Lancer une instance à l'aide du nouvel assistant de lancement d'instance - Amazon Elastic Compute Cloud

Lancer une instance à l'aide du nouvel assistant de lancement d'instance

Vous pouvez lancer une instance à l'aide du nouvel assistant de lancement d'instance. L'assistant de lancement d'instance spécifie les paramètres de lancement qui sont requis pour lancer une instance. Lorsque l'assistant de lancement d'instance fournit une valeur par défaut, vous pouvez accepter la valeur par défaut ou spécifier votre propre valeur. Si vous acceptez les valeurs par défaut, il est possible de lancer une instance en sélectionnant uniquement une paire de clés.

Avant de lancer l'instance, vérifiez que tout est prêt. Pour plus d'informations, consultez Configurer l'utilisation d'Amazon EC2.

Important

Lorsque vous lancez une instance qui ne fait pas partie de l'offre gratuite AWS, la durée d'exécution de l'instance vous est facturée, même si celle-ci reste inactive.

À propos de l'assistant de lancement d'instance

Bienvenue dans la nouvelle expérience de lancement améliorée, un moyen plus rapide et plus facile de lancer une instance.

Nous sommes en train de déployer le nouvel assistant de lancement d'instance. S'il n'est pas disponible dans la région actuellement sélectionnée, vous pouvez sélectionner une autre région pour vérifier s'il y est disponible.

Améliorations actuelles
  • Mise en page unique avec panneau latéral de synthèse

    Soyez rapidement opérationnel avec notre nouveau design à page unique. Affichez tous vos paramètres à un seul endroit. Il n'est pas nécessaire de naviguer entre les étapes pour s'assurer que votre configuration est correcte. Utilisez le panneau Summary (Récapitulatif) pour obtenir une vue d'ensemble et pour naviguer facilement dans la page.

  • Sélecteur d'AMI amélioré

    Nouveaux utilisateurs : utilisez le sélecteur d'Amazon Machine Image (AMI) Quick Start (Démarrage rapide) pour sélectionner un système d'exploitation afin de pouvoir lancer rapidement une instance.

    Utilisateurs expérimentés : le sélecteur d'AMI affiche vos AMI récemment utilisées et les AMI que vous possédez, facilitant ainsi la sélection des AMI qui vous intéressent. Vous pouvez toujours parcourir le catalogue complet pour trouver de nouvelles AMI.

Travaux en cours

Nous travaillons continuellement afin d'améliorer l'expérience. Voici ce sur quoi nous travaillons actuellement :

  • Assistance aux valeurs par défaut et aux dépendances

    • Les valeurs par défaut seront fournies pour tous les champs.

    • Une logique supplémentaire sera ajoutée pour vous aider à configurer correctement votre instance (par exemple, nous désactiverons les paramètres qui ne sont pas disponibles avec vos paramètres actuels).

  • Apparence simplifiée

    • Des vues et récapitulatifs simplifiés ainsi qu'une apparence plus réactive seront ajoutés pour rendre l'expérience à page unique plus évolutive.

    • Des fonctions de réseaux simplifiés seront ajoutées pour vous aider à configurer rapidement et facilement vos règles de pare-feu (par exemple, nous sélectionnerons des règles prédéfinies communes).

L'expérience de lancement connaîtra beaucoup d'autres améliorations dans les mois à venir.

Envoyez-nous vos commentaires

Nous apprécierions vos commentaires sur le nouvel assistant de lancement d'instance. Nous utiliserons vos commentaires pour continuer à améliorer l'expérience au cours des prochains mois. Vous pouvez nous envoyer des commentaires directement à partir de la console EC2 ou utiliser le lien Provide feedback (Faire un commentaire) en bas de cette page.

Lancer rapidement une instance

Pour configurer une instance rapidement à des fins de test, procédez comme suit. Vous allez sélectionner le système d'exploitation et votre paire de clés et accepter les valeurs par défaut. Pour obtenir des informations sur tous les paramètres de l'assistant de lancement d'instance, consultez Lancer une instance à l'aide de paramètres définis.

Pour lancer rapidement une instance
  1. Ouvrez la console Amazon EC2 à l’adresse https://console.aws.amazon.com/ec2/.

  2. Dans la barre de navigation en haut de l'écran, la région AWS actuelle est affichée (par exemple, US East (Ohio)). Sélectionnez une région dans laquelle lancer l'instance. Ce choix est important car certaines ressources Amazon EC2 peuvent être partagées entre des régions, contrairement à d'autres ressources. Pour plus d'informations, consultez Emplacements des ressources.

  3. Sur le tableau de bord de la console Amazon EC2, sélectionnez Launch instance (Lancer une instance).

    Si vous voyez l'ancien assistant de lancement, le nouvel assistant de lancement d'instance n'est pas encore la vue par défaut de la Région actuellement sélectionnée. Pour ouvrir le nouvel assistant de lancement d'instance, choisissez Opt in to the new experience (S'inscrire à la nouvelle expérience) en haut à droite de l'écran.

  4. (Facultatif) Sous Name and tags (Noms et identifications), pour Name (Nom), saisissez un nom descriptif pour votre instance.

  5. Sous Application and OS Images (Amazon machine Image) (Images d'applications et de systèmes d'exploitation (Amazon machine Image)), choisissez Quick Start (Démarrage rapide), puis choisissez le système d'exploitation de votre instance.

  6. Sous Key pair (login) (Paire de clés (connexion)), pour Key pair name (Nom de la paire de clés), choisissez une paire de clés existante ou créez-en une.

  7. Dans le panneau Summary (Récapitulatif), sélectionnez Launch instance (Lancer l'instance).

Lancer une instance à l'aide de paramètres définis

À l'exception de la paire de clés, l'assistant de lancement d'instance fournit des valeurs par défaut pour tous les paramètres. Vous pouvez accepter la totalité ou une partie des valeurs par défaut, ou configurer une instance en spécifiant vos propres valeurs pour chaque paramètre. Les paramètres sont regroupés dans l'assistant de lancement d'instance. Les instructions suivantes vous guident dans chaque groupe de paramètres.

Commencer le lancement de l'instance

  1. Ouvrez la console Amazon EC2 à l’adresse https://console.aws.amazon.com/ec2/.

  2. Dans la barre de navigation en haut de l'écran, la région AWS actuelle est affichée (par exemple, US East (Ohio)). Sélectionnez une région dans laquelle lancer l'instance. Ce choix est important car certaines ressources Amazon EC2 peuvent être partagées entre des régions, contrairement à d'autres ressources. Pour plus d'informations, consultez Emplacements des ressources.

  3. Sur le tableau de bord de la console Amazon EC2, sélectionnez Launch instance (Lancer une instance).

    Si vous voyez l'ancien assistant de lancement, le nouvel assistant de lancement d'instance n'est pas encore la vue par défaut de la Région actuellement sélectionnée. Pour ouvrir le nouvel assistant de lancement d'instance, choisissez Opt in to the new experience (S'inscrire à la nouvelle expérience) en haut à droite de l'écran.

Noms et identifications

Le nom de l'instance est une identification, où la clé est Name (Nom), et la valeur est le nom que vous spécifiez. Vous pouvez baliser l'instance, les volumes, les graphiques élastiques et les interfaces réseau. Pour les instances Spot, vous pouvez baliser uniquement la demande d'instance Spot. Pour plus d'informations sur les balises, consultez Baliser vos ressources Amazon EC2.

La spécification d'un nom d'instance et d'identifications supplémentaires est facultative.

  • Pour Name (Nom), saisissez un nom descriptif pour l'instance. Si vous ne spécifiez pas de nom, l'instance peut être identifiée par son ID, qui est automatiquement généré lorsque vous lancez l'instance.

  • Pour ajouter des identifications supplémentaires, sélectionnez Add additional tags (Ajouter des identifications supplémentaires). Choisissez Add tag (Ajouter une identification), saisissez une clé et une valeur, puis sélectionnez le type de ressource à étiqueter. Choisissez Add tag (Ajouter une identification) pour chaque étiquette supplémentaire.

Images d'applications et de systèmes d'exploitation (Amazon Machine Image)

Une Amazon Machine Image (AMI) contient les informations requises pour créer une instance. Par exemple, une AMI peut contenir le logiciel nécessaire pour fonctionner en tant que serveur web, comme Linux, Apache et votre site web.

Vous pouvez trouver une AMI appropriée en procédant comme suit. Avec chaque option de recherche d'AMI, choisissez Cancel (Annuler) (en haut à droite) pour revenir à l'assistant de lancement d'instance sans choisir une AMI.

Barre de recherche

Pour effectuer une recherche parmi toutes les AMI disponibles, saisissez un mot-clé dans la barre de recherche d'AMI, puis appuyez sur Entrée. Pour sélectionner une AMI, choisissez Select (Sélectionner).

Recents (Récentes)

Les AMI que vous avez récemment utilisées.

Choisissez Recently launched (Lancées récemment) ou Currently in use (Actuellement en cours d'utilisation), puis, à partir de Amazon Machine Image (AMI), sélectionnez une AMI.

Mes AMI

Les AMI privées que vous possédez ou qui ont été partagées avec vous.

Choisissez Owned by me (M'appartenant) ou Shared with me (Partagées avec moi), puis, à partir de Amazon Machine Image (AMI), sélectionnez une AMI.

