Amazon Relational Database Service
Guide de l'utilisateur

Modification d'une instance de base de données exécutant le moteur de base de données Oracle

Vous pouvez modifier les paramètres d'une instance de base de données pour accomplir des tâches telles que l'ajout de stockage supplémentaire ou la modification de la classe d'instance. Cette rubrique explique comment modifier une instance de base de données Oracle Amazon RDS et décrit les paramètres pour les instances Oracle. Nous vous recommandons de tester toutes les modifications apportées à une instance test avant de modifier une instance de production, et ce afin de bien comprendre l'impact de chaque modification. Cette pratique est particulièrement importante lors de la mise à niveau de versions de base de données.

Une fois que vous avez modifié vos paramètres d'instance de base de données, vous pouvez appliquer les modifications immédiatement, ou les appliquer pendant la fenêtre de maintenance suivante pour l'instance de base de données. Certaines modifications entraînent une interruption en redémarrant l'instance de base de données.

Vous pouvez modifier les instances Oracle comme décrit ci-après, mais vous pouvez également modifier les réglages des paramètres sqlnet.ora d'une instance de base de données Oracle comme décrit dans Modification des paramètres Oracle sqlnet.ora, à la fin de cette rubrique.

Console

Pour modifier une instance de base de données Oracle

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans le panneau de navigation, choisissez Bases de données, puis l'instance de base de données que vous souhaitez modifier.

  3. Sélectionnez Modify. La page Modifier l'instance de base de données s'affiche.

  4. Modifiez les paramètres de votre choix. Pour plus d'informations sur chaque paramètre, consultez Paramètres propres aux instances de bases de données Oracle.

  5. Lorsque tous les changements vous conviennent, choisissez Continuer et vérifiez le résumé des modifications.

  6. Pour appliquer les modifications immédiatement, choisissez Appliquer immédiatement. La sélection de cette option peut entraîner une interruption de service dans certains cas. Pour plus d'informations, consultez Utilisation du paramètre Appliquer immédiatement.

  7. Sur la page de confirmation, examinez vos modifications. Si elles sont correctes, choisissez Modification d'une instance de base de données pour enregistrer vos modifications.

    Sinon, choisissez Retour pour modifier vos modifications, ou choisissez Annuler pour les annuler.

AWS CLI

Pour modifier une instance de base de données Oracle à l'aide de l'AWS CLI, utilisez la commande modify-db-instance. Spécifiez l'identifiant d'instance DB et les paramètres que vous souhaitez modifier. Pour plus d'informations sur chaque paramètre, consultez Paramètres propres aux instances de bases de données Oracle.

Exemple

Le code suivant modifie mydbinstance en définissant la période de rétention des sauvegardes sur 1 semaine (7 jours). Le code active les mises à niveau automatiques des versions mineures à l'aide de --auto-minor-version-upgrade. Pour désactiver les mises à niveau automatiques des versions mineures, utilisez --no-auto-minor-version-upgrade. Les modifications sont appliquées pendant le créneau de maintenance suivant à l'aide de --no-apply-immediately. Pour appliquer les modifications immédiatement, utilisez --apply-immediately. Pour plus d'informations, consultez Utilisation du paramètre Appliquer immédiatement.

Pour Linux, OS X ou Unix :

aws rds modify-db-instance \ --db-instance-identifier mydbinstance \ --backup-retention-period 7 \ --auto-minor-version-upgrade \ --no-apply-immediately

Pour Windows :

aws rds modify-db-instance ^ --db-instance-identifier mydbinstance ^ --backup-retention-period 7 ^ --auto-minor-version-upgrade ^ --no-apply-immediately
API RDS

Pour modifier une instance de base de données Oracle à l'aide de l'API Amazon RDS, appelez l'opération modify-db-instance. Spécifiez l'identifiant d'instance DB et les paramètres que vous souhaitez modifier. Pour plus d'informations sur chaque paramètre, consultez Paramètres propres aux instances de bases de données Oracle.

