Utilisation du point de terminaison Amazon EC2 - AWS Snowcone Guide de l'utilisateur

Les traductions sont fournies par des outils de traduction automatique. En cas de conflit entre le contenu d'une traduction et celui de la version originale en anglais, la version anglaise prévaudra.

Utilisation du point de terminaison Amazon EC2

Vous trouverez ci-après une vue d'ensemble du point de terminaison Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2). À l'aide de ce point de terminaison, vous pouvez gérer vos Amazon Machine Images (AMI) et des instances de calcul par programmation à l'aide d'opérations d'API Amazon EC2.

Spécification du point de terminaison Amazon EC2 en tant queAWS CLIPoint de terminaison

Lorsque vous utilisez leAWS CLIpour émettre une commande sur leAWS Snowcone, vous pouvez spécifier que le point de terminaison est le point de terminaison Amazon EC2. Vous avez le choix entre utiliser le point de terminaison HTTPS ou un point de terminaison HTTP non sécurisé, comme illustré ci-après.

Point de terminaison HTTPS sécurisé

aws ec2 describe-instances --endpoint https://192.0.2.0:8243 --ca-bundle path/to/certificate

Point de terminaison HTTP non sécurisé

aws ec2 describe-instances --endpoint http://192.0.2.0:8008

Si vous utilisez le point de terminaison HTTPS 8243, vos données en transit sont chiffrées. Ce chiffrement est assuré par un certificat qui est généré par le Snowcone chaque fois qu'elle est déverrouillée. Une fois que vous avez votre certificat, vous pouvez l'enregistrer dans un fichier ca-bundle.pem local. Vous pouvez ensuite configurer votre profil d'AWS CLI pour inclure le chemin d'accès à votre certificat, comme décrit ci-après.

Pour associer votre certificat au point de terminaison Amazon EC2

  1. Connect la Snowcone à l'alimentation et au réseau, et activez-la.

  2. Une fois que le déverrouillage de l'appareil est terminé, notez l'adresse IP de celui-ci sur votre réseau local.

  3. À partir d'un terminal sur votre réseau, assurez-vous que vous pouvez effectuer un test ping sur l'appareil Snowcone.

  4. Exécutez la commande snowballEdge get-certificate dans votre terminal. Pour plus d'informations sur cette commande, consultez.Obtention de votre certificat pour transférer des données.

  5. Enregistrez la sortie de la commande snowballEdge get-certificate dans un fichier, par exemple ca-bundle.pem.

  6. Exécutez la commande suivante à partir de votre terminal.

    aws configure set profile.snowcone.ca_bundle /path/to/ca-bundle.pem

Une fois que vous avez terminé la procédure, vous pouvez exécuter les commandes de l'interface de ligne de commande avec ces informations d'identification locales, votre certificat et votre point de terminaison spécifié.

Fonctionnalités Amazon EC2 non prises en charge pour Snowcone

À l'aide du point de terminaison Amazon EC2, vous pouvez gérer par programmation vos AMI et instances de calcul sur un Snowcone avec des opérations d'API Amazon EC2. Toutefois, toutes les fonctions et opérations d'API ne sont pas prises en charge pour fonctionner avec un appareil Snowcone.

Les fonctions ou actions non répertoriées de manière explicite comme étant prises en charge dans ce guide ne sont pas prises en charge. Par exemple, les actions Amazon EC2 suivantes ne sont pas prises en charge pour fonctionner avec Snowcone :

prises en chargeAWS CLICommandes pour Amazon EC2 sur un Snowcone

Vous trouverez ci-dessous des informations relatives à l'indication du point de terminaison Amazon EC2 pour applicable.AWS CLIcommandes. Pour plus d'informations sur l'installation et la configuration duAWS CLI, y compris en précisant ce queRégions AWSque vous voulez faireAWS CLIappels contre, voir leAWS Command Line InterfaceGuide de l'utilisateur.

Liste d'Amazon EC2 pris en chargeAWS CLICommandes sur un Snowcone

Vous trouverez ci-dessous la description du sous-ensemble deAWS CLIcommandes et options pour Amazon EC2 prises en charge sur les appareils Snowcone. Si une commande ou une option n'est pas répertoriée ci-dessous, elle n'est pas prise en charge. En utilisant une commande, vous pouvez déclarer des options non prises en charge. Cependant, ces options sont ignorées.