Quick Start

Les AMI sont regroupées par système d'exploitation afin de vous aider à démarrer rapidement.

Sélectionnez d'abord le système d'exploitation dont vous avez besoin, puis dans Amazon Machine Image (AMI), sélectionnez une AMI. Pour sélectionner une AMI éligible pour l'offre gratuite, assurez-vous que l'AMI indique Free tier eligible (Éligible à l'offre gratuite).

Browse more AMIs (Parcourir plus d'AMI)

Choisissez Browse more AMIs (Parcourir plus d'AMI) pour parcourir le catalogue complet des AMI.

  • Pour effectuer une recherche parmi toutes les AMI disponibles, saisissez un mot-clé dans la barre de recherche, puis appuyez sur Entrée.

  • Pour rechercher une AMI à l'aide d'un paramètre Systems Manager, sélectionnez le bouton fléché à droite de la barre de recherche, puis choisissez Search by Systems Manager parameter (Rechercher par paramètre Systems Manager). Pour plus d'informations, consultez Utiliser un paramètre Systems Manager pour rechercher une AMI.

  • Pour effectuer une recherche par catégorie, choisissez Quickstart AMIs (AMI de démarrage rapide), My AMIs (Mes AMI), AMIs (AMI ), AWS Marketplace ou Community AMIs (AMI de la communauté).

    Le AWS Marketplace est une boutique en ligne où vous pouvez acheter des logiciels exécutés sur AWS, et notamment des AMI. Pour plus d'informations sur le lancement d'une instance depuis l'AWS Marketplace, consultez Lancer une instance AWS Marketplace. Dans Community AMIs (AMI de la communauté), vous pouvez trouver des AMI mises à la disposition de la communauté AWS par d'autres membres. les AMI détenues par Amazon ou par un partenaire Amazon vérifié sont certifiées Fournisseur vérifié.

  • Pour filtrer la liste des AMI, cochez une ou plusieurs cases sous Refine results (Affiner les résultats) sur la gauche de l'écran. Les options de filtre sont différentes selon la catégorie de recherche sélectionnée.

  • Vérifiez le Type de périphérique racine spécifié pour chaque AMI. Déterminez les types d'AMI dont vous avez besoin, ebs (basées sur Amazon EBS) ou instance-store (basées sur le stockage d'instances). Pour plus d'informations, consultez Stockage pour le périphérique racine.

  • Vérifiez le Type de virtualisation spécifié pour chaque AMI. Déterminez le type d'AMI dont vous avez besoin, hvm ou paravirtual. Par exemple, certains types d'instance requièrent HVM. Pour plus d'informations, voir Types de virtualisation AMI Linux.

  • Vérifiez le mode de démarrage répertorié pour chaque AMI. Notez quelles AMI utilisent le mode de démarrage dont vous avez besoin, legacy-bios ou uefi. Pour plus d'informations, consultez Modes de démarrage.

  • Choisissez une AMI correspondant à vos besoins, puis choisissez Sélectionner.

Avertissement lors de la modification de l'AMI

Si vous modifiez la configuration de volumes ou groupes de sécurité associés à l'AMI sélectionnée, puis que vous choisissez une autre AMI, une fenêtre s'ouvre pour vous avertir que certains de vos paramètres actuels seront modifiés ou supprimés. Vous pouvez consulter les modifications apportées aux groupes de sécurité et aux volumes. En outre, vous pouvez soit afficher quels volumes seront ajoutés et supprimés, soit afficher uniquement les volumes qui seront ajoutés.

Type d'instance

Le type d'instance définit la configuration matérielle et la taille de l'instance. Les types d'instance plus importants disposent de plus d'UC et de mémoire. Pour plus d'informations, consultez Types d'instance.

  • Pour Instance type (Type d'instance), sélectionnez le type de l'instance.

    Offer gratuite : si votre compte AWS a été créé il y a moins de 12 mois, vous pouvez utiliser Amazon EC2 dans le cadre de l'offre gratuite en sélectionnant le type d'instance t2.micro (ou le type d'instance t3.micro dans les régions où t2.micro n'est pas disponible). Si un type d'instance est éligible dans le cadre du niveau gratuit, il est étiqueté Free tier eligible (Éligible à l'offre gratuite). Pour plus d'informations sur t2.micro et t3.micro, consultez Instance de performance à capacité extensible.

  • Comparaison des types d'instances : vous pouvez comparer différents types d'instance en fonction des attributs suivants : nombre de vCPU, architecture, quantité de mémoire (Gio), quantité de stockage (Go), type de stockage et performance réseau.