Exemple

Le code suivant modifie mydbinstance en définissant la période de rétention des sauvegardes sur 1 semaine (7 jours) et en activant les mises à niveau automatiques des versions mineures. Ces modifications sont appliquées pendant le créneau de maintenance suivant.

https://rds.amazonaws.com/ ?Action=ModifyDBInstance &ApplyImmediately=false &AutoMinorVersionUpgrade=true &BackupRetentionPeriod=7 &DBInstanceIdentifier=mydbinstance &SignatureMethod=HmacSHA256 &SignatureVersion=4 &Version=2014-10-31 &X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256 &X-Amz-Credential=AKIADQKE4SARGYLE/20131016/us-west-1/rds/aws4_request &X-Amz-Date=20131016T233051Z &X-Amz-SignedHeaders=content-type;host;user-agent;x-amz-content-sha256;x-amz-date &X-Amz-Signature=087a8eb41cb1ab0fc9ec1575f23e73757ffc6a1e42d7d2b30b9cc0be988cff97

Paramètres propres aux instances de bases de données Oracle

Le tableau suivant contient des détails sur les paramètres que vous pouvez modifier et que vous ne pouvez pas modifier, et indique quand les modifications peuvent être appliquées et si les modifications entraînent un temps d'arrêt pour l'instance de base de données.

Paramètre Description du paramètre Lorsque la modification a lieu Remarque sur les temps d'arrêt

Stockage alloué

Le volume de stockage, en gigaoctets que vous voulez allouer pour votre instance de base de données. Vous pouvez uniquement augmenter le stockage alloué, vous ne pouvez pas le réduire.

Vous ne pouvez pas modifier le stockage alloué si le statut de l'instance de base de données est Storage-optimization ou si le stockage alloué pour l'instance de base de données a été modifié au cours des six dernières heures.

Le stockage maximal autorisé dépend du type de stockage. Pour plus d'informations, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Pas de temps d'arrêt. Les performances peuvent se dégrader pendant la modification.

Mise à niveau automatique des versions mineures

Activez Mise à niveau automatique des versions mineures pour permettre à votre instance de base de données de recevoir automatiquement les mises à niveau de la version mineure préférée du moteur de base de données lorsqu'elles sont disponibles. Amazon RDS effectue les mises à niveau automatiques des versions mineures dans la fenêtre de maintenance.

Période de rétention des sauvegardes

Le nombre de jours de conservation des sauvegardes automatiques. Pour désactiver les sauvegardes automatiques, définissez la période de conservation des sauvegardes sur 0.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation des sauvegardes.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false et que vous remplacez la valeur non nulle du paramètre par une autre valeur non nulle, la modification est appliquée de manière asynchrone dès que possible. Sinon, la modification est appliquée pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Une interruption se produit si vous passez de 0 à une valeur non nulle, ou d'une valeur non nulle à 0.

Fenêtre de sauvegarde

L'intervalle de temps pendant lequel des sauvegardes automatiques de vos bases de données se produisent. Le créneau de sauvegarde correspond à une heure de début en heure UTC (Universal Coordinated Time) et une durée en heures.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation des sauvegardes.

La modification est appliquée de manière asynchrone, dès que possible.

Autorité de certification

Le certificat que vous voulez utiliser.

Copier les balises aux instantanés

Si vous avez des balises d'instance de base de données, cette option les copie lorsque vous créez un instantané de base de données.

Pour plus d'informations, consultez Balisage des ressources Amazon RDS.

La modification a lieu immédiatement. Ce paramètre ignore le paramètre Appliquer immédiatement.

Authentification de base de données

L'option d'authentification de base de données que vous souhaitez utiliser.

Choisissez Authentification par mot de passe pour authentifier les utilisateurs de base de données avec des mots de passe de base de données uniquement.

Choisissez Mot de passe et authentification Kerberos pour authentifier les utilisateurs de base de données avec des mots de passe de base de données et l'authentification Kerberos via un Microsoft AD géré par AWS créé avec AWS Directory Service. Ensuitez, choisissez le répertoire ou Créer un nouveau répertoire. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Utilisation de l'authentificationKerberos avec Amazon RDS for Oracle.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Lorsque vous activez Mot de passe et authentification Kerberos, une légère interruption a lieu.

