Amazon Redshift
Guide de la gestion du cluster

Gestion des clusters à l'aide de la console

Pour créer, modifier, redimensionner, supprimer, redémarrer et sauvegarder des clusters, utilisez la section Clusters de la Amazon Redshift console.

Lorsque vous n'avez pas de clusters dans une région AWS et que vous ouvrez la page Clusters, vous avez l'option de lancer un cluster. Dans la capture d'écran suivante, la région AWS est la Région USA Est (Virginie du N.) et il n'y a aucun cluster pour ce compte.

Lorsque vous avez au moins un cluster dans une région AWS, la section Clusters affiche un sous-ensemble d'informations sur tous les clusters du compte de cette région AWS. Dans la capture d'écran suivante, il y a un cluster créé pour ce compte dans la région AWS sélectionnée.

Vous pouvez développer le cluster pour afficher plus d'informations sur le cluster, telles que les détails du point de terminaison, les propriétés du cluster et de la base de données, les balises, et ainsi de suite. Dans la capture d'écran suivante, examplecluster est développé pour afficher un résumé des informations sur le cluster.

Création d'un cluster

Avant de créer un cluster, veillez à lire les rubriques sur les clusters Présentation et Clusters et des nœuds dans Amazon Redshift.

Vous pouvez créer un cluster dans AWS Management Console de deux manières différentes :

  • Si vous débutez avec Amazon Redshift ou n'avez besoin que d'un cluster de base, utilisez la méthode Quick launch cluster (Lancement rapide du cluster). Avec cette approche, il vous suffit d'indiquer le type de nœud, le nombre de nœuds, le nom d'utilisateur, le mot de passe et le rôle AWS Identity and Access Management (IAM) à utiliser pour l'accès. Pour plus d'informations, consultez Création d'un cluster à l'aide de la méthode Lancement rapide du cluster.

  • Si vous êtes déjà un utilisateur ou souhaitez personnaliser votre cluster, utilisez Lancer le cluster. Par exemple, utilisez Lancer le cluster pour utiliser un réseau Virtual Private Cloud (VPC) spécifique ou chiffrer les données de votre cluster. Pour plus d'informations, consultez Création d'un cluster en utilisant Lancer le cluster.

Création d'un cluster à l'aide de la méthode Lancement rapide du cluster

Si vous débutez avec Amazon Redshift ou n'avez besoin que d'un cluster de base, utilisez cette approche rationalisée. Si vous êtes déjà un utilisateur ou souhaitez personnaliser votre cluster, consultez Création d'un cluster en utilisant Lancer le cluster.

Pour créer un cluster à l'aide de la méthode Lancement rapide du cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

    Important

    Si vous utilisez des informations d'identification d'utilisateur IAM, veillez à ce que l'utilisateur dispose des autorisations nécessaires pour exécuter les opérations de cluster. Pour plus d'informations, consultez Contrôle de l'accès aux utilisateurs IAM dans le Amazon Redshift Cluster Management Guide.

  2. Choisissez la région AWS dans laquelle vous souhaitez créer le cluster, telle que USA Ouest (Oregon).

  3. Sur le tableau de bord Amazon Redshift, choisissez Quick launch cluster (Lancement rapide du cluster).

  4. Sur la page des spécifications du cluster, entrez les valeurs suivantes, puis sélectionnez Lancer le cluster :

    • Type de nœud : choisissez dc2.large.

    • Nombre de nœuds de calcul : conservez la valeur par défaut 2.

    • Identifiant principal : conservez la valeur par défaut awsuser.

    • Mot de passe principal et Confirmer le mot de passe : entrez un mot de passe pour le compte utilisateur principal.

    • Port de la base de données : acceptez la valeur par défaut 5439.

    • Available IAM roles (Rôles IAM disponibles) : choisissez myRedshiftRole.

    Une page de confirmation s'affiche. La création du cluster prend quelques minutes. Choisissez Fermer pour revenir à la liste des clusters.

  5. Sur la page Clusters, choisissez le cluster que vous venez de lancer et passez en revue les informations Statut du cluster. Veillez à ce que le paramètre Statut du cluster soit défini sur disponible et que le paramètre État de la base de données soit défini sur sain avant d'essayer de vous connecter à la base de données.

Création d'un cluster en utilisant Lancer le cluster

Si vous êtes déjà un utilisateur Amazon Redshift ou souhaitez personnaliser votre cluster, utilisez la procédure suivante pour lancer votre cluster. Si vous débutez avec Amazon Redshift ou n'avez besoin que d'un cluster de base, consultez Création d'un cluster à l'aide de la méthode Lancement rapide du cluster.

Pour créer un cluster en utilisant Lancer le cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Choisissez Lancer le cluster.

  3. Sur la page Détails du cluster, spécifiez les valeurs des options suivantes, puis choisissez Continuer.

    Identifiant du cluster

    Tapez un nom unique pour votre cluster.

    Les identifiants de cluster doivent répondre aux conditions suivantes :

    • Ils doivent contenir entre 1 et 63 caractères alphanumériques ou traits d'union.

    • Les caractères alphabétiques doivent être en minuscules.

    • Le premier caractère doit être une lettre.

    • Ils ne peuvent pas se terminer par un trait d'union ou contenir deux traits d'union consécutifs.

    • Il doivent être uniques pour tous les clusters au sein d'un compte AWS.

    Nom de base de données

    Tapez un nom si vous souhaitez créer une base de données avec un nom personnalisé (par exemple, mydb). Ce champ est facultatif. Une base de données par défaut nommée dev est créée pour le cluster que vous ayez spécifié un nom de base de données personnalisé ou pas.

    Les noms de base de données doivent répondre aux conditions suivantes :

    • Ils doivent contenir entre 1 et 64 caractères alphanumériques.

    • Ils doivent contenir uniquement des lettres minuscules.

    • Un nom de base de données ne peut pas être un mot réservé. Pour plus d'informations, consultez Mots réservés dans le manuel Amazon Redshift Database Developer Guide.

    Database Port

    Tapez un numéro de port via lequel vous envisagez de vous connecter à partir des applications clientes à la base de données. Le numéro de port doit être inclus dans la chaîne de connexion lors de l'ouverture des connexions ODBC ou JDBC aux bases de données du cluster.

    Le numéro de port doit répondre aux conditions suivantes :

    • Il doit contenir uniquement des caractères numériques.

    • Il doit s'inscrire dans la plage de 1150 à 65535. La valeur par défaut du port est 5439.

    • Il doit spécifier un port ouvert qui accepte les connexions entrantes, si vous êtes derrière un pare-feu.

    Identifiant principal

    Tapez un nom de compte pour l'utilisateur principal de la base de données.

    Les noms utilisateur principal doivent répondre aux conditions suivantes :

    • Ils doivent contenir entre 1 et 128 caractères alphanumériques.

    • Le premier caractère doit être une lettre.

    • Un nom d'utilisateur principal ne peut pas être un mot réservé. Pour plus d'informations, consultez Mots réservés dans le manuel Amazon Redshift Database Developer Guide.

    Mot de passe principal et Confirmer le mot de passe

    Tapez un mot de passe pour le compte utilisateur principal, puis saisissez-le à nouveau pour le confirmer.

    Le mot de passe doit répondre aux conditions suivantes :

    • Nombre maximal de caractères : 8 à 64.

    • Il doit contenir au moins une lettre en majuscule.

    • Il doit contenir au moins une lettre en minuscule.

    • Il doit contenir au moins un chiffre.

    • Il peut s'agir de n'importe quel caractère ASCII imprimable (code ASCII 33 à 126), à l'exception de l'apostrophe, des guillemets doubles, de \, /, @ ou de l'espace.

