babelfish prend désormais en charge PATINDEX et prend en charge les arguments de STRING_SPLIT qui sont rassemblés à l'aide d'un classement ne distinguant pas les majuscules des minuscules.

  • La sortie du plan de requête est générée en utilisant SET BABELFISH_SHOWPLAN_ALL ON (et OFF) et SET BABELFISH_STATISTICS PROFILE ON (OFF). Cela générera des informations de plan de requête de style PostgreSQL pour les requêtes T-SQL dans Babelfish. Assurez-vous que ces instructions SET sont identiques aux instructions T-SQL existantes, mais avec le préfixe BABELFISH_ ajouté.

Améliorations supplémentaires
  • Références interbases de données extérieures à la base de données actuelle, avec un nom d'objet en trois parties, pour SELECT, SELECT.. INTO, INSERT, UPDATE, DELETE.

  • CREATE ROLE (clause AUTHORIZATION non prise en charge), DROP ROLE, ALTER ROLE.

  • Babelfish mappe désormais le code d'erreur pour @ @ERROR =213. Pour plus d'informations sur la gestion des erreurs, consultez Gestion des erreurs sur Babelfish.

  • Correction d'un problème lié à l'affectation de la variable SUBSTRING (CHARINDEX ()) qui rendait Babelfish indisponible.

  • Correction d'un problème lié à la clause INSERT INTO... with OUTPUT qui provoquait uneNumber of given values doesn't match target table definition erreur.

  • Correction d'un problème en raison duquel les instructions de table temporaires DELETE avec OUTPUT INTO renvoyaient uneWITH query 'nnnnnnnnnnn' doesn't have a RETURNING clause erreur.

  • Correction d'un problème qui provoquait l'échec de LEFT OUTER JOIN avec uneSqlcmd: Error: Internal error at ReadAndHandleColumnData (Reason: Error reading column data) erreur. Ce problème était une régression introduite dans Babelfish 1.1.0. Si votre cluster de base de données Babelfish for Aurora PostgreSQL exécute la version 1.1.0 de Babelfish et que cette erreur s'affiche, nous vous recommandons de passer à Aurora PostgreSQL 13.7 pour obtenir ce correctif.

  • Correction d'une erreur de syntaxe non valide à l'aide des fonctions intégrées GETUTCDATE () et SYSUTCDATETIME ().

  • Correction d'un problème en raison duquel des conditions de débordement numérique utilisant les fonctions SUM () et AVG () provoquaient une erreur TDS.

  • Correction d'un problème lié à l'appel de procédures de stockage par des applications .NET pour un DataTable objet, qui entraînait une incompatibilité entre les types de données et une erreur de conversion implicite non autorisée.

Babelfish for Aurora PostgreSQL 1.4

Cette version d'Aurora Babelfish est fournie avec Aurora PostgreSQL 13.8. Pour plus d'informations sur les améliorations d'Aurora PostgreSQL 13.8, consultezMises à jour de Amazon Aurora PostgreSQL. Les problèmes suivants sont résolus dans la version 1.4 du Babelfish for Aurora Postelfish for Aurora Postelfish for Aurora Postelfish for Aurora PostgreSQL version 1.4 Pour plus d'informations sur Babelfish pour Aurora PostgreSQL, consultez Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL.

Aurora Babelfish version 1.4.1 du Babelfish, 13 décembre 2022

  • Correction d'un problème qui empêchait la mise à niveau de la version mineure du cluster de bases de données Babelfish for Aurora PostgreSQL 13.8.

Aurora Babelfish version 1.4.0

Améliorations de sécurité
Améliorations hautement prioritaires de la stabilité
  • Correction de la gestion des erreurs dans les appels sp_prepare qui peuvent provoquer une panne du serveur lorsqu'un grand nombre de paramètres sont envoyés par l'application. Babelfish prend actuellement en charge un maximum de 100 paramètres pour une procédure ou une fonction.

  • Correction de la gestion des erreurs lors de la prise de contact SSL/TLS pour certains pilotes clients.

Améliorations supplémentaires
  • Correction de l'extension babelfishpg_tds pour allouer correctement la taille de mémoire partagée utilisée par l'extension.

Babelfish for Aurora PostgreSQL 1.3

Cette version d'Aurora Babelfish est fournie avec Aurora PostgreSQL 13.7. Pour plus d'informations sur les améliorations d'Aurora PostgreSQL 13.7, consultezMises à jour de Amazon Aurora PostgreSQL. Les problèmes suivants sont résolus dans Babelfish for Aurora Postelfish for Aurora Postelfish for Aurora Postelfish for Aurora Postelfish for Aurora PostgreSQL 1.3 Pour plus d'informations sur Babelfish pour Aurora PostgreSQL, consultez Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL.