Port de la base de données

Le port que vous souhaitez utiliser pour accéder à la base de données.

La valeur du port ne doit correspondre à aucune des valeurs de port spécifiées pour les options du groupe d'options de l'instance de base de données.

La modification a lieu immédiatement. Ce paramètre ignore le paramètre Appliquer immédiatement.

L'instance de base de données est redémarrée immédiatement.

Version du moteur de base de données

La version du moteur de base de données Oracle que vous souhaitez utiliser. Avant de mettre à niveau vos instances de bases de données de production, nous vous recommandons de tester le processus de mise à niveau sur une instance de test afin de vérifier sa durée et de valider vos applications.

Nous vous déconseillons de mettre à niveau des micro-instances de bases de données, car elles ont des ressources d'UC limitées et que le processus de mise à niveau peut prendre des heures. Une alternative à la mise à niveau de micro-instances de bases de données avec stockage réduit (10–20 Gio) consiste à copier vos données à l'aide de Data Pump, mais là encore nous recommandons un test avant la migration de vos instances de production.

Pour plus d'informations, consultez Mise à niveau du moteur de base de données Oracle.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Une interruption de service a lieu pendant cette modification.

Classe d'instance de base de données

La classe d'instance de base de données que vous souhaitez utiliser.

Pour plus d'informations, consultez Choix de la classe d'instance de base de données et Prise en charge des classes d'instance de base de données pour Oracle.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Une interruption de service a lieu pendant cette modification.

Identifiant d'instance DB

Identifiant de l'instance de base de données. Cette valeur est stockée sous la forme d'une chaîne en minuscules.

Pour plus d'informations sur les effets du changement de nom d'une instance de base de données, consultez Affectation d'un nouveau nom à une instance de base de données.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Une interruption de service a lieu pendant cette modification. L'instance de base de données est redémarrée.

Groupe de paramètres DB

Le groupe de paramètres que vous voulez associer à l'instance de base de données.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation de groupes de paramètres de base de données et Modification des paramètres Oracle sqlnet.ora.

La modification du groupe de paramètres a lieu immédiatement.

Aucune interruption de service n'a lieu pendant cette modification. Lorsque vous modifiez le groupe de paramètres, les modifications apportées à certains paramètres s'appliquent immédiatement à l'instance de base de données du cluster de bases de données, sans redémarrage. Les modifications apportées à d'autres paramètres s'appliquent uniquement après le redémarrage de l'instance de base de données.

Pour plus d'informations, consultez Redémarrage d'une instance de base de données.

Protection contre la suppression

Enable deletion protection (Activer la protection contre la suppression) vise à empêcher la suppression de votre instance de base de données.

Pour plus d'informations, consultez Suppression d'une instance de base de données .

Surveillance améliorée

Activer la surveillance améliorée permet d'activer la collecte des métriques en temps réel pour le système d'exploitation sur lequel votre instance de base de données s'exécute.

Pour plus d'informations, consultez Surveillance améliorée.

Modèle de licence

Sélectionnez licence-included afin d'utiliser le contrat de licence général pour Oracle. Sélectionnez bring-your-own-license pour utiliser votre licence Oracle existante.

Pour plus d'informations, consultez Licences Oracle.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Une interruption de service a lieu pendant cette modification.

Exportations des journaux

Types de fichiers journaux de base de données Oracle à publier sur Amazon CloudWatch Logs.

Pour plus d'informations, consultez Fichiers journaux de base de données Oracle.

La modification a lieu immédiatement. Ce paramètre ignore le paramètre Appliquer immédiatement.

Fenêtre de maintenance

L'intervalle de temps pendant lequel la maintenance du système a lieu. La maintenance du système inclut les mises à niveau, le cas échéant. Le fenêtre de maintenance correspond à une heure de début en heure UTC (Universal Coordinated Time) et une durée en heures.