Paire de clés (connexion)

Pour Key pair name (Nom de la paire de clés), choisissez une paire de clés existante ou choisissez Create new key pair (Créer une nouvelle paire de clés) pour en créer une nouvelle. Pour plus d'informations, consultez Paires de clés Amazon EC2 et instances Linux.

Important

Si vous sélectionnez l'option Proceed without key pair (Not recommended) ((Continuer sans paire de clé) (Non recommandé)), vous ne pourrez pas vous connecter à l'instance à moins de choisir une AMI configurée de façon à autoriser les utilisateurs à se connecter d'une autre façon.

Paramètres réseau

Configurez les paramètres réseau, le cas échéant.

  • VPC : choisissez un VPC existant pour votre instance. Vous pouvez choisir le VPC par défaut ou un VPC que vous avez créé. Pour plus d'informations, consultez Clouds privés virtuels.

  • Sous-réseau : vous pouvez lancer une instance dans un sous-réseau associé à une zone de disponibilité, une zone locale, une zone Wavelength ou un Outpost.

    Pour lancer l'instance dans une zone de disponibilité, sélectionnez le sous-réseau dans lequel lancer votre instance. Pour créer un sous-réseau, choisissez Créer un nouveau sous-réseau afin d'accéder à la console Amazon VPC. Une fois que vous avez terminé, revenez dans l'assistant de lancement d'instance et choisissez l'icône Refresh (Actualiser) afin de charger votre sous-réseau dans la liste.

    Pour lancer l'instance dans une zone locale, sélectionnez un sous-réseau que vous avez créé dans la zone locale.

    Pour lancer une instance dans un Outpost, sélectionnez un sous-réseau dans un VPC que vous avez associé à l'Outpost.

  • Attribuer automatiquement l'adresse IP publique : indiquez si l'instance est associée à une adresse IPv4 publique. Par défaut, les instances d'un sous-réseau par défaut se voient attribuer une adresse IPv4 publique, contrairement aux instances d'un sous-réseau personnalisé. Vous pouvez sélectionner Activer ou Désactiver pour remplacer la configuration par défaut du sous-réseau. Pour plus d'informations, consultez Adresses IPv4 publiques.

  • Firewall (security groups) (Pare-feu (groupes de sécurité)) : utilisez un groupe de sécurité afin de définir les règles de pare-feu de votre instance. Ces règles déterminent le trafic réseau entrant acheminé vers votre instance. Le reste du trafic est ignoré. Pour plus d'informations sur les groupes de sécurité, consultez Groupes de sécurité Amazon EC2 pour les instances Linux.

    Si vous ajoutez une interface réseau, vous devez indiquer le même groupe de sécurité dans l'interface réseau.

    Sélectionnez ou créez un groupe de sécurité de la façon suivante :

    • Pour sélectionner un groupe de sécurité existant pour votre VPC, choisissez Select existing security group (Sélectionner un groupe de sécurité existant), puis sélectionnez votre groupe de sécurité dans Common security groups (Groupes de sécurité courants).

    • Pour créer un nouveau groupe de sécurité pour votre VPC, sélectionnez Create security group (Créer un groupe de sécurité). L'assistant de lancement d'instance définit automatiquement le groupe de sécurité launch-wizard-x et fournit les cases à cocher suivantes pour ajouter rapidement des règles de groupe de sécurité :

      Autoriser le trafic SSH depuis : crée une règle entrant pour vous permettre de vous connecter à votre instance sur SSH (port 22). Spécifiez si le trafic provient de Anywhere (N'importe où), Custom (Personnalisée), ou My IP (Mon IP).

      Autorise le trafic HTTPS à partir d'Internet : crée une règle entrante qui ouvre le port 443 (HTTPS) pour autoriser le trafic Internet depuis n'importe où. Si votre instance est un serveur web, vous aurez besoin de cette règle.

      Autorise le trafic HTTP à partir d'Internet : crée une règle entrante qui ouvre le port 80 (HTTP) pour autoriser le trafic Internet depuis n'importe où. Si votre instance est un serveur web, vous aurez besoin de cette règle.

      Vous pouvez modifier ces règles et ajouter des règles en fonction de vos besoins.

      Pour modifier ou ajouter une règle, choisissez Edit (Modifier) (en haut à droite). Pour ajouter une règle, choisissez Add security group rule (Ajouter une règle de groupe de sécurité). Pour Type, sélectionnez le type de trafic réseau. Le champ Protocol (Protocole) est automatiquement rempli avec le protocole pour s'ouvrir au trafic réseau. Pour Source type (Type de source), sélectionnez le type de source. Sélectionnez My IP (Mon adresse IP) afin de permettre à l'assistant de lancement d'instance d'ajouter l'adresse IP publique de votre ordinateur. Toutefois, si votre connexion s'effectue via un ISP ou derrière un pare-feu sans adresse IP statique, vous devez déterminer la plage d'adresses IP utilisée par les ordinateurs clients.