    Dans la capture d'écran suivante, examplecluster est l'identifiant du cluster, aucun nom de base de données personnalisé n'est spécifié, 5439 est le port et masteruser désigne le nom d'utilisateur principal.

  4. Sur la page Node Configuration (Configuration du nœud), spécifiez les valeurs des options suivantes, puis choisissez Continuer.

    Type de nœud

    Choisissez un type de nœud. Lorsque vous choisissez un type de nœud, la page affiche les informations qui correspondent au type de nœud sélectionné, telles que UC, Mémoire, Stockage et Performances d'E/S.

    Type de cluster

    Choisissez un type de cluster. Le nombre maximal de nœuds de calcul pour le type de cluster et de nœud sélectionné s'affiche dans la zone Maximum et le nombre minimal s'affiche dans la zone Minimum.

    Si vous choisissez Nœud simple, vous avez un nœud qui partage les fonctionnalités de nœud principal et de nœud de calcul.

    Si vous choisissez Multi-Noeuds, spécifiez le nombre de nœuds de calcul que vous voulez pour le cluster dans Nombre de nœuds de calcul.

    Dans la capture d'écran suivante, le type de nœud dc1.large est sélectionné pour un cluster Multi-Noeuds avec deux nœuds de calcul.

  5. Sur la page Configuration supplémentaire, spécifiez les valeurs des options suivantes, puis choisissez Continuer.

    1. Pour Fournissez les détails de configuration supplémentaires facultatifs ci-dessous, configurez les options suivantes :

      Groupe de paramètres du cluster

      Choisissez un groupe de paramètres de cluster à associer au cluster. Si vous n'en choisissez pas, le cluster utilise le groupe de paramètres par défaut.

      Chiffrer la base de données

      Choisissez si vous voulez chiffrer toutes les données au sein du cluster et ses instantanés. Si vous laissez le paramètre par défaut, Aucun, le chiffrement n'est pas activé. Si vous souhaitez activer le chiffrement, choisissez si vous voulez utiliser AWS Key Management Service (AWS KMS) ou un module de sécurité matérielle (HSM), puis configurez les paramètres associés. Pour plus d'informations sur le chiffrement dans Amazon Redshift, consultez Chiffrement de base de données Amazon Redshift.

      • KMS

        Choisissez KMS si vous voulez activer le chiffrement et utilisez AWS KMS pour gérer votre clé de chiffrement. Dans Clé principale, choisissez (par défaut) aws/redshift pour utiliser une clé par défaut client ou choisissez une autre clé de votre compte AWS.

        Note

        Si vous souhaitez utiliser une clé d'un autre compte AWS, choisissez Entrez un ARN de clé dans Clé principale. Ensuite, tapez l'Amazon Resource Name (ARN) de la clé à utiliser. Vous devez avoir l'autorisation d'utiliser la clé. Pour plus d'informations sur l'accès aux clés dans AWS KMS, consultez Contrôle de l'accès à vos clés dans le AWS Key Management Service Developer Guide.

        Pour plus d'informations sur l'utilisation des clés de chiffrement AWS KMS dans Amazon Redshift, consultez Chiffrement de base de données pour Amazon Redshift à l'aide d'AWS KMS.

      • HSM

        Choisissez HSM si vous voulez activer le chiffrement et utiliser un module de sécurité matérielle (HSM) pour gérer votre clé de chiffrement.

        Si vous choisissez HSM, choisissez les valeurs de Connexion HSM et Certificat de client HSM. Ces valeurs sont requises pour Amazon Redshift et le module HSM de façon à former une connexion approuvée au travers de laquelle la clé de cluster peut être transmise. La connexion et le certificat de client HSM doivent être configurés dans Amazon Redshift avant que vous ne lanciez un cluster. Pour plus d'informations sur la configuration des connexions et des certificats de clients HSM, consultez Chiffrement pour Amazon Redshift à l'aide de modules de sécurité matérielle.

    2. Pour Configurez les options de mise en réseau, vous choisissez de lancer votre cluster dans un Virtual Private Cloud (VPC) ou à l'extérieur d'un VPC. L'option que vous choisissez affecte les autres options disponibles dans cette section. Amazon Redshift utilise les plateformes EC2-Classic et EC2-VPC pour lancer les clusters. Votre compte AWS détermine les plateformes auxquelles votre cluster peut accéder. Pour plus d'informations, consultez Plates-formes prises en charge dans le Amazon EC2 Guide de l'utilisateur pour les instances Linux.

      Choisir un VPC
      • Pour lancer votre cluster dans un réseau Virtual Private Cloud (VPC), choisissez le VPC que vous voulez utiliser. Vous devez avoir au moins un groupe de sous-réseaux Amazon Redshift configuré pour pouvoir utiliser les VPC. Pour plus d'informations, consultez Groupes de sous-réseaux de cluster Amazon Redshift.

      • Pour lancer votre cluster à l'extérieur d'un VPC, choisissez Pas dans le VPC. Cette option est disponible uniquement pour les comptes AWS qui prennent en charge la plateforme EC2-Classic. Sinon, vous devez lancer votre cluster dans un VPC.

      Groupe de sous-réseaux du cluster

      Sélectionnez le groupe de sous-réseaux Amazon Redshift dans lequel vous lancez le cluster.

      Note

      Cette option est disponible uniquement pour les clusters d'un VPC.

      Publicly Accessible

      Choisissez Oui pour activer les connexions au cluster en dehors du VPC dans lequel vous lancez le cluster. Choisissez Non si vous voulez limiter les connexions au cluster depuis l'intérieur du VPC uniquement.

      Note

      Cette option est disponible uniquement pour les clusters d'un VPC.

      Choisir une adresse IP publique

      Si vous définissez Accessible publiquement sur Oui, choisissez Non ici pour qu'Amazon Redshift fournisse une adresse IP Elastic (EIP) pour le cluster. Sinon, choisissez Oui si vous voulez utiliser une adresse EIP que vous avez créée et que vous gérez. Si Amazon Redshift doit créer l'EIP, l'action est gérée par Amazon Redshift.

      Note

      Cette option est disponible uniquement pour les clusters d'un VPC où Accessible publiquement a la valeur Oui.

      Adresses IP Elastic

      Sélectionnez l'adresse IP Elastic que vous souhaitez utiliser pour vous connecter au cluster depuis l'extérieur du VPC.

      Note

      Cette option est disponible uniquement pour les clusters d'un VPC où Accessible publiquement et Choisir une adresse IP publique ont la valeur Oui.

      Zone de disponibilité

      Choisissez Aucune préférence pour qu'Amazon Redshift choisisse la zone de disponibilité dans laquelle le cluster est créé. Sinon, choisissez une zone de disponibilité spécifique.

      Routage VPC amélioré

      Choisissez Oui pour activer le routage VPC amélioré. Le routage VPC amélioré peut nécessiter une configuration supplémentaire. Pour plus d'informations, consultez Routage VPC amélioré Amazon Redshift.

    3. Pour Le cas échéant, associer votre cluster à un ou plusieurs groupes de sécurité, spécifiez les valeurs des options suivantes :

      Groupes de sécurité VPC

      Choisissez un ou plusieurs groupes de sécurité VPC pour le cluster. Par défaut, le groupe de sécurité choisi est le groupe de sécurité VPC par défaut. Pour plus d'informations sur les groupes de sécurité VPC, consultez Groupes de sécurité pour votre VPC dans le Amazon VPC Guide de l'utilisateur.

      Note

      Cette option est uniquement disponible si vous lancez votre cluster dans la plateforme EC2-VPC.