  • associate-address – Associe une adresse IP virtuelle à une instance pour utiliser l'une des trois interfaces réseau physiques sur l'appareil:

    • --instance-id – ID d'une instance sbe unique.

    • --public-ip – Adresse IP virtuelle que vous souhaitez utiliser pour accéder à votre instance.

  • attach-volume— Attache un volume Amazon EBS à une instance arrêtée ou en cours d'exécution sur votreAWS Snowconeet l'expose à l'instance avec le nom d'appareil spécifié.

    • —devicevalue—Nom de l'appareil.

    • —instance-id — ID d'une instance Amazon EC2 cible.

    • —volume-idvalue— ID du volume EBS.

  • authorize-security-group-egress— Ajoute une ou plusieurs règles de trafic sortant à un groupe de sécurité à utiliser avec un appareil Snowcone. Plus précisément, cette action permet aux instances d'envoyer le trafic vers une ou plusieurs plages d'adresses IPv4 CIDR de destination. Pour plus d'informations, consultez Groupes de sécurité pour les appareils Snow.

    • —group-idvalue— ID du groupe de sécurité

    • [—autorisations IPvalue] — Un ou plusieurs ensembles d'autorisations IP.

  • authorize-security-group-ingress— Ajoute une ou plusieurs règles de trafic entrant à un groupe de sécurité. En appelant authorize-security-group-ingress, vous devez spécifier une valeur pour group-name ou group-id.

    • [—nom du groupevalue] — Nom du groupe de sécurité.

    • [—group-idvalue] — ID du groupe de sécurité

    • [—autorisations IPvalue] — Un ou plusieurs ensembles d'autorisations IP.

    • [--protocol value] Protocole IP. Les valeurs possibles sont tcp, udp et icmp. L'argument --port est obligatoire, sauf si la valeur « tous les protocoles » est spécifiée (-1).

    • [—portvalue] — Pour TCP ou UDP, la plage de ports autorisée. Cette valeur peut être un nombre entier ou une plage (minimum—maximum).

      Pour ICMP, un nombre entier ou une plage (type-code) où type représente le numéro de type ICMP et code le numéro de code ICMP. Une valeur de -1 indique tous les codes ICMP pour tous les types ICMP. Une valeur de -1 pour type indique tous les codes ICMP pour le type ICMP spécifié.

    • [—cidrvalue] — Plage IP CIDR.

  • create-launch-template— Crée un modèle de lancement. Un modèle de lancement contient les paramètres permettant de lancer une instance. Lorsque vous lancez une instance à l'aide de RunInstances, vous pouvez spécifier un modèle de lancement au lieu de fournir des paramètres de lancement dans la demande. Vous pouvez créer jusqu'à 100 modèles parAWS Snowcone.

    • —launch-template-namestring— Nom du modèle de lancement.

    • —launch-template-datastructure— Informations concernant le modèle de lancement. Les attributs suivants sont pris en charge :

      • ImageId

      • InstanceType

      • SecurityGroupIds

      • TagSpecifications

      • UserData

      Syntaxe JSON :

      { "ImageId":"string", "InstanceType":"sbe-c.large", "SecurityGroupIds":[ "string", "..." ], "TagSpecifications":[ { "ResourceType":"instance", "Tags":[ { "Key":"Name", "Value":"Test" }, { "Key":"Stack", "Value":"Gamma" } ] } ] }
    • [—description de la versionstring] — Une description pour la première version du modèle de lancement.

    • —endpoint de terminaisonsnowballEndpoint— Une valeur qui vous permet de gérer vos instances de calcul par programmation à l'aide d'opérations d'API Amazon EC2. Pour plus d'informations, consultez Spécification du point de terminaison Amazon EC2 en tant queAWS CLIPoint de terminaison.

  • create-launch-template-version— Crée une version pour un modèle de lancement. Vous pouvez spécifier une version existante d'un modèle de lancement sur laquelle baser la nouvelle version. Les versions de modèle de lancement sont numérotées dans l'ordre de leur création. Vous ne pouvez pas spécifier, modifier ou remplacer la numérotation des versions d'un modèle de lancement. Vous pouvez créer jusqu'à 100 versions de chaque modèle de lancement.

