Amazon RDS for MariaDB - Amazon Relational Database Service

Amazon RDS for MariaDB

Amazon RDS prend en charge les instances de base de données qui exécutent les versions suivantes de MariaDB :

  • MariaDB 10.6

  • MariaDB 10.5

  • MariaDB 10.4

  • MariaDB 10.3

  • MariaDB 10.2 (fin de vie prévue pour le 15 octobre 2022)

Pour plus d'informations sur la prise en charge des versions mineures, consultez Versions de MariaDB sur Amazon RDS.

Pour créer une instance de base de données MariaDB, utilisez les interfaces ou les outils de gestion Amazon RDS. Vous pouvez ensuite utiliser les outils Amazon RDS pour effectuer des actions de gestion pour l'instance de base de données. Ces actions incluent :

  • Reconfiguration ou redimensionnement de l'instance de base de données

  • Autorisation des connexions à l'instance de base de données

  • Création et restauration à partir de sauvegardes ou d'instantanés

  • Création de secondaires Multi-AZ

  • Création de réplicas en lecture

  • Surveillance des performances de votre instance de base de données

Pour stocker les données de votre instance de base de données et y accéder, utilisez les applications et les utilitaires MariaDB standard.

MariaDB est disponible dans toutes les Régions AWS. Pour plus d'informations sur Régions AWS, consultez Régions, zones de disponibilité et zones locales.

Vous pouvez utiliser Amazon RDS for MariaDB afin de développer des applications conformes à la loi HIPAA. Vous pouvez stocker les informations relatives à la santé, y compris les données de santé protégées (PHI, Protected Health Information), selon les termes d'un accord de partenariat (BAA, Business Associate Agreement) avec AWS. Pour plus d'informations, consultez Conformité à la loi HIPAA. AWS Les services concernés par le programme de conformité ont été intégralement évalués par un auditeur tiers et donnent lieu à une certification, une attestation de conformité ou une autorisation d'opérer (ATO, Authorization to operate). Pour de plus amples informations, veuillez consulter les services AWS concernés par le programme de conformité.

Avant de créer une instance de base de données, effectuez les étapes de la section Configuration pour Amazon RDS. Lorsque vous créez une instance de base de données, l'utilisateur principal RDS obtient des privilèges d'administrateur de base de données (avec certaines restrictions). Utilisez ce compte pour des tâches administratives telles que la création de comptes de base de données supplémentaires.

Vous pouvez créer ce qui suit :

  • Instances DB

  • Instantanés de base de données

  • Restaurations à un instant donné

  • Sauvegardes automatiques

  • Sauvegardes manuelles

Vous pouvez utiliser des instances de base de données exécutant MariaDB dans un cloud privé virtuel (VPC) basé sur Amazon VPC. Vous pouvez également ajouter des fonctionnalités à votre instance de base de données MariaDB en activant diverses options. Amazon RