Schéma JSON pour les conditions d'activation de boucle humaine dans Amazon Augmented AI - Amazon SageMaker

Schéma JSON pour les conditions d'activation de boucle humaine dans Amazon Augmented AI

HumanLoopActivationConditions est un paramètre d'entrée de l'API CreateFlowDefinition. Ce paramètre est une chaîne au format JSON. Le format JSON modélise les conditions dans lesquelles une boucle humaine est créée lorsque ces conditions sont évaluées par rapport à la réponse d'une API de service d'IA d'intégration (telle que Rekognition.DetectModerationLabels ou Textract.AnalyzeDocument). Cette réponse est appelée inférence. Par exemple, Amazon Rekognition envoie une inférence d'une étiquette de modération avec un score de fiabilité associé. Dans cet exemple, l'inférence est la meilleure estimation du modèle de l'étiquette appropriée pour une image. Pour Amazon Textract, l'inférence est basée sur l'association entre des blocs de texte (paires clé-valeur), par exemple l'association entre Name: et Sue dans un formulaire, ainsi que du contenu dans un bloc de texte, ou un bloc de mot, par exemple « Nom ».

Voici le schéma pour le format JSON. Au niveau supérieur, HumanLoopActivationConditions a un tableau JSON, Conditions. Chaque membre de ce tableau est une condition indépendante qui, si elle équivaut à true, entraîne la création d'une boucle humaine par Amazon A2I. Chaque condition indépendante de ce type peut être une condition simple ou une condition complexe. Une condition simple a les attributs suivants :

  • ConditionType : cet attribut identifie le type de condition. Chaque API de service d'IA AWS qui s'intègre à Amazon A2I définit son propre ensemble de ConditionTypes autorisées.

    • Rekognition DetectModerationLabels - Cette API prend en charge les valeurs ConditionType ModerationLabelConfidenceCheck et Sampling.

    • Textract AnalyzeDocument - Cette API prend en charge les valeurs ConditionType ImportantFormKeyConfidenceCheck, MissingImportantFormKey et Sampling.

  • ConditionParameters - Il s'agit d'un objet JSON qui paramètre la condition. L'ensemble des attributs autorisés de cet objet dépend de la valeur de ConditionType. Chaque ConditionType définit son propre ensemble de ConditionParameters.

Un membre du tableau Conditions peut modéliser une condition complexe. Pour cela, des conditions simples sont connectées logiquement à l'aide des opérateurs logiques And et Or, et des conditions simples sous-jacentes sont imbriquées. Deux niveaux d'imbrication maximum sont pris en charge.

{ "$schema": "http://json-schema.org/draft-07/schema#", "definitions": { "Condition": { "type": "object", "properties": { "ConditionType": { "type": "string" }, "ConditionParameters": { "type": "object" } }, "required": [ "ConditionType" ] }, "OrConditionArray": { "type": "object", "properties": { "Or": { "type": "array", "minItems": 2, "items": { "$ref": "#/definitions/ComplexCondition" } } } }, "AndConditionArray": { "type": "object", "properties": { "And": { "type": "array", "minItems": 2, "items": { "$ref": "#/definitions/ComplexCondition" } } } }, "ComplexCondition": { "anyOf": [ { "$ref": "#/definitions/Condition" }, { "$ref": "#/definitions/OrConditionArray" }, { "$ref": "#/definitions/AndConditionArray" } ] } }, "type": "object", "properties": { "Conditions": { "type": "array", "items": { "$ref": "#/definitions/ComplexCondition" } } } }
Note

Les conditions d'activation de boucle humaine ne sont pas disponibles pour les flux de vérification humaine qui sont intégrés à des types de tâches personnalisés. Le paramètre HumanLoopActivationConditions est désactivé pour les types de tâches personnalisés.