    Spécifiez l'ID ou le nom du modèle de lancement dans la demande.

    • —launch-template-idstring— ID du modèle de lancement.

    • —launch-template-namestring— Nom du modèle de lancement.

    • —launch-template-datastructure— Informations concernant le modèle de lancement. Les attributs suivants sont pris en charge :

      • ImageId

      • InstanceType

      • SecurityGroupIds

      • TagSpecifications

      • UserData

      Syntaxe JSON :

      '{ "ImageId":"string", "InstanceType":"sbe-c.large", "SecurityGroupIds":["string", ...], "TagSpecifications":[{"ResourceType":"instance","Tags":[{"Key":"Name","Value":"Test"}, {"Key":"Stack","Value":"Gamma"}]}], "UserData":"this is my user data" }'
    • [—source-versionstring] — Numéro de version du modèle de lancement sur laquelle baser la nouvelle version. La nouvelle version hérite des mêmes paramètres de lancement que la version source, exception faite des paramètres que vous indiquez dans launch-template-data.

    • [—description de la versionstring] — Une description pour la première version du modèle de lancement.

    • —endpoint de terminaisonsnowballEndpoint— Une valeur qui vous permet de gérer vos instances de calcul par programmation à l'aide d'opérations d'API Amazon EC2. Pour plus d'informations, consultez Spécification du point de terminaison Amazon EC2 en tant queAWS CLIPoint de terminaison.

  • create-tags— Ajoute ou écrase une ou plusieurs balises pour la ressource spécifiée. Chaque ressource peut avoir un maximum de 50 balises. Chaque balise est constituée d'une clé et d'une valeur facultative. Les clés de balise doivent être uniques pour une ressource. Les ressources suivantes sont prises en charge :

    • AMI

    • Instance

    • Modèle de lancement

    • Groupe de sécurité

  • create-security-group— Crée un groupe de sécurité sur votre appareil Snowcone. Vous pouvez créer jusqu'à 50 groupes de sécurité. Lorsque vous créez un groupe de sécurité, vous spécifiez un nom convivial de votre choix :

    • —nom du groupevalue— Nom du groupe de sécurité.

    • --descriptionvalue— Description du groupe de sécurité. Cette description est purement informative. La valeur peut contenir jusqu'à 255 caractères.

  • create-volume— Crée un volume Amazon EBS à attacher à une instance sur votreAWS Snowcone.

    • [—sizevalue] — Taille du volume en Gio, qui peut être comprise entre 1 GiB et 1 To (1000 Gio).

    • [—snapshot-idvalue] — Instantané à partir duquel créer le volume.

    • [—volume-typevalue] — Type de volume. Si aucune valeur n'est spécifiée, la valeur par défaut est sbg1. Les valeurs possibles sont notamment les suivantes :

      • sbg1 pour les volumes magnétiques

      • sbp1 pour les volumes SSD

    • [—spécification de balisevalue— Une liste de balises à appliquer au volume au cours de sa création.

  • delete-launch-template— Supprime un modèle de lancement. La suppression d'un modèle de lancement entraîne celle de toutes ses versions.

    Spécifiez l'ID ou le nom du modèle de lancement dans la demande.

  • delete-launch-template-version— Supprime une ou plusieurs versions d'un modèle de lancement. Vous ne pouvez pas supprimer la version par défaut d'un modèle de lancement. Vous devez d'abord attribuer une autre version comme version par défaut. Si la version par défaut est la seule version du modèle de lancement, supprimez la totalité du modèle de lancement à l'aide de la commande delete-launch-template.

    Spécifiez l'ID ou le nom du modèle de lancement dans la demande.

    • —launch-template-idstring— ID du modèle de lancement.

    • —launch-template-namestring— Nom du modèle de lancement.

    • —versions (liste)"string" "string"— Numéros de version d'une ou plusieurs versions de modèle à supprimer.

    • —endpoint de terminaisonsnowballEndpoint— Une valeur qui vous permet de gérer vos instances de calcul par programmation à l'aide d'opérations d'API Amazon EC2.

  • delete-security-group— Supprime un groupe de sécurité.

    Si vous essayez de supprimer un groupe de sécurité associé à une instance, ou référencé par un autre groupe de sécurité, l'opération échoue avec le message DependencyViolation.

