Configurer des sous-domaines automatiques pour un domaine personnalisé Amazon Route 53 - AWS Amplify Hébergement

Les traductions sont fournies par des outils de traduction automatique. En cas de conflit entre le contenu d'une traduction et celui de la version originale en anglais, la version anglaise prévaudra.

Configurer des sous-domaines automatiques pour un domaine personnalisé Amazon Route 53

Une fois qu'une application est connectée à un domaine personnalisé dans Route 53, Amplify vous permet de créer automatiquement des sous-domaines pour les succursales nouvellement connectées. Par exemple, si vous connectez votre branche de développement, Amplify peut créer automatiquement dev.exampledomain.com. Lorsque vous supprimez une branche, tous les sous-domaines associés sont automatiquement supprimés.

Pour configurer la création automatique de sous-domaines pour les succursales nouvellement connectées
  1. Connectez-vous à la console Amplify AWS Management Console et ouvrez-la.

  2. Choisissez une application connectée à un domaine personnalisé géré dans Route 53.

  3. Dans le volet de navigation, choisissez Hosting, puis Custom domains.

  4. Sur la page Domaines personnalisés, choisissez Configuration du domaine.

  5. Dans la section Création automatique de sous-domaines, activez la fonctionnalité.

Note

Cette fonctionnalité n'est disponible que pour les domaines racine, par exemple exempledomain.com. La console Amplify n'affiche pas cette case à cocher si votre domaine est déjà un sous-domaine, tel que dev.exampledomain.com.

Aperçus Web avec sous-domaines

Une fois que vous avez activé la création automatique de sous-domaines en suivant les instructions précédentes, les aperçus Web par pull request de votre application seront également accessibles avec les sous-domaines créés automatiquement. Lorsqu'une pull request est fermée, la branche et le sous-domaine associés sont automatiquement supprimés. Pour plus d'informations sur la configuration des aperçus Web pour les pull requests, consultezAperçus Web pour les pull requests.