Durée maximale d'interruption admissible (RTO) et objectif de point de reprise (RPO) - Pilier Fiabilité

Durée maximale d'interruption admissible (RTO) et objectif de point de reprise (RPO)

Ces termes sont le plus souvent associés à la reprise après sinistre et constituent un ensemble d'objectifs et de stratégies permettant de récupérer la disponibilité de la charge de travail en cas de sinistre.

La durée maximale d'interruption admissible (RTO) est définie par l'organisation. La RTO correspond au délai maximum acceptable entre l'interruption du service et la restauration du service. Elle détermine ce qui est considéré comme étant un créneau de temps acceptable d'indisponibilité du service.

L'objectif de point de reprise (RPO) est définie par l'organisation. Le RPO correspond au temps maximal acceptable depuis le dernier point de reprise des données. Il détermine ce qui est considéré comme étant une perte de données acceptable entre le dernier point de reprise et l'interruption du service.

Relation entre le RPO (objectif de point de reprise), la RTO (durée maximale d'interruption admissible) et l'événement de sinistre.

La RTO est similaire au MTTR (temps moyen de reprise) en ce que ces deux valeurs mesurent le délai entre le début d'une panne et la reprise de la charge de travail. Cependant, le MTTR est une valeur moyenne obtenue à partir de plusieurs événements ayant un impact sur la disponibilité au cours d'une période donnée, alors que la RTO est une cible, ou une valeur maximale autorisée, pour un seul événement ayant un impact sur la disponibilité.