    • —nom du groupevalue— Nom du groupe de sécurité.

    • --descriptionvalue— Description du groupe de sécurité. Cette description est purement informative. La valeur peut contenir jusqu'à 255 caractères.

  • delete-tags- Supprime l'ensemble de balises spécifié de la ressource spécifiée (AMI, instance de calcul, modèle de lancement ou groupe de sécurité).

  • delete-volume— Supprime le volume Amazon EBS spécifié. Le volume doit être à l'état available (non attaché à une instance).

    • —volume-idvalue— ID du volume.

  • describe-addresses— Décrit une ou plusieurs de vos adresses IP virtuelles associées au même nombre desbeinstances sur votre appareil.

    • --public-ips – Une ou plusieurs des adresses IP virtuelles associées à vos instances.

  • describe-images— Décrit une ou plusieurs des images (AMI) qui vous sont accessibles. Les images disponibles sont ajoutées à l'appareil Snowcone lors de la création de la tâche.

    • —image-id — ID d'AMI Snowcone de l'AMI.

  • describe-instance-attribute— Décrit l'attribut spécifié de l'instance donnée. Vous pouvez spécifier uniquement un attribut à la fois. Les attributs suivants sont pris en charge :

    • instanceInitiatedShutdownBehavior

    • instanceType

    • userData

  • describe-instances – Décrire une ou plusieurs de vos instances. La réponse retourne tous les groupes de sécurité qui sont attribués aux instances.

    • --instance-ids – ID d'une ou plusieurs instances sbe qui ont été arrêtées sur l'appareil.

    • --page-size – Taille de chaque page à obtenir dans l'appel. Cette valeur n'affecte pas le nombre d'éléments renvoyés dans la sortie de la commande. La définition d'une taille de page plus petite entraîne davantage d'appels à l'appareil, et la récupération de moins d'éléments dans chaque appel. Cette opération peut empêcher l'expiration des appels.

    • --max-items – Nombre total d'éléments à renvoyer dans la sortie de la commande. Si le nombre total d'éléments disponibles est supérieur à la valeur spécifiée, le jeton NextToken est fourni dans la sortie de la commande. Pour reprendre la pagination, fournissez la valeur de NextToken dans l'argument starting-token d'une commande suivante.

    • --starting-token – Jeton de pagination permettant de spécifier où commencer la pagination. Il s'agit de la valeur NextToken provenant d'une réponse tronquée précédemment.

  • modèles de lancement descriptif— Décrit un ou plusieurs modèles de lancement. La commande describe-launch-templates est une opération paginée. Vous pouvez effectuer plusieurs appels d'API pour récupérer l'ensemble de données complet des résultats.

    Spécifiez les ID ou les noms des modèles de lancement dans la demande.

    • —launch-template-ids (list)"string" "string"— Liste des ID des modèles de lancement.

    • —launch-template-names (list)"string" "string"— Liste des noms des modèles de lancement.

    • --page-size – Taille de chaque page à obtenir dans l'appel. Cette valeur n'affecte pas le nombre d'éléments renvoyés dans la sortie de la commande. La définition d'une taille de page plus petite entraîne davantage d'appels à l'appareil, et la récupération de moins d'éléments dans chaque appel. Cette opération peut empêcher l'expiration des appels.

    • --max-items – Nombre total d'éléments à renvoyer dans la sortie de la commande. Si le nombre total d'éléments disponibles est supérieur à la valeur spécifiée, le jeton NextToken est fourni dans la sortie de la commande. Pour reprendre la pagination, fournissez la valeur de NextToken dans l'argument starting-token d'une commande suivante.

    • --starting-token – Jeton de pagination permettant de spécifier où commencer la pagination. Il s'agit de la valeur NextToken provenant d'une réponse tronquée précédemment.

    • —endpoint de terminaisonsnowballEndpoint— Une valeur qui vous permet de gérer vos instances de calcul par programmation à l'aide d'opérations d'API Amazon EC2. Pour plus d'informations, consultez Spécification du point de terminaison Amazon EC2 en tant queAWS CLIPoint de terminaison.