      Avertissement

      Les règles qui activent toutes les adresses IP (0.0.0.0/0) pour accéder à votre instance via SSH ou RDP sont acceptables si vous lancez brièvement une instance de test et que vous l'arrêtez ou la résiliez bientôt, mais ne sont pas acceptables pour un environnement de production. Veillez à autoriser une seule adresse IP ou plage d'adresses à accéder à votre instance.

  • Advanced network configuration (Configuration réseau avancée) : disponible uniquement si vous choisissez un sous-réseau.

    Interface réseau

    • Device index (Index de périphérique) : l'index de la carte réseau. L'interface réseau principale doit être affectée à l'index de carte réseau 0. Certains types d'instance prennent en charge plusieurs cartes réseau.

    • Network interface (Interface réseau) : sélectionnez New interface (Nouvelle interface) pour permettre à Amazon EC2 de créer une nouvelle interface, ou sélectionnez une interface réseau disponible et existante.

    • Description : (facultatif) description de la nouvelle interface réseau.

    • Subnet (Sous-réseau) : sous-réseau dans lequel créer une nouvelle interface réseau. Pour l'interface réseau principale (eth0), il s'agit du sous-réseau dans lequel l'instance est lancée. Si vous avez indiqué une interface réseau existante pour eth0, l'instance est lancée dans le sous-réseau dans lequel l'interface réseau est située.

    • Groupes de sécurité : un ou plusieurs groupes de sécurité de votre VPC auxquels associer l'interface réseau.

    • IP principale : une adresse IPv4 privée de la plage d'adresses de votre sous-réseau. Laissez ce champ vide pour qu'Amazon EC2 choisisse une adresse IPv4 privée à votre place.

    • Secondary IP (Adresse IP secondaire) : une ou plusieurs adresses IPv4 privées supplémentaires de la plage d'adresses de votre sous-réseau. Choisissez Manually assign (Attribuer manuellement) et saisissez une adresse IP. Choisissez Add IP (Ajouter une adresse IP) pour ajouter une autre adresse IP. Sinon, choisissez Automatically assign (Attribuer automatiquement) pour laisser Amazon EC2 en choisir une pour vous et saisissez une valeur indiquant le nombre d'adresses IP à ajouter.

    • (IPv6 uniquement) Adresses IP IPv6 : adresse IPv6 comprise dans la plage du sous-réseau. Choisissez Manually assign (Attribuer manuellement) et saisissez une adresse IP. Choisissez Add IP (Ajouter une adresse IP) pour ajouter une autre adresse IP. Sinon, choisissez Automatically assign (Attribuer automatiquement) pour laisser Amazon EC2 en choisir une pour vous et saisissez une valeur indiquant le nombre d'adresses IP à ajouter.

    • Préfixes IPv4 : les préfixes IPv4 pour l'interface réseau.

    • Préfixes IPv6 : les préfixes IPv6 pour l'interface réseau.

    • Supprimer à la résiliation : indiquez s'il convient de supprimer l'interface réseau à la suppression de l'instance.

    • Elastic Fabric Adapter (EFA) : Indique si l'interface réseau est une Elastic Fabric Adapter (EFA). Pour plus d'informations, consultez Elastic Fabric Adapter (EFA).

    Pour ajouter une interface réseau secondaire, choisissez Add network interface (Ajouter une interface réseau). Une interface réseau secondaire peut résider dans un autre sous-réseau du VPC, à condition que celui-ci figure dans la même zone de disponibilité que votre instance.

    Pour plus d'informations, consultez Interfaces réseau Elastic. Si vous spécifiez plusieurs interfaces réseau, votre instance ne peut recevoir aucune adresse IPv4 publique. En outre, si vous spécifiez une interface réseau existante pour eth0, vous ne pouvez pas remplacer le paramètre d'adresse IPv4 publique du sous-réseau à l'aide de Attribuer automatiquement l'adresse IP publique. Pour plus d'informations, consultez Attribuer une adresse IPv4 publique lors du lancement d'une instance.

Configurer le stockage

L'AMI sélectionnée inclut un ou plusieurs volumes de stockage, notamment le volume racine. Vous pouvez spécifier d'autres volumes à attacher à l'instance.

Vous pouvez utiliser la vue Simple ou Advanced (Avancée). Avec la vue Simple, vous spécifiez la taille et le type du volume. Pour spécifier tous les paramètres de volume, choisissez la vue Advanced (Avancée) (en haut à droite de la carte).