      Groupes de sécurité du cluster

      Choisissez un ou plusieurs groupes de sécurité Amazon Redshift pour le cluster. Par défaut, le groupe de sécurité choisi est le groupe de sécurité par défaut. Pour plus d'informations sur les groupes de sécurité de cluster, consultez Groupes de sécurité du cluster Amazon Redshift.

      Note

      Cette option est uniquement disponible si vous lancez votre cluster dans la plateforme EC2-Classic.

    4. Pour Vous pouvez aussi créer une alarme de base pour ce cluster, configurez les options suivantes et choisissez Continuer :

      Créer une alarme CloudWatch

      Choisissez Oui si vous souhaitez créer une alarme qui surveille l'utilisation du disque de votre cluster, puis spécifiez les valeurs des options correspondantes. Choisissez Non si vous ne voulez pas créer d'alarme.

      Seuil d'utilisation du disque

      Choisissez un pourcentage d'utilisation moyenne du disque qui a été atteint ou dépassé, et auquel l'alarme doit être déclenchée.

      Utiliser la rubrique existante

      Choisissez Non si vous voulez créer une rubrique Amazon Simple Notification Service (Amazon SNS) pour cette alarme. Dans la zone Rubrique, modifiez le nom par défaut, si nécessaire. Pour Destinataires, saisissez les adresses e-mail de tous les destinataires qui doivent recevoir la notification lorsque l'alarme est déclenchée.

      Choisissez Oui si vous voulez choisir une rubrique Amazon SNS existante pour cette alarme, puis, dans la liste Rubrique, choisissez la rubrique que vous voulez utiliser.

    5. Pour Optionally, select your maintenance track for this cluster (Vous pouvez également sélectionner votre suivi de maintenance pour ce cluster), choisissez Current (Actuel) ou Trailing (Précédent).

      Si vous choisissez Current (Actuel), votre cluster est mis à jour en fonction de la dernière version approuvée durant votre créneau de maintenance. Si vous choisissez Trailing (Précédent), votre cluster est mis à jour en fonction de la version approuvée précédemment.

  6. Sur la page Révision, passez en revue les détails du cluster. Si tout est satisfaisant, choisissez Lancer le cluster pour démarrer le processus de création. Sinon, choisissez Retour pour effectuer les modifications nécessaires, puis choisissez Continuer pour revenir à la page Révision.

    Note

    Certaines propriétés du cluster, telles que les valeurs Port de la base de données et Identifiant principal, ne peuvent pas être modifiées ultérieurement. Si vous avez besoin de les modifier, choisissez Retour pour les changer maintenant.

    La capture d'écran suivante présente un résumé des différentes options choisies pendant le processus de lancement du cluster.

  7. Une fois que vous avez lancé le processus de création, choisissez Fermer. Le cluster peut prendre plusieurs minutes pour être prêt à être utilisé.

    Vous pouvez surveiller le statut de l'opération dans le tableau de bord des performances.

Modification d'un cluster

Lorsque vous modifiez un cluster, les modifications apportées aux options suivantes sont appliquées immédiatement :

  • Groupes de sécurité VPC

  • Publicly Accessible

  • Mot de passe de l'utilisateur principal

  • Connexion HSM

  • Certificat de client HSM

  • Maintenance settings (Paramètres de maintenance)

  • Snapshot preferences (Préférences d'instantané)

Les modifications apportées aux options suivantes ne prennent effet qu'après le redémarrage du cluster :

  • Identifiant du cluster

    Amazon Redshift redémarre le cluster automatiquement lorsque vous modifiez le champ Identifiant du cluster.

  • Routage VPC amélioré

    Amazon Redshift redémarre le cluster automatiquement lorsque vous modifiez le champ Routage VPC amélioré.

  • Groupe de paramètres du cluster

Si vous diminuez la période de conservation des instantanés automatiques, ceux existants dont les paramètres tombent en dehors de la nouvelle période de conservation sont supprimés. Pour plus d'informations, consultez Instantanés Amazon Redshift.