  • describe-launch-template-versions— Décrit une ou plusieurs versions d'un modèle de lancement donné. Vous pouvez décrire toutes les versions, des versions individuelles ou une plage de versions. La commande describe-launch-template-versions est une opération paginée. Vous pouvez effectuer plusieurs appels d'API pour récupérer l'ensemble de données complet des résultats.

    Spécifiez les ID ou les noms des modèles de lancement dans la demande.

    • —launch-template-idstring— ID du modèle de lancement.

    • —launch-template-namestring— Nom du modèle de lancement.

    • [—versions (liste)"string" "string"] — Numéros de version d'une ou plusieurs versions de modèle à supprimer.

    • [—min-versionstring] — Numéro de version après lequel décrire les versions d'un modèle de lancement.

    • [—max-versionstring] — Numéro de version jusqu'auquel décrire les versions d'un modèle de lancement.

    • --page-size – Taille de chaque page à obtenir dans l'appel. Cette valeur n'affecte pas le nombre d'éléments renvoyés dans la sortie de la commande. La définition d'une taille de page plus petite entraîne davantage d'appels à l'appareil, et la récupération de moins d'éléments dans chaque appel. Cette opération peut empêcher l'expiration des appels.

    • --max-items – Nombre total d'éléments à renvoyer dans la sortie de la commande. Si le nombre total d'éléments disponibles est supérieur à la valeur spécifiée, le jeton NextToken est fourni dans la sortie de la commande. Pour reprendre la pagination, fournissez la valeur de NextToken dans l'argument starting-token d'une commande suivante.

    • --starting-token – Jeton de pagination permettant de spécifier où commencer la pagination. Il s'agit de la valeur NextToken provenant d'une réponse tronquée précédemment.

    • —endpoint de terminaisonsnowballEndpoint— Une valeur qui vous permet de gérer vos instances de calcul par programmation à l'aide d'opérations d'API Amazon EC2. Pour plus d'informations, consultez Spécification du point de terminaison Amazon EC2 en tant queAWS CLIPoint de terminaison.

  • describe-security-groups— Décrit un ou plusieurs groupes de sécurité.

    La commande describe-security-groups est une opération paginée. Vous pouvez émettre plusieurs appels d'API pour récupérer l'ensemble de données complet des résultats.

    • [—nom du groupevalue] — Nom du groupe de sécurité.

    • [—group-idvalue] — ID du groupe de sécurité.

    • [—taille de pagevalue] — Taille de chaque page à obtenir dans leAWSservice. Cette taille n'affecte pas le nombre d'éléments renvoyés dans la sortie de la commande. La définition d'une taille de page plus petite entraîne davantage d'appels auAWS, en récupérant moins d'éléments dans chaque appel. Cette approche peut aider à prévenir laAWSappels de service depuis l'expiration du délai d'expiration. Pour des exemples d'utilisation, consultezPaginationdans leAWS Command Line InterfaceGuide de l'utilisateur.

    • [—max-itemsvalue] — Nombre total d'éléments à renvoyer dans la sortie de la commande. Si le nombre total d'éléments disponibles est supérieur à la valeur spécifiée, le jeton NextToken est fourni dans la sortie de la commande. Pour reprendre la pagination, fournissez la valeur de NextToken dans l'argument starting-token d'une commande suivante. N'utilisez pas leNextTokenélément de réponse directement en dehors duAWS CLI. Pour des exemples d'utilisation, consultezPaginationdans leAWS Command Line InterfaceGuide de l'utilisateur.

    • [—jeton de départvalue] — Jeton de pagination permettant de spécifier où commencer la pagination. Il s'agit de la valeur NextToken provenant d'une réponse tronquée précédemment. Pour des exemples d'utilisation, consultezPaginationdans leAWS Command Line InterfaceGuide de l'utilisateur.

  • describe-tags— Décrit une ou plusieurs des balises pour la ressource spécifiée (image,instance, ou groupe de sécurité). Avec cette commande, les filtres suivants sont pris en charge :

    • launch-template

    • resource-id

    • resource-type – image ou instance

    • key

    • value

  • describe-volumes— Décrit les volumes Amazon EBS spécifiés.

    • [—max-itemsvalue] — Nombre total d'éléments à renvoyer dans la sortie de la commande. Si le nombre total d'éléments disponibles est supérieur à la valeur spécifiée, le jeton NextToken est fourni dans la sortie de la commande. Pour reprendre la pagination, fournissez la valeur de NextToken dans l'argument starting-token d'une commande suivante.