En utilisant la vue Advanced (Avancée), vous pouvez configurer chaque volume comme suit :

  • Storage type (Type de stockage) : sélectionnez les volumes de stockage d'instances ou Amazon EBS à associer à votre instance. Les types de volumes disponibles dans la liste dépendent du type d'instance que vous avez sélectionné. Pour plus d'informations, consultez Stockage d'instances Amazon EC2 et Volumes Amazon EBS.

  • Device name (Nom du dispositif) : sélectionnez le périphérique dans la liste des noms de périphériques disponibles pour le volume.

  • Snapshot (Instantané) : saisissez l'instantané à partir duquel vous souhaitez restaurer le volume. Vous pouvez rechercher les instantanés partagés et publics disponibles en saisissant un texte dans le champ Snapshot (Instantané).

  • Size (GiB) (Taille (Gio)) : pour les volumes EBS, vous pouvez spécifier une taille de stockage. Si vous avez sélectionné une AMI et une instance éligibles pour l'offre gratuite, n'oubliez pas que pour ne pas dépasser les limites de celle-ci, vous devez veiller à ne pas dépasser 30 GiO de stockage au total. Pour plus d'informations, consultez Contraintes sur la taille et la configuration d'un volume EBS.

  • Volume type (Type de volume) : pour les volumes EBS, sélectionnez un type de volume. Pour plus d'informations, consultez Types de volume Amazon EBS.

  • IOPS : si vous avez sélectionné le type de volume Provisioned IOPS SSD, vous pouvez saisir le nombre d'opérations d'I/O par seconde (IOPS) que le volume peut prendre en charge.

  • Delete on termination (Supprimer à la résiliation) : pour les volumes Amazon EBS, choisissez Yes (Oui) afin de supprimer le volume lors de la résiliation de l'instance ou No (Non) afin de conserver le volume. Pour plus d'informations, consultez Conserver les volumes Amazon EBS lors de la résiliation d'une instance.

  • Encrypted (Chiffré) : si le type d'instance prend en charge le chiffrement EBS, vous pouvez sélectionner Yes (Oui) pour activer le chiffrement du volume. Si vous avez activé le chiffrement par défaut dans cette région, le chiffrement est activé automatiquement. Pour plus d'informations, consultez Chiffrement Amazon EBS.

  • KMS Key (Clé KMS) : si vous avez sélectionné Yes (Oui) pour Encrypted (Chiffré), vous devez ensuite sélectionner une clé gérée par le client à utiliser pour chiffrer le volume. Si vous avez activé le chiffrement par défaut dans cette région, la clé gérée par le client par défaut est sélectionnée pour vous. Vous pouvez sélectionner une clé différente ou spécifier l'ARN de n'importe quelle clé gérée par le client que vous avez créée.

  • Systèmes de fichiers : montez un système de fichiers Amazon EFS ou Amazon FSx sur l'instance. Pour plus d'informations sur le montage d'un système de fichiers Amazon EFS, consultez Utiliser Amazon EFS avec Amazon EC2. Pour plus d'informations sur le montage d'un système de fichiers Amazon FSx, consultez Utiliser Amazon FSx avec Amazon EC2.

Détails avancés

Développez la section Détails avancés pour afficher les champs et spécifier des paramètres supplémentaires pour l'instance.

  • Purchasing option (Option d'achat) : choisissez Request Spot Instances (Demander des instances Spot) pour demander des instances Spot au prix Spot, plafonné au prix à la demande, et choisissez Customize (Personnaliser) pour modifier les paramètres par défaut de l'instance Spot. Vous pouvez définir votre prix maximum (non recommandé) et modifier le type de demande, la durée de la demande et le comportement d'interruption. Si vous ne demandez pas une instance Spot, Amazon EC2 lance une instance à la demande par défaut. Pour plus d'informations, consultez Créer une demande d'instance Spot.

  • Répertoire de jonction de domaines : sélectionnez le répertoire AWS Directory Service (domaine) auquel votre instance Linux est jointe après le lancement. Si vous sélectionnez un domaine, vous devez sélectionner un rôle IAM avec les autorisations requises. Pour plus d'informations, consultez Joindre une instance EC2 Linux à votre annuaire Microsoft AD géré par AWS de manière ininterrompue .

  • IAM instance profile (Profil d'instance IAM) : sélectionnez un profil d'instance AWS Identity and Access Management (IAM) à associer à l'instance. Pour plus d'informations, consultez Rôles IAM pour Amazon EC2.

  • Hostname type(Type de nom d'hôte) : sélectionnez si le nom d'hôte du système d'exploitation hôte de l'instance inclura le nom de la ressource ou le nom de l'adresse IP. Pour plus d'informations, consultez Types de noms d'hôtes des instances Amazon EC2.