Pour modifier un cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, choisissez Clusters, puis sélectionnez le cluster que vous voulez modifier.

  3. Sous l'onglet Configuration de la page des détails du cluster, choisissez Cluster, puis Modifier.

  4. Dans la fenêtre Modifier le cluster, modifiez votre cluster, puis choisissez Modifier. La fenêtre résultante montre les options disponibles pour modifier un cluster. Elle comprend des onglets contenant les options qui permettent de mettre à jour les paramètres de cluster, les paramètres de maintenance et les paramètres d'instantané.

Définition du suivi de maintenance pour un cluster

Vous pouvez définir le suivi de maintenance pour un cluster avec la console. Pour plus d'informations, consultez Sélection du suivi de maintenance des clusters.

Pour définir un suivi de maintenance pour un cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, choisissez Clusters, puis sélectionnez le cluster que vous voulez modifier.

  3. Choisissez l'onglet Maintenance settings (Paramètres de maintenance).

  4. Choisissez Current (Actuelle) ou Trailing (Précédente).

  5. Sélectionnez Modify.

Report de la maintenance

Si vous avez besoin de replanifier la fenêtre de maintenance de votre cluster, vous avez la possibilité de reporter la maintenance de 45 jours au plus.

Pour reporter la fenêtre de maintenance

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, choisissez Clusters, puis sélectionnez le cluster que vous voulez modifier.

  3. Choisissez l'onglet Maintenance settings (Paramètres de maintenance).

  4. Choisissez Defer maintenance (Reporter la maintenance) et définissez la date et l'heure auxquelles reporter la maintenance.

  5. Sélectionnez Modify.

Suppression d'un cluster

Si vous n'avez plus besoin de votre cluster, vous pouvez le supprimer. Si vous envisagez de mettre en service un nouveau cluster avec les données et la configuration de celui que vous supprimez, vous avez besoin d'un instantané manuel. En utilisant un instantané manuel, vous pouvez restaurer l'instantané ultérieurement et reprendre l'utilisation du cluster. Si vous supprimez votre cluster, mais que vous ne créez pas d'instantané manuel final, les données du cluster sont supprimées. Dans les deux cas, les instantanés automatiques sont supprimés une fois que le cluster a été supprimé, mais les instantanés manuels sont conservés jusqu'à ce que vous les supprimiez. Les coûts de stockage Amazon Simple Storage Service des instantanés manuels peuvent vous être facturés, en fonction de la quantité de stockage dont vous disposez pour les instantanés Amazon Redshift de vos clusters. Pour plus d'informations, consultez Arrêt et suppression de clusters.

Pour supprimer un cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, choisissez Clusters, puis sélectionnez le cluster que vous voulez supprimer.

  3. Sous l'onglet Configuration de la page des détails du cluster, choisissez Cluster, puis Supprimer.

  4. Dans la boîte de dialogue Supprimer le cluster, effectuez l'une des actions suivantes :

    • Dans Créer un instantané, choisissez Oui pour supprimer le cluster et prendre un instantané final. Dans Nom de l'instantané, tapez un nom pour l'instantané final, puis choisissez Supprimer.

    • Dans Créer un instantané, choisissez Non pour supprimer le cluster sans prendre d'instantané final, puis sélectionnez Supprimer.

    Une fois que vous avez lancé la suppression du cluster, plusieurs minutes peuvent être nécessaires pour que la suppression soit effective. Vous pouvez surveiller le statut dans la liste des clusters, comme illustré dans les captures d'écran suivantes. Si vous avez demandé un instantané final, le paramètre Statut du cluster affiche final-snapshot avant deleting.

    La capture d'écran suivante illustre le cluster avec l'état final-snapshot avant qu'il ne soit supprimé.

    La capture d'écran suivante illustre le cluster avec l'état deleting.