    • [—jeton de départvalue] — Jeton de pagination permettant de spécifier où commencer la pagination. Il s'agit de la valeur NextToken provenant d'une réponse tronquée précédemment.

    • [—volume-idsvalue] — Un ou plusieurs ID de volume.

  • detach-volume— Détache un volume Amazon EBS d'une instance arrêtée ou en cours d'exécution.

    • [—appareilvalue] — Nom de l'appareil.

    • [—instance-id] — ID d'une instance Amazon EC2 cible.

    • —volume-idvalue— ID du volume.

  • disassociate-address – Dissocie une adresse IP virtuelle de l'instance à laquelle elle est associée.

    • —public-ip — Adresse IP virtuelle que vous souhaitez dissocier de votre instance.

  • get-launch-data— Extrait les données de configuration de l'instance donnée. Vous pouvez utiliser ces données pour créer un modèle de lancement.

  • modify-launch-template— Modifie un modèle de lancement. Vous pouvez spécifier la version du modèle de lancement à définir comme version par défaut. Lorsque vous lancez une instance sans spécifier une version de modèle de lancement, la version par défaut du modèle de lancement s'applique.

    Spécifiez l'ID ou le nom du modèle de lancement dans la demande.

    • —launch-template-idstring— ID du modèle de lancement.

    • —launch-template-namestring— Nom du modèle de lancement.

    • —default-versionstring— Numéro de version du modèle de lancement à définir comme version par défaut.

    • —endpoint de terminaisonsnowballEndpoint— Une valeur qui vous permet de gérer vos instances de calcul par programmation à l'aide d'opérations d'API Amazon EC2. Pour plus d'informations, consultez Spécification du point de terminaison Amazon EC2 en tant queAWS CLIPoint de terminaison.

  • modify-instance-attribute— Modifie un attribut de l'instance donnée. Les attributs suivants sont pris en charge :

    • instanceInitiatedShutdownBehavior

    • userData

  • revoke-security-group-egress— Supprime une ou plusieurs règles de trafic sortant d'un groupe de sécurité :

    • [—group-idvalue] — ID du groupe de sécurité

    • [—autorisations IPvalue] — Un ou plusieurs ensembles d'autorisations IP.

  • revoke-security-group-ingress— Supprime une ou plusieurs règles de trafic entrant d'un groupe de sécurité. En appelant revoke-security-group-ingress, vous devez spécifier une valeur pour group-name ou group-id.

    • [—nom du groupevalue] — Nom du groupe de sécurité.

    • [—group-idvalue] — ID du groupe de sécurité.

    • [—autorisations IPvalue] — Un ou plusieurs ensembles d'autorisations IP.

    • [--protocol value] Protocole IP. Les valeurs possibles sont tcp, udp et icmp. L'argument --port est obligatoire, sauf si la valeur « tous les protocoles » est spécifiée (-1).

    • [—portvalue] — Pour TCP ou UDP, la plage de ports autorisée. Nombre entier ou plage (minimum—maximum).

      Pour ICMP, un nombre entier ou une plage (type-code) où type représente le numéro de type ICMP et code le numéro de code ICMP. Une valeur de -1 indique tous les codes ICMP pour tous les types ICMP. Une valeur de -1 pour type indique tous les codes ICMP pour le type ICMP spécifié.

    • [—cidrvalue] — Plage IP CIDR.

  • run-instances— Lance des instances de calcul à l'aide d'un ID d'AMI Snowcone pour une AMI.

    Note

    Le lancement d'une instance de calcul sur un appareil Snowcone peut prendre jusqu'à une heure et demie en fonction de la taille et du type de l'instance.

    • [—block-device-mappings(list)]— Entrée du mappage de périphérique de stockage en mode bloc Les paramètres DeleteOnTermination, VolumeSize et VolumeType sont pris en charge. Les volumes de démarrage doivent être de type sbg1.

      La syntaxe JSON pour cette commande est la suivante.