  • DNS Hostname(Nom d'hôte DNS) : détermine si les requêtes DNS relatives au nom de la ressource ou au nom de l'adresse IP (selon votre choix pour Hostname type [Type de nom d'hôte]) répondront à l'aide de l'adresse IPv4 (registre A), de l'adresse IPv6 (registre AAAA), ou des deux. Pour plus d'informations, consultez Types de noms d'hôtes des instances Amazon EC2.

  • Comportement d'arrêt : indiquez si l'instance doit s'arrêter ou être résiliée lorsque vous arrêtez l'ordinateur. Pour plus d'informations, consultez Modifier le comportement d'arrêt lancé de l'instance.

  • Stop - Hibernate behavior (Comportement d'arrêt - mise en veille prolongée) : pour activer la mise en veille prolongée, sélectionnez Enable (Activer). Ce champ est uniquement disponible si votre instance satisfait les conditions préalables à la mise en veille prolongée. Pour plus d'informations, consultez Mettre en veille prolongée votre instance Linux à la demande.

  • Termination protection (Protection de la résilitation) : pour éviter toute mise hors service accidentelle, sélectionnez Enable (Activer). Pour plus d'informations, consultez Activer la protection de la résiliation.

  • Stop protection (Protection contre l'arrêt) : pour éviter tout arrêt accidentel, choisissez Enable (Activer). Pour plus d'informations, consultez Activer la protection contre l'arrêt.

  • Detailed CloudWatch monitoring (Surveillance CloudWatch détaillée) : sélectionnez Enable (Activer) pour activer la surveillance détaillée de votre instance à l'aide d'Amazon CloudWatch. Des frais supplémentaires seront facturés. Pour plus d'informations, consultez Surveiller vos instances à l'aide de CloudWatch.

  • Credit specification (Spécification de crédit) : sélectionnez Unlimited (Non limité) pour permettre aux applications de s'exécuter au-delà du niveau de référence aussi longtemps que nécessaire. Ce champ est valable uniquement pour les instances T. Des frais supplémentaires peuvent être facturés. Pour plus d'informations, consultez Instance de performance à capacité extensible.

  • Nom du groupe de placement : indiquez un groupe de placement dans lequel lancer l'instance. Vous pouvez sélectionner un groupe de placement existant ou en créer un nouveau. Le lancement dans un groupe de placement n'est pas possible pour tous les types d'instance. Pour plus d'informations, consultez Groupes de placement.

  • EBS-optimized instance (Instance optimisée pour EBS) : une instance qui est optimisée pour Amazon EBS a recours à une pile de configuration optimisée et fournit une capacité supplémentaire dédiée pour les I/O Amazon EBS. Si le type d'instance prend en charge cette fonction, sélectionnez Enable (Activer) pour l'activer. Des frais supplémentaires seront facturés. Pour plus d'informations, consultez instances optimisées pour Amazon EBS.

  • Capacity Reservation (Réserve de capacité) : indiquez s'il convient de lancer l'instance dans une réserve de capacité (Open (Ouvrir)), dans une réserve de capacité spécifique (Target by ID (Cibler par ID)) ou dans un groupe de réserve de capacité (Target by group (Cibler par groupe)). Pour spécifier qu'il ne faut pas utiliser de réserve de capacité, choisissez None (Aucune). Pour plus d'informations, consultez Lancer des instances dans une Réservation de capacité existante.

  • Location : indiquez s'il convient d'exécuter votre instance sur un matériel partagé (Partagé), isolé, dédié (Dédié) ou sur un Hôte dédié (Hôte dédié). Si vous choisissez de lancer l'instance sur un Hôte dédié, vous pouvez spécifier si l'instance doit être lancée dans un groupe de ressources hôte ou vous pouvez cibler un Hôte dédié spécifique. Des frais supplémentaires peuvent être facturés. Pour plus d'informations, consultez Dedicated instances et Dedicated Hosts.

  • RAM disk ID (ID de disque RAM) : (valide uniquement pour les AMI paravirtuelles (PV)) Sélectionnez un disque RAM pour l'instance. Si vous avez sélectionné un noyau, vous devrez peut-être sélectionner un disque RAM spécifique avec les pilotes qui l'accompagnent.

  • Kernel ID (ID du noyau) : (valide uniquement pour les AMI paravirtuelles (PV)) Sélectionnez un noyau pour l'instance.

  • Nitro Enclave : permet de créer des environnements d'exécution isolés, appelés enclaves, à partir d'instances Amazon EC2. Sélectionnez Enable (Activer) pour activer l'instance pour AWS Nitro Enclaves. Pour plus d'informations, voir Qu'est-ce qu'AWS Nitro Enclaves ? dans le Guide de l'utilisateur AWS Nitro Enclaves.