    Lorsque le processus est terminé, vous pouvez vérifier que le cluster a été supprimé, car il n'apparaît plus dans la liste des clusters sur la page Clusters.

Redémarrage d'un cluster

Lorsque vous redémarrez un cluster, l'état du cluster est défini sur rebooting et un événement de cluster est créé lorsque le redémarrage est terminé. Toute modification du cluster en attente est appliquée à ce redémarrage.

Pour redémarrer un cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, choisissez Clusters, puis sélectionnez le cluster que vous voulez redémarrer.

  3. Sous l'onglet Configuration de la page des détails du cluster, choisissez Cluster, puis Redémarrer.

  4. Dans la fenêtre Redémarrer les clusters, confirmez que vous voulez redémarrer ce cluster, puis choisissez Redémarrer.

    Plusieurs minutes peuvent s'écouler avant que le cluster ne soit disponible. Vous pouvez surveiller l'état du redémarrage dans la liste des clusters, comme illustré dans la capture d'écran suivante.

Redimensionnement d'un cluster

Lorsque vous redimensionnez un cluster, vous spécifiez un certain nombre de nœuds ou un type de nœud différent de la configuration actuelle du cluster. Pendant que le cluster est en cours de redimensionnement, vous ne pouvez pas exécuter de requête d'écriture ou de lecture/écriture sur le cluster ; vous ne pouvez exécuter que des requêtes en lecture.

Pour plus d'informations sur le redimensionnement des clusters, y compris à travers le processus de redimensionnement des clusters à l'aide de différentes approches, consultez Redimensionnement des clusters dans Amazon Redshift.

Pour redimensionner un cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, choisissez Clusters, puis sélectionnez le cluster que vous voulez redimensionner.

  3. Sous l'onglet Configuration de la page des détails du cluster, choisissez Cluster, puis Redimensionner.

  4. Dans la fenêtre Redimensionner les clusters, configurez les paramètres de redimensionnement y compris Type de nœud, Type de cluster et Nombre de nœuds, puis choisissez Redimensionner.

    Vous pouvez surveiller l'avancement du redimensionnement sous l'onglet Statut.

    Vous pouvez annuler un redimensionnement avant qu'il se termine en choisissant cancel resize (annuler le redimensionnement) dans la liste des clusters.

Mettez à niveau la version de cluster

Vous pouvez effectuer une mise à niveau de la version de maintenance d'un cluster qui a une valeur de Statut de publication de Nouvelle version disponible. Lorsque vous mettez à niveau la version de maintenance, vous pouvez choisir de mettre à niveau immédiatement ou la mise à niveau lors de la prochaine fenêtre de maintenance.

Important

Si vous mettez à niveau immédiatement, votre cluster sera hors ligne jusqu'à ce que la mise à niveau soit terminée.

Pour vous mettre à niveau vers une version de cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le panneau de navigation, choisissez Clusters, puis sélectionnez le cluster que vous souhaitez mettre à niveau.

  3. Dans l'onglet Clusters, choisissez le Cluster, puis choisissez Mettre à niveau la version.

  4. Dans la fenêtre de Mise à niveau, vous pouvez consulter les numéros de version de la Version actuelle et la Nouvelle version, un lien pour plus de détails sur la Historique des versions de cluster et la Planification de fenêtre de maintenance. Si vous choisissez Oui, Mettre à niveau maintenant, vous devez confirmer que le cluster est hors ligne pendant la mise à niveau. Sinon, vous pouvez choisir Peu importe, mettre à niveau lors de ma fenêtre de maintenance.

    Une fois la mise à niveau terminée, vous pouvez voir le nouveau statut dans la colonne Statut de mise à jour.

Obtention d'informations sur la configuration du cluster

Pour obtenir les détails de configuration du cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, sélectionnez Clusters, puis choisissez le cluster dont vous souhaitez afficher les informations de configuration.