      { "DeviceName": "/dev/sdh", "Ebs": { "DeleteOnTermination": true|false, "VolumeSize": 100, "VolumeType": "sbp1"|"sbg1" } }
    • --count – Nombre d'instances à lancer. Si un nombre unique est fourni, il est supposé correspondre au nombre minimum d'instances à lancer (1 par défaut). Si une plage est fournie sous la forme min:max, le premier nombre est interprété comme le nombre minimal d'instances à lancer et le deuxième, comme le nombre maximal d'instances à lancer.

    • —image-id — ID d'AMI Snowcone de l'AMI, que vous pouvez obtenir en appelantdescribe-images. Une AMI est requise pour lancer une instance.

    • —InstanceInitiatedShutdownBehavior - Par défaut, lorsque vous lancez un arrêt à partir de votre instance (à l'aide d'une commande telle que shutdown ou poweroff), l'instance s'arrête. Vous pouvez modifier ce comportement pour que l'instance prenne fin. Les paramètres stop et terminate sont pris en charge. La valeur par défaut est stop. Pour de plus amples informations, veuillez consulterModification du comportement d'arrêt lancé de l'instancedans leGuide de l'utilisateur Amazon EC2 pour les instances Linux.

    • --instance-type – Le type d'instance sbe.

    • —launch-templatestructure— Modèle de lancement à utiliser pour lancer les instances. Les paramètres que vous spécifiez dans la commande run-instances remplacent les paramètres correspondants dans le modèle de lancement. Vous pouvez spécifier le nom ou l'ID d'un modèle de lancement, mais pas les deux.

      { "LaunchTemplateId": "string", "LaunchTemplateName": "string", "Version": "string" }
    • —security-group-ids — Un ou plusieurs ID de groupe de sécurité. Vous pouvez créer un groupe de sécurité en utilisant CreateSecurityGroup. Si aucune valeur n'est fournie, l'ID du groupe de sécurité par défaut est assigné aux instances créées.

    • --tag-specifications – Balises à appliquer aux ressources pendant le lancement. Vous pouvez baliser les instances uniquement au lancement. Les balises spécifiées sont appliquées à toutes les instances qui sont créés lors du lancement. Pour baliser une ressource après sa création, utilisez create-tags.

    • --user-data – Données utilisateur mises à la disposition de l'instance. Si vous utilisez l'AWS CLI, l'encodage en base64 est effectué pour vous et vous pouvez charger le texte à partir d'un fichier. Dans le cas contraire, vous devez fournir un texte codé en base64.

  • start-instances— Démarrer unsbeinstance que vous aviez précédemment arrêtée. Toutes les ressources attachées à l'instance sont conservées lors des démarrages et des arrêts, mais elles sont effacées si l'instance est résiliée.

    • --instance-ids – ID d'une ou plusieurs instances sbe qui ont été arrêtées sur l'appareil.

  • stop-instances—Arrêter unsbeinstance qui est en cours d'exécution. Toutes les ressources attachées à l'instance sont conservées lors des démarrages et des arrêts, mais elles sont effacées si l'instance est résiliée.

    • --instance-ids – ID d'une ou plusieurs instances sbe à arrêter sur l'appareil.

  • terminate-instances— Arrête une ou plusieurs instances. Cette opération est idempotente ; si vous résiliez une instance plusieurs fois, chaque appel réussit. Toutes les ressources attachées à l'instance sont conservées lors des démarrages et des arrêts, mais les données sont effacées si l'instance est résiliée.

    Note

    Par défaut, lorsque vous utilisez une commande comme shutdown ou poweroff pour lancer un arrêt à partir de votre instance, l'instance s'arrête. Cependant, vous pouvez utiliser leInstanceInitiatedShutdownBehaviorpour modifier ce comportement afin que ces commandes terminent votre instance. Pour de plus amples informations, veuillez consulterModification du comportement d'arrêt lancé de l'instancedans leGuide de l'utilisateur Amazon EC2 pour les instances Linux.

    • —instance-ids — ID d'une ou plusieurssbeinstances à résilier sur l'appareil. Toutes les données associées stockées pour ces instances seront perdues.

Opérations d'API Amazon EC2 prises en charge

Vous trouverez ci-dessous des opérations d'API Amazon EC2 que vous pouvez utiliser avec un appareil Snowcone, avec des liens vers leurs descriptions dans leRéférence d'API Amazon EC2.Les appels d'API Amazon EC2 nécessitent une signature Signature Version 4 (SigV4). Si vous utilisez leAWS CLIou unAWSPour effectuer ces appels d'API, la signature SigV4 est traitée pour vous. Sinon, vous devez implémenter votre propre solution de signature SigV4.

  • AssociateAddress— Associe une adresse IP Elastic à une instance ou une interface réseau.

  • AttachVolume— Les paramètres de demande suivants sont pris en charge :

    • Device

    • InstanceId

    • VolumeId

  • AuthorizeSecurityGroupEgress— Ajoute une ou plusieurs règles de trafic sortant à un groupe de sécurité à utiliser avec un appareil Snowcone. Plus précisément, cette action permet aux instances d'envoyer le trafic vers une ou plusieurs plages d'adresses IPv4 CIDR de destination.

  • AuthorizeSecurityGroupIngress— Ajoute une ou plusieurs règles de trafic entrant à un groupe de sécurité. En appelant AuthorizeSecurityGroupIngress, vous devez spécifier une valeur pour GroupName ou GroupId.

  • CreateVolume— Les paramètres de demande suivants sont pris en charge :

    • SnapshotId

    • Size

    • VolumeType

    • TagSpecification.N

  • CreateLaunchTemplate— Les paramètres de demande suivants sont pris en charge :

    • ImageId

    • InstanceType

    • SecurityGroupIds

    • TagSpecifications

    • UserData

  • CreateLaunchTemplateVersion

  • CreateTags— Les paramètres de demande suivants sont pris en charge :

    • AMI

    • Instance

    • Launch template

    • Security group

  • CreateSecurityGroup— Crée un groupe de sécurité sur votre Snowcone. Vous pouvez créer jusqu'à 50 groupes de sécurité. Lorsque vous créez un groupe de sécurité, vous spécifiez un nom convivial de votre choix.

  • DeleteLaunchTemplate

  • DeleteLaunchTemplateVersions

  • DeleteSecurityGroup— Supprime un groupe de sécurité. Si vous essayez de supprimer un groupe de sécurité associé à une instance, ou référencé par un autre groupe de sécurité, l'opération échoue avec le message DependencyViolation.

  • DeleteTags— Supprime l'ensemble de balises spécifié de l'ensemble de ressources donné.

  • DeleteVolume— Les paramètres de demande suivants sont pris en charge :

    • VolumeId

  • DescribeAddresses

  • DescribeImages

  • DescribeInstanceAttribute - Les attributs suivants sont pris en charge :

    • instanceType

    • userData

  • DescribeLaunchTemplates

  • DescribeLaunchTemplateVersions

  • DescribeInstances

  • DescribeSecurityGroups— Décrit un ou plusieurs groupes de sécurité.DescribeSecurityGroupsest une opération paginée. Vous pouvez émettre plusieurs appels d'API pour récupérer l'ensemble de données complet des résultats.

  • DescribeTags – Avec cette commande, les filtres suivants sont pris en charge :

    • resource-id

    • resource-type— AMI ou instance de calcul uniquement

    • key

    • value

  • DescribeVolume— Les paramètres de demande suivants sont pris en charge :

    • MaxResults

    • NextToken

    • VolumeId.N

  • DetachVolume— Les paramètres de demande suivants sont pris en charge :

    • Device

    • InstanceId

    • VolumeId

  • DisassociateAddress

  • GetLaunchTemplateData

  • ModifyLaunchTemplate

  • ModifyInstanceAttribute— Seul leuserDataattribut est pris en charge.

  • RevokeSecurityGroupEgress— Supprime une ou plusieurs règles de trafic sortant d'un groupe de sécurité.

  • RevokeSecurityGroupIngress— Supprime une ou plusieurs règles de trafic entrant d'un groupe de sécurité. En appelant RevokeSecurityGroupIngress, vous devez spécifier une valeur pour group-name ou group-id.

  • RunInstances

    Note

    Le lancement d'une instance de calcul sur une Snowcone peut prendre jusqu'à une heure et demie en fonction de la taille et du type de l'instance.

  • StartInstances

  • StopInstances— Les ressources associées à une instance arrêtée sont conservées. Vous pouvez résilier l'instance afin de libérer ces ressources. Toutefois, toutes les données associées sont supprimées.

  • TerminateInstances