Si vous définissez la fenêtre sur l'heure actuelle, il doit y avoir au moins 30 minutes entre l'heure actuelle et la fin du créneau afin de garantir l'application des modifications en attente.

Pour plus d'informations, consultez La fenêtre de maintenance Amazon RDS.

La modification a lieu immédiatement. Ce paramètre ignore le paramètre Appliquer immédiatement.

S'il y a en attente une ou plusieurs actions entraînant une panne, et que la fenêtre de maintenance est modifiée pour inclure l'heure actuelle, alors les actions en attente sont appliquées immédiatement et une panne se produit.

Déploiement multi-AZ

Oui pour déployer votre instance de base de données dans plusieurs zones de disponibilité. Dans le cas contraire, Non.

Pour plus d'informations, consultez régions et zones de disponibilité.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

New master password

Le mot de passe de votre utilisateur principal. Le mot de passe doit contenir entre 8 et 30 caractères alphanumériques.

La modification est appliquée de manière asynchrone, dès que possible. Ce paramètre ignore le paramètre Appliquer immédiatement.

Groupe d'options

Le groupe d'options que vous voulez associer à l'instance de base de données.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation de groupes d'options.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Lorsque vous ajoutez les options APEX à une instance de base de données existante, une brève interruption de service se produit pendant le redémarrage automatique de votre instance de base de données.

Lorsque vous ajoutez l'option OEM à une instance de base de données existante, la modification peut entraîner une courte période (moins d'une seconde) pendant laquelle les nouvelles connexions sont rejetées. Les connexions existantes ne sont pas interrompues.

Performance Insights

Activer Performance Insights permet de surveiller la charge de votre instance de base de données et ainsi d'analyser les performances de votre base de données et de résoudre les problèmes associés.

Choisissez une période de rétention pour déterminer le volume d'historique des données propagées que vous voulez conserver. La valeur par défaut est de sept jours pour l'offre gratuite. La rétention à long terme (deux ans) est facturée par vCPU et par mois.

Vous ne pouvez changer de clé principale une fois que la base de données a été créée.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation d'Amazon RDS Performance Insights.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Accessibilité publique

La valeur Oui dote l'instance de base de données d'une adresse IP publique, ce qui signifie qu'elle est accessible en dehors du VPC. Pour être accessible au public, l'instance de base de données doit aussi se trouver dans un sous-réseau public du VPC.

La valeur Non rend l'instance de base de données accessible uniquement au sein du VPC.

Pour plus d'informations, consultez Masquer une instance de base de données dans un VPC depuis Internet.

La modification a lieu immédiatement. Ce paramètre ignore le paramètre Appliquer immédiatement.

Groupe de sécurité

Groupe de sécurité que vous voulez associer à l'instance de base de données.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation des groupes de sécurité DB (plateforme EC2-Classic).

La modification est appliquée de manière asynchrone, dès que possible. Ce paramètre ignore le paramètre Appliquer immédiatement.

Dimensionnement automatique du stockage

Enable storage autoscaling (Activer le dimensionnement automatique du stockage) permet à Amazon RDS d'augmenter automatiquement l'espace de stockage quand cela est nécessaire pour éviter que votre instance de base de données en manque.

Utilisez Maximum storage threshold (Seuil de stockage maximum) pour définir la limite supérieure au-delà de laquelle Amazon RDS augmente automatiquement l'espace de stockage pour votre instance de base de données. La valeur par défaut est 1 000 GiO.

Pour plus d'informations, consultez Gestion automatique de la capacité avec le dimensionnement automatique du stockage Amazon RDS.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Le choix de l'option Appliquer immédiatement peut entraîner une interruption de service dans certains cas.

Type de stockage

Le type de stockage que vous souhaitez utiliser.

Pour plus d'informations, consultez Types de stockage Amazon RDS.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Toutes les modifications suivantes entraînent une brève interruption de service au démarrage du processus. Après cette interruption, vous pouvez utiliser votre base de données normalement pendant les modifications.

  • De Usage général à Magnétique.