  • Configurations de licence : vous pouvez lancer des instances sur la configuration de licence spécifiée pour suivre l'utilisation de votre licence. Pour plus d'informations, consultez Create a License Configuration (Création d'une configuration de licence) dans le Guide de l'utilisateur AWS License Manager.

  • Metadata accessible (Métadonnées accessibles) : vous pouvez activer ou désactiver l'accès aux métadonnées de l'instance. Pour plus d'informations, consultez Configurer les options de métadonnées d'instance pour les nouvelles instances.

  • Transport de métadonnées : permet à l'instance d'atteindre l'adresse locale IPv6 IMDSv2 de lien (fd00:ec2::254) pour récupérer les métadonnées d'instance. Cette option est disponible uniquement si vous lancez instances reposant sur le système Nitro dans un sous-réseau IPv6. Pour plus d'informations sur la récupération des métadonnées d'instance, consultez Récupérer des métadonnées d'instance.

  • Metadata version (Version des métadonnées) : si vous activez l'accès aux métadonnées de l'instance, vous pouvez choisir d'exiger l'utilisation de Service des métadonnées d'instance Version 2 lors de la demande de métadonnées d'instance. Pour plus d'informations, consultez Configurer les options de métadonnées d'instance pour les nouvelles instances.

  • Limite de sauts de réponse de jeton de métadonnées : si vous activez les métadonnées d'instance, vous pouvez définir le nombre autorisé de sauts réseau pour le jeton de métadonnées. Pour plus d'informations, consultez Configurer les options de métadonnées d'instance pour les nouvelles instances.

  • Allow tags in metadata (Autoriser les balises dans les métadonnées) : si vous sélectionnez Enable (Activer), l'instance autorise l'accès à toutes ses balises à partir de ses métadonnées. Si aucune valeur n'est spécifiée, l'accès aux identifications dans les métadonnées de l'instance est désactivé par défaut. Pour plus d'informations, consultez Autoriser l'accès aux identifications dans les métadonnées d'instance.

  • Données utilisateur : vous pouvez spécifier les données utilisateur pour configurer une instance lors du lancement ou pour exécuter un script de configuration. Pour plus d'informations, consultez Exécuter des commandes au lancement sur votre instance Linux.

Récapitulatif

Utilisez le panneau Summary (Récapitulatif) pour spécifier le nombre d'instances à lancer, vérifier la configuration de votre instance et lancer vos instances.

  • Nombre d'instances : entrez le nombre d'instances à lancer. Toutes les instances seront lancées avec la même configuration.

    Astuce

    Pour accélérer les lancements d'instances, divisez les demandes volumineuses en lots plus petits. Par exemple, créez cinq demandes de lancement distinctes pour 100 instances au lieu d'un lancement pour 500 instances.

  • (Facultatif) Si vous spécifiez plus d'une instance, afin d'avoir un nombre suffisant d'instances pour gérer la demande sur votre application, vous pouvez choisir Consider EC2 Auto Scaling (Envisager la scalabilité automatique EC2) pour créer un modèle de lancement et un groupe Auto Scaling. La fonctionnalité Auto Scaling fait évoluer le nombre d'instances du groupe en fonction de vos spécifications. Pour plus d'informations, consultez le Guide de l'utilisateur Amazon EC2 Auto Scaling.

    Note

    Si Amazon EC2 Auto Scaling marque une instance qui se trouve dans un groupe Auto Scaling comme non sain, elle est automatiquement planifiée pour le remplacement lorsqu'elle est terminée et qu'une autre est lancée, et vous perdez vos données sur l'instance d'origine. Une instance est marquée comme non saine si vous arrêtez ou redémarrez l'instance, ou si un autre événement marque l'instance comme non saine. Pour plus d'informations, consultez Vérifications de l'état pour les instances Auto Scaling dans le Guide de l'utilisateur Amazon EC2 Auto Scaling.

  • Vérifiez les détails de votre instance et effectuez les modifications nécessaires. Vous pouvez accéder directement à une section en sélectionnant son lien dans le panneau Summary (Récapitulatif).

  • Lorsque vous êtes prêt à lancer votre instance , choisissez Launch instance (Lancer l'instance).

    Si l'instance ne peut pas être lancée ou que l'état passe immédiatement à terminated au lieu de running, consultez Résoudre les problèmes de lancement d'instance.

    (Facultatif) Vous pouvez créer une alerte de facturation pour l'instance. Sur l'écran de confirmation, sous Next Steps (Étapes suivantes), choisissez Create billing alerts (Créer des alarmes de contrôle de facturation) et suivez les instructions. Des alertes de facturation peuvent également être créées après le lancement de l'instance. Pour plus d'informations, consultez Création d'une alarme de facturation pour surveiller vos frais AWS estimés dans le Guide de l'utilisateur Amazon CloudWatch.