Babelfish pour Aurora PostgreSQL version 1.3.3, 14 décembre 2022

  • Correction d'un problème qui empêchait la mise à niveau de la version mineure du cluster de bases de données Babelfish for Aurora PostgreSQL 13.7.

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.3.2, 18 octobre 2022

Améliorations de sécurité
Améliorations hautement prioritaires de la stabilité
  • Correction de la gestion des erreurs dans les appels sp_prepare qui peuvent provoquer une panne du serveur lorsqu'un grand nombre de paramètres sont envoyés par l'application. Babelfish prend actuellement en charge un maximum de 100 paramètres pour une procédure ou une fonction.

  • Correction de la gestion des erreurs lors de la prise de contact SSL/TLS pour certains pilotes clients.

Babelfish pour Aurora PostgreSQL version 1.3.1, 6 juillet 2022

  • Correction de l'extension babelfishpg_tds pour allouer correctement la taille de mémoire partagée utilisée par l'extension.

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.3.0, 9 juin 2022

  • Correction d'un problème lié à l'affectation de la variable SUBSTRING (CHARINDEX ()) qui rendait Babelfish indisponible.

  • Correction d'un problème lié à la clause INSERT INTO... with OUTPUT qui provoquait uneNumber of given values doesn't match target table definition erreur.

  • Correction d'un problème en raison duquel les instructions de table temporaires DELETE avec OUTPUT INTO renvoyaient uneWITH query 'nnnnnnnnnnn' doesn't have a RETURNING clause erreur.

  • Correction d'un problème qui provoquait l'échec de LEFT OUTER JOIN avec uneSqlcmd: Error: Internal error at ReadAndHandleColumnData (Reason: Error reading column data) erreur. Ce problème était une régression introduite dans Babelfish 1.1.0. Si votre cluster de base de données Babelfish for Aurora PostgreSQL exécute la version 1.1.0 de Babelfish et que cette erreur s'affiche, nous vous recommandons de passer à Aurora PostgreSQL 13.7 pour obtenir ce correctif.

Babelfish for Aurora PostgreSQL 1.2

Cette version de Babelfish est fournie avec Aurora PostgreSQL 13.6. Pour plus d'informations sur les améliorations d'Aurora PostgreSQL 13.6, consultezMises à jour de Amazon Aurora PostgreSQL. Les problèmes suivants sont résolus dans la version 1.2 de Babelfish. Pour plus d'informations sur Babelfish, consultez Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL.

Babelfish pour Aurora PostgreSQL version 1.2.4, 15 décembre 2022

  • Correction d'un problème qui empêchait la mise à niveau de la version mineure du cluster de bases de données Babelfish for Aurora PostgreSQL 13.6.

Babelfish pour Aurora PostgreSQL version 1.2.3, 18 octobre 2022

Améliorations de sécurité

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.2.2, 18 juillet 2022

  • Correction d'un problème qui entraînait parfois l'échec des requêtes de jointure externes avec un message d'erreur interne.

  • Correction de l'extension babelfishpg_tds pour allouer correctement la taille de mémoire partagée utilisée par l'extension.

Babelfish pour Aurora PostgreSQL version 1.2.1, 27 avril 2022

  • Correction d'un problème qui rendait Babelfish indisponible après avoir utilisé des tables temporaires.

  • Correction d'un problème qui empêchait la mise à niveau de version mineure d'un cluster de bases de données Babelfish for Aurora PostgreSQL 13.6.

  • Correction d'un problème qui empêchait le transfert de données vers une table contenant des colonnes d'identité à l'aide de l'assistant d'importation et d'exportation de SQL Server Management Studio.

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.2.0

En plus des nouvelles fonctionnalités et améliorations de la liste suivante, Babelfish for Aurora PostgreSQL 1.2.0 ajoute plusieurs fonctionnalités dont la mise en œuvre est actuellement limitée. Ces fonctionnalités peuvent être utilisées mais ne sont pas encore totalement équivalentes à la syntaxe T-SQL ou à Microsoft SQL Server. Pour de plus d'informations, consultez Fonctionnalités avec mise en œuvre limitée.

  • La casse (majuscule, minuscule) des noms de colonnes créés avec T-SQL est désormais conservée. C'est-à-dire que SELECT * FROM table renvoie les noms des colonnes en utilisant la même casse que celle utilisée lors de la création de la table au point de terminaison TDS.

  • Les déclencheurs INSTEAD-OF sont maintenant pris en charge sur les tables (uniquement des tables, et non des vues).

  • Support de en charge des variables globales définies par le système @ @DBTS, @ @LOCK_TIMEOUT, @ @SERVICENAME.

  • Support de de de la syntaxe SET LOCK_TIMEOUT.

  • Support pour les types de données TIMESTAMP et ROWVERSION.

  • Support pour les fonctions intégrées COLUMNS_UPDATED, UPDATE, FULLTEXTSERVICEPROPERTY, ISJSON, JSON_QUERY, JSON_VALUE, HAS_DBACCESS, SUSER_SID, SUSER_SNAME, IS_SRVROLEMEMBER.

  • Prise en charge complète de la fonction CHECKSUM. Cette fonction prend en charge les * et les colonnes multiples (CHECKSUM ( * | expression [ ,...n ] )).

  • Prise en charge complète de la fonction SCHEMA_ID. Cette fonction peut maintenant être utilisée sans aucun argument (SCHEMA_ID ( [ schema_name ] )).

  • Prise en charge de DROP IF EXISTS avec les objets SCHEMA, DATABASE et USER.

  • Prise en Support des valeurs supplémentaires suivantes pour CONNECTIONPROPERTY : physical_net_transport et client_net_address.

  • Prise en Support des valeurs SERVERPROPERTY suivantes : EditionId EngineEdition LicenseType ProductVersion ProductMajorVersion, ProductMinorVersion, IsIntegratedSecurityOnly, IsLocal,, IsAdvancedAnalyticsInstalled, IsBigDataCluster,, IsPolyBaseInstalled IsFullTextInstalled, et IsXTPSupported.

  • Support pour les catalogues suivants : sys.dm_os_host_info, sys.dm_exec_sessions, sys.dm_exec_connections, sys.endpoints, sys.table_types, sys.database_principals, sys.sysprocesses, sys.sysconfigures, sys.syscurconfigs et sys.configurations.

  • Support pour les catalogues INFORMATION_SCHEMA suivants : TABLES, COLUMNS, DOMAINS et TABLE_CONSTRAINTS.

  • Supporte les procédures stockées dans le système suivantes : sp_table_privileges, sp_column_privileges, sp_special_columns, sp_fkeys, sp_pkeys, sp_stored_procedures, xp_qv, sp_describe_undeclared_parameters et sp_helpuser.

  • Prise en charge limitée de la création, de la modification et de la suppression des principals de base de données (objets USER). Les limitations de la syntaxe CREATE/ALTER/DROP avec les objets USER sont les suivantes :

    • Pour CREATE USER, vous pouvez spécifier uniquement les options FOR/FROM LOGIN et DEFAULT_SCHEMA.

    • Pour ALTER USER, vous pouvez spécifier uniquement l'option DEFAULT_SCHEMA.

  • Support limité pour la commande SET FMTONLY ON. L'activation de cette commande supprime uniquement l'exécution des instructions SELECT. Cela ne supprime pas l'exécution d'autres déclarations.

  • Prise en charge de l'octroi et de la révocation des autorisations (GRANT/REVOKE) uniquement pour les principals de base de données (pas les rôles de base de données). La prise en Support inclut les options GRANT OPTION et REVOKE.. CASCADE pour SELECT, INSERT, UPDATE, DELETE, REFERENCES, EXECUTE et ALL [PRIVILEGES].

  • Prise en charge de WITH AUTORISATION sur CREATE SCHEMA.

  • Prise en charge des nouvelles trappes de secours et de la fonctionnalité des trappes de secours suivantes :

    • Restaurez tous les paramètres par défaut pour les trappes de secours de votre instance de base de données Babelfish en les passantdefault comme deuxième argument à la procéduresp_babelfish_configure stockée.

    • Une nouvelle trappe d'échappementescape_hatch_ignore_dup_key (default=strict) contrôle l'option IGNORE_DUP_KEY dans les instructions CREATE/ALTER TABLE et CREATE INDEX. Lorsque la commande IGNORE_DUP_KEY=ON, une erreur est signalée, à moins que la valeur escape_hatch_ignore_dup_key ne soit définie sur 'ignore'.

    • Ajout d'un support pour l'ignoreoption sur la trappeescape_hatch_storage_options d'évacuation. Lorsque ce paramètre est défini surignore, Babelfish ignore les erreurs survenant dans les cas suivants :

      • Ignore les erreurs générées dans la clause ON dans une instruction CREATE DATABASE.

      • Ignore les erreurs générées par CREATE INDEX lorsqu'elles sont utilisées avec les options SORT_IN_TEMPDB, DROP_EXISTING ou ONLINE.

    Pour plus de détails, consultez la section Gestion de la gestion des erreurs par Babelfish.

  • La base de données système msdb est toujours présente, avec une valeur dbid=4. Pour plus d'informations, consultez Architecture Babelfish.

  • Pour une liste des fonctionnalités prises en charge dans chaque version de Babelfish, consultez Supported functionality in Babelfish by version (Fonctionnalités prises en charge dans Babelfish par version).

Babelfish for Aurora PostgreSQL 1.1

Cette version de Babelfish est fournie avec Aurora PostgreSQL 13.5. Pour plus d'informations sur les améliorations d'Aurora PostgreSQL 13.5, consultezMises à jour de Amazon Aurora PostgreSQL. Les problèmes suivants sont résolus dans la version 1.1 de Babelfish. Pour plus d'informations sur Babelfish, consultez Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL.

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.1.2, 16 décembre 2022

  • Correction d'un problème qui empêchait la mise à niveau de la version mineure du cluster de bases de données Babelfish for Aurora PostgreSQL 13.5.

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.1.1, 18 octobre 2022

Améliorations de sécurité

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.1.0

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.1.0 ajoute la prise en charge des fonctionnalités Microsoft SQL Server et des commandes T-SQL suivantes. Pour plus d'informations, consultez Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL.

  • Des index uniques ou des contraintes UNIQUE sur des colonnes autorisant les valeurs Null. Pour utiliser cette fonctionnalité, remplacez le parescape_hatch_unique_constraint'ignore'. Pour plus d'informations, consultez Gestion de la gestion des erreurs Babelfish

  • Référence Babelfish.

  • Identifiants comportant des points en tête de chaîne.

  • La fonction COLUMNPROPERTY (limitée CharMaxLen aux AllowsNull propriétés).

  • Variables @@ définies par le système : @ @CURSOR_ROWS, @ @LOCK_TIMEOUT, @ @MAX_CONNECTIONS, @ @MICROSOFTVERSION, @ @NESTLEVEL et @ @PROCID.

  • Fonctions intégrées : CHOOSE, CONCAT_WS, CURSOR_STATUS, DATEFROMPARTS, DATETIMEFROMPARTS, ORIGINAL_LOGIN, SCHEMA_NAME (désormais entièrement pris en charge), SESSION_USER, SQUARE et TRIGGER_NESTLEVEL pris en charge (mais uniquement sans arguments).

  • Procédures stockées sur le système : sp_columns, sp_columns_100, sp_columns_managed, sp_cursor, sp_cursor_list, sp_cursorclose, sp_cursorexecute, sp_cursorfetch, sp_cursoropen, sp_cursoroption, sp_cursorprepare, sp_cursorprepexec, sp_cursorunprepare, sp_databases, sp_datdatare type_info, sp_datatype_info_100, sp_describe_cursor, sp_describe_first_result_set, sp_describe_undeclared_parameters, sp_oledb_ro_usrname, sp_pkeys, sp_prepare, sp_statistics, sp_statistics_100, sp_tablecollations_100, sp_tables et sp_unprepare.

  • Pour une liste des fonctionnalités prises en charge dans chaque version de Babelfish, consultez Supported functionality in Babelfish by version (Fonctionnalités prises en charge dans Babelfish par version).

Babelfish for Aurora PostgreSQL 1.0

Cette version de Babelfish est fournie avec Aurora PostgreSQL 13.4. Pour plus d'informations sur les améliorations d'Aurora PostgreSQL 13.5, consultezMises à jour de Amazon Aurora PostgreSQL. Les problèmes suivants sont résolus dans la version 1.0 de Babelfish. Pour plus d'informations sur Babelfish, consultez Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL.

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.0.1

Améliorations de sécurité

Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.0.0, 28 octobre 2021

  • La version 1.0.0 de Babelfish for Aurora PostgreSQL version 1.0.0 prend en charge Babelfish 1.0.0, qui étend la base de données Amazon Aurora PostgreSQL de votre base de données Amazon Aurora et permet d'accepter les connexions de base de données à partir de clients Microsoft SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Utilisation de Babelfish pour Aurora PostgreSQL.