Utilisation de la AWS SDK for Ruby - Version 3 - Amazon Simple Storage Service

Les traductions sont fournies par des outils de traduction automatique. En cas de conflit entre le contenu d'une traduction et celui de la version originale en anglais, la version anglaise prévaudra.

Utilisation de la AWS SDK for Ruby - Version 3

AWS SDK for Ruby fournit une API pour les opérations sur les objets et les compartiments Amazon S3. Pour les opérations d'objet, vous pouvez utiliser l'API pour charger des objets en une seule opération ou charger des objets volumineux en plusieurs parties (voir Chargement d'un objet à l'aide du chargement partitionné). Toutefois, l'API pour un chargement en une seule opération peut accepter les objets volumineux et gérer, en arrière-plan, le chargement partitionné. Cela permet de diminuer la quantité de script que vous devez écrire.

Organisation de l'API Ruby

Lorsque vous créez des applications Amazon S3 à l'aide de AWS SDK for Ruby, vous devez installer le SDK for Ruby gem. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Kit SDK AWS pour Ruby - Version 3. Une fois l'installation terminée, vous pouvez accéder à l'API, qui inclut les classes clés suivantes :

  • Aws::S3::Resource : représente l'interface vers Amazon S3 pour le kit SDK Ruby, et fournit des méthodes pour la création et l'énumération des compartiments.

    La classe S3 fournit la méthode de l'instance #buckets permettant d'accéder aux compartiments existants ou d'en créer d'autres.

  • Aws::S3::Bucket : représente un compartiment Amazon S3. 

    La classe Bucket fournit les méthodes #object(key) et #objects permettant d'accéder aux objets d'un compartiment, ainsi que les méthodes permettant de supprimer un compartiment et d'afficher des informations relatives à un compartiment (par exemple, la stratégie de compartiment).

  • Aws::S3::Object : représente un objet Amazon S3 identifié par sa clé.

    La classe Object fournit des méthodes permettant d'obtenir et de définir les propriétés d'un objet, de spécifier la classe de stockage des objets et de définir des autorisations d'objets à l'aide de listes de contrôle d'accès (ACL). La classe Object inclut également des méthodes pour supprimer, charger et copier des objets. Lorsque vous chargez des objets en plusieurs parties, cette classe propose des options vous permettant d'indiquer la taille des parties chargées et leur ordre de chargement.

Pour plus d'informations sur l'API AWS SDK for Ruby, consultez AWS SDK for Ruby - Version 2.

Test des exemples de script Ruby

Pour démarrer avec les exemples de script Ruby, la méthode la plus simple consiste à installer le gem AWS SDK for Ruby le plus récent. Pour de plus amples informations sur l'installation ou la mise à jour vers la gem la plus récente, veuillez consulter Kit SDK AWS pour Ruby - Version 3. Les tâches suivantes vous guident à travers la création et le test des exemples de script Ruby (nous partons du principe que vous avez installé le kit AWS SDK for Ruby.

1

Pour y accéder AWS, vous devez fournir un ensemble d'informations d'identification pour votre application SDK for Ruby. Pour plus d'informations, consultez Configuration du AWS SDK pour Ruby.

2

Créez un script SDK pour Ruby et ajoutez les lignes suivantes en haut du script.

#!/usr/bin/env ruby require 'rubygems' require 'aws-sdk-s3'

La première ligne correspond à l'instruction d'interpréteur, et les deux instructions require importent deux gems obligatoires dans votre script.

3

Copiez le code dans la section que vous êtes en train de consulter et collez-le dans votre script.

4

Mettez à jour le code en fournissant les données requises. Par exemple, si vous chargez un fichier, indiquez le chemin du fichier et le nom du compartiment.

5

Exécutez le script. Vérifiez les modifications apportées aux compartiments et aux objets à l'aide du AWS Management Console. Pour plus d'informations à ce sujet AWS Management Console, rendez-vous sur https://aws.amazon.com/console/.

Exemples Ruby

Les liens suivants vous permettent d'accéder à des exemples, qui vous aideront à démarrer avec le kit SDK pour Ruby (version 3).