Évaluez l'audio dans les sources - AWS Elemental MediaLive

Les traductions sont fournies par des outils de traduction automatique. En cas de conflit entre le contenu d'une traduction et celui de la version originale en anglais, la version anglaise prévaudra.

Évaluez l'audio dans les sources

Dans un canal à plusieurs entrées, MediaLive offre une flexibilité au niveau de l'extraction de l'audio des sources. Il existe certaines exigences particulières pour l'audio de ces sources.

Pour évaluer l'audio dans les sources

  1. Lisez plus bas les informations sur la flexibilité pour avoir une idée de la façon dont MediaLive prend en charge une grande variété de sources audio.

  2. Ensuite, lisez chacune des exigences pour obtenir des informations sur les contraintes spécifiques des sources audio. Assurez-vous que l'audio de chaque source répond à ces exigences.

  3. Si vous refusez une source, vous pouvez contacter le système en amont pour déterminer s'il pourrait fournir une version plus appropriée du contenu source.

Flexibilité dans l'utilisation du son

Lors de l'évaluation de l'audio, notez les règles suivantes. Ces règles offrent une flexibilité dans l'extraction audio et vous permettent par conséquent d'utiliser différentes sources :

  • Les différentes langues d'une source peuvent utiliser différents codecs. Par exemple, dans vos entrées, l'anglais peut être au format AAC tandis que l'espagnol est au format MPEG-2.

  • La méthode d'identification d'une langue audio de la source n'a pas besoin d'être la même dans toutes les sources du canal à plusieurs entrées.

    Par exemple, dans la source 1, vous pouvez identifier les langues par PID. Dans la source 2, vous pouvez identifier par code langue.

Première exigence : chaque langue doit avoir le même mode de codage dans toutes les sources

Chaque langue de sortie doit être présente dans chaque source et le mode de codage doit être le même dans toutes les sources.

Par exemple, supposons que le canal contienne un groupe de sorties Archive comprenant un codage audio pour l'anglais 2.0 et un codage audio pour le français 2.0 :

  • Supposons que vous ayez une source comprenant de l'audio AAC 2.0 en anglais et du Dolby Digital 5.1 en français.

  • Supposons que vous ayez une deuxième source comprenant de l'audio AAC 2.0 en anglais et de l'audio AAC 5.1 en français.

    Pour l'anglais, cette source contient l'audio avec le même codec et le même mode de codage que la première source. Pour le français, elle contient le même mode de codage que la première source, mais un codec différent.

    Cette source est acceptable. Lors d'une comparaison entre les sources 1 et 2, le fait que les codecs soient différents pour le français n'est pas important. En revanche, les modes de codage doivent être identiques.

  • Supposons que vous ayez une troisième source comprenant de l'audio AAC 2.0 en anglais et de l'audio AAC 2.0 en français.

    Cette entrée n'est pas acceptable, car pour le français, le mode de codage audio est différent de la première source.

Deuxième exigence : chaque langue doit fournir le mode de codage le plus élevé requis

Pour chaque langue, chaque source doit inclure l'audio pouvant produire tous les modes de codage les plus élevés parmi toutes les sorties du canal.

Par exemple, supposons que le canal contienne un groupe de sorties Archive comprenant un codage audio pour l'espagnol AAC 2.0 et qu'il contienne également un groupe de sorties HLS comprenant un codage audio pour l'espagnol Dolby Digital 5.1 :

  • Supposons que vous ayez une source comprenant de l'audio Dolby Digital 5.1 en espagnol.

    Cette source contient de l'audio pouvant produire tous les codages audio de sortie souhaités pour l'espagnol. Vous devez configurer la sortie Archive pour remixer l'audio vers la version 2.0. Vous n'avez pas besoin de configurer la sortie HLS pour remixer l'audio.

  • Supposons que vous ayez une deuxième source comprenant de l'audio AAC 2.0 en espagnol.

    Cette source n'est pas acceptable. Cette source ne peut pas produire l'espagnol Dolby Digital 5.1 pour la sortie HLS.

Troisième exigence : les sources mp4 ne doivent pas contenir de variations de la même langue

Un fichier MP4 qui contient plusieurs variations d'une langue peut produire une sortie audio indésirable. Pour obtenir de meilleurs résultats, le fichier ne doit contenir qu'une seule version d'une langue :

  • Par exemple, supposons qu'une source MP4 contienne de l'audio AAC 5.1 en anglais. La sortie du canal nécessite un codage audio pour l'anglais 2.0. Par conséquent, dans la sortie, vous configurez le codage audio pour remixer de la version 5.1 vers la version 2.0.

  • Supposons que vous ayez une deuxième source qui contienne de l'audio AAC 2.0 en anglais sur la piste 2 et de l'audio Dolby Digital 5.1 en anglais sur la piste 3.

    MediaLive extrait l'audio des fichiers MP4 par code de langue et l'extrait de la première piste qui contient cette langue. Dans cet exemple, il extrait la piste 2, qui contient l'audio AAC 2.0. Il ignore la piste 3. Côté sortie, MediaLive essaie de remixer cette entrée, ce qui se traduit par une qualité audio médiocre.

Quatrième exigence : toutes les sources doivent contenir du dolby si elles produisent un codage passthrough

Si l'une des sorties inclut un codage configuré avec le codec Passthrough, toutes les sources doivent inclure Dolby Digital, Dolby Digital Plus ou Dolby Atmos dans toutes les langues requises.

Si une seule source n'inclut pas l'un de ces codecs, vous ne pourrez pas l'utiliser dans le canal à plusieurs entrées.

L'option Passthrough pour un codec permet de traiter l'audio Dolby Digital, Dolby Digital Plus ou Dolby Atmos, quel que soit le mode de codage, et de le transmettre sans le transcoder.