  3. Sous l'onglet Configuration de la page des détails du cluster, passez en revue les informations de configuration. Vous pouvez afficher les informations sur les propriétés du cluster, l'état, la base de données, la capacité, la sauvegarde, la journalisation de l'audit, la maintenance et l'intégration SSH.

Obtention d'une vue d'ensemble de l'état du cluster

L'onglet Statut du cluster fournit une présentation de haut niveau du statut d'un cluster et un récapitulatif des événements liés au cluster. Il fournit également une liste des alarmes Amazon CloudWatch associées au cluster.

Pour obtenir une vue d'ensemble de l'état du cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, sélectionnez Clusters, puis choisissez le cluster dont vous souhaitez afficher les informations d'état.

  3. Choisissez l'onglet Statut.

    La page du résumé de l'état est affichée comme illustré dans la capture d'écran suivante.

Prise d'un instantané d'un cluster

Vous pouvez prendre un instantané de votre cluster à partir de l'onglet Configuration de votre cluster, comme illustré ci-après. Vous pouvez également prendre un instantané de votre cluster à partir de la partie des instantanés de la console Amazon Redshift. Pour plus d'informations, consultez Gestion d'instantanés à l'aide de la console.

Pour prendre un instantané d'un cluster

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, sélectionnez Clusters, puis choisissez le cluster pour lequel vous voulez prendre un instantané.

  3. Sous l'onglet Configuration de la page des détails du cluster, choisissez Sauvegarde, puis Prendre un instantané.

  4. Dans la boîte de dialogue Créer un instantané, exécutez l'une des actions suivantes :

    1. Dans la zone Identifiant du cluster, choisissez le cluster dont vous souhaitez prendre un instantané.

    2. Dans la zone Identifiant de l'instantané, tapez un nom pour l'instantané.

  5. Sélectionnez Create.

    Pour afficher les détails relatifs à l'instantané pris et à tous les autres instantanés de votre compte AWS, consultez la section des instantanés de la console Amazon Redshift. Pour plus d'informations, consultez Gestion d'instantanés à l'aide de la console.

Modification de l'alarme par défaut de l'espace disque

Si vous avez choisi de créer une alarme de l'espace disque par défaut lorsque vous avez créé votre cluster Amazon Redshift, vous pouvez modifier l'alarme. Par exemple, vous pouvez vouloir modifier le pourcentage auquel l'alarme se déclenche ou vouloir modifier les paramètres de la durée.

Pour modifier l'alarme par défaut de l'espace disque

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon Redshift à l'adresse https://console.aws.amazon.com/redshift/.

  2. Dans le volet de navigation, sélectionnez Clusters, puis choisissez le cluster associé à l'alarme que vous voulez modifier.

  3. Choisissez l'onglet Statut.

  4. Dans la section Alarmes CloudWatch, sélectionnez l'alarme que vous voulez modifier.

    L'alarme de l'espace disque par défaut qui a été créée lorsque vous avez lancé votre cluster est appelée percentage-disk-space-used-default-<string>.. La chaîne est générée de façon aléatoire par Amazon Redshift.

  5. Dans la fenêtre Modifier l'alarme, modifiez toutes les valeurs que vous voulez changer, comme le pourcentage ou les minutes.

  6. Pour modifier la rubrique Amazon SNS à laquelle l'alarme est associée, effectuez l'une des actions suivantes :

    • Si vous souhaitez choisir une autre rubrique existante, choisissez une rubrique dans la liste Envoyer une notification à.

    • Si vous voulez créer une nouvelle rubrique, choisissez créer une rubrique et spécifiez un nouveau nom de rubrique et les adresses e-mail des destinataires.

  7. Choisissez Enregistrer.

Utilisation des données de performance du cluster

Vous pouvez utiliser les données de performance du cluster à l'aide des onglets Performance, Requêtes et Charges. Pour plus d'informations sur l'utilisation des performances du cluster, consultez Utilisation des données de performance dans la console Amazon Redshift.