  • De Usage général (SSD) à IOPS dimensionné (SSD). L'interruption a lieu uniquement si l'instance de base de données est mono-AZ et si vous utilisez un groupe de paramètres personnalisé. Il n'y a aucune interruption de service pour une instance de base de données multi-AZ.

  • De Magnétique à Usage général (SSD).

  • De Magnétique à IOPS dimensionné (SSD).

  • De IOPS dimensionné (SSD) à Magnétique.

  • De IOPS dimensionné (SSD) à Usage général (SSD). L'interruption a lieu uniquement si l'instance de base de données est mono-AZ et si vous utilisez un groupe de paramètres personnalisé. Il n'y a aucune interruption de service pour une instance de base de données multi-AZ.

Groupe de sous-réseaux

Le groupe de sous-réseaux pour l'instance de base de données. Vous pouvez utiliser ce paramètre pour déplacer votre instance de base de données vers un autre VPC. Si votre instance de base de données ne se trouve pas dans un VPC, vous pouvez utiliser ce paramètre pour déplacer votre instance de base de données vers un VPC.

Pour plus d'informations, consultez Déplacement vers un VPC d'une instance de base de données n'appartenant pas à un VPC.

Si Appliquer immédiatement est défini sur true, la modification a lieu immédiatement.

Si Appliquer immédiatement est défini sur false, la modification se produit pendant la fenêtre de maintenance suivante.

Une interruption de service a lieu pendant cette modification. L'instance de base de données est redémarrée.

Modification des paramètres Oracle sqlnet.ora

Le fichier sqlnet.ora inclut des paramètres qui configurent les fonctions Oracle Net sur les serveurs et les clients de bases de données Oracle. L'utilisation de ces paramètres dans le fichier sqlnet.ora vous permet de modifier les propriétés des connexions à l'intérieur et à l'extérieur de la base de données.

Pour plus d'informations sur les raisons pouvant justifier la définition des paramètres sqlnet.ora, consultez Configuring Profile Parameters (Configurations de paramètres de profil) dans la documentation Oracle.

Définition des paramètres sqlnet.ora

Les groupes de paramètres Amazon RDS Oracle incluent un sous-ensemble de paramètres sqlnet.ora. Vous les définissez de la même manière que les autres paramètres Oracle. C'est le préfixe sqlnetora. qui identifie les paramètres sqlnet.ora. Par exemple, dans un groupe de paramètres Oracle dans Amazon RDS, le paramètre sqlnet.ora default_sdu_size est sqlnetora.default_sdu_size.

Pour plus d'informations sur la gestion des groupes de paramètres et la définition des valeurs de paramètres, consultez Utilisation de groupes de paramètres de base de données.

Paramètres sqlnet.ora pris en charge

Amazon RDS prend en charge les paramètres sqlnet.ora ci-après. Les modifications apportées aux paramètres sqlnet.ora dynamiques sont appliquées immédiatement.

Paramètre Valeurs valides Statique/Dynamique Description

sqlnetora.default_sdu_size

Oracle 11g – 512 à 65535

Oracle 12c – 512 à 2097152

Répartition dynamique

Taille, en octets, de l'unité de données de session (SDU).

L'unité de données de session (SDU) est la quantité de données placées dans une mémoire tampon et envoyées dans le réseau en une seule fois.

sqlnetora.diag_adr_enabled

ON, OFF

Répartition dynamique

Valeur qui active ou désactive le traçage Automatic Diagnostic Repository (ADR).

ON indique que le traçage de fichier ADR est utilisé.

OFF indique que le traçage de fichier non-ADR est utilisé.

sqlnetora.recv_buf_size

8192 sur 268435456

Répartition dynamique

Limite de l'espace tampon pour les opérations de réception de sessions, prise en charge par les protocoles TCP/IP, TCP/IP avec SSL et SDP.

sqlnetora.send_buf_size

8192 sur 268435456

Répartition dynamique

Limite de l'espace tampon pour les opérations d'envoi de sessions, prise en charge par les protocoles TCP/IP, TCP/IP avec SSL et SDP.

sqlnetora.sqlnet.expire_time

0 sur 1440

Répartition dynamique

Intervalle, en minutes, pour envoyer une instruction visant à vérifier que les connexions client-serveur sont actives.

sqlnetora.sqlnet.inbound_connect_timeout

0 ou 10 à 7200

Répartition dynamique

Délai, en secondes, imparti à un client pour se connecter au serveur de bases de données et pour fournir les informations d'authentification nécessaires.

sqlnetora.sqlnet.outbound_connect_timeout

0 ou 10 à 7200

Répartition dynamique

Délai, en secondes, imparti à un client pour établir une connexion Oracle Net avec une instance de base de données.

sqlnetora.sqlnet.recv_timeout

0 ou 10 à 7200

Répartition dynamique

Délai, en secondes, imparti à un serveur de bases de données pour attendre les données client après l'établissement d'une connexion.

sqlnetora.sqlnet.send_timeout

0 ou 10 à 7200

Répartition dynamique

Délai, en secondes, imparti à un serveur de bases de données pour terminer une opération d'envoi aux clients après l'établissement d'une connexion.

sqlnetora.tcp.connect_timeout

0 ou 10 à 7200

Répartition dynamique

Délai, en secondes, imparti à un client pour établir une connexion TCP avec un serveur de bases de données.

sqlnetora.trace_level_server

0, 4, 10, 16, OFF, USER, ADMIN, SUPPORT

Répartition dynamique

Pour le traçage non-ADR, active le traçage du serveur à un niveau défini ou le désactive.

La valeur par défaut pour chaque paramètre sqlnet.ora pris en charge est la valeur par défaut Oracle correspondant à la version. Pour plus d'informations sur les valeurs par défaut pour Oracle 12c, consultez Parameters for the sqlnet.ora File (Paramètres pour le fichier sqlnet.ora) dans la documentation Oracle 12c. Pour plus d'informations sur les valeurs par défaut pour Oracle 11g, consultez Parameters for the sqlnet.ora File (Paramètres pour le fichier sqlnet.ora) dans la documentation Oracle 11g.

Affichage des paramètres sqlnet.ora

Vous pouvez afficher les paramètres sqlnet.ora et leurs valeurs via la AWS Management Console, l'AWS CLI ou un client SQL.

Affichage des paramètres sqlnet.ora à l'aide de la console

Pour plus d'informations sur l'affichage des paramètres d'un groupe de paramètres, consultez Utilisation de groupes de paramètres de base de données.

Dans les groupes de paramètres Oracle, c'est le préfixe sqlnetora. qui identifie les paramètres sqlnet.ora.

Affichage des paramètres sqlnet.ora à l'aide de l'AWS CLI

Pour afficher les paramètres sqlnet.ora qui ont été configurés dans un groupe de paramètres Oracle, utilisez la commande describe-db-parameters de l'AWS CLI.

Pour afficher tous les paramètres sqlnet.ora d'une instance de base de données Oracle, appelez la commande download-db-log-file-portion de l'AWS CLI. Spécifiez l'identifiant de l'instance de base de données, le nom du fichier journal et le type de sortie.

Exemple

Le code suivant répertorie tous les paramètres sqlnet.ora pour mydbinstance.

Pour Linux, OS X ou Unix :

aws rds download-db-log-file-portion \ --db-instance-identifier mydbinstance \ --log-file-name trace/sqlnet-parameters \ --output text

Pour Windows :

aws rds download-db-log-file-portion ^ --db-instance-identifier mydbinstance ^ --log-file-name trace/sqlnet-parameters ^ --output text

Affichage des paramètres sqlnet.ora à l'aide d'un client SQL

Une fois que vous vous êtes connecté à l'instance de base de données Oracle dans un client SQL, la requête suivante répertorie les paramètres sqlnet.ora.

SELECT * FROM TABLE (rdsadmin.rds_file_util.read_text_file( p_directory => 'BDUMP', p_filename => 'sqlnet-parameters'));

Pour plus d'informations sur la connexion à une instance de base de données Oracle dans un client SQL, consultez Connexion à une instance de base de données exécutant le moteur de base de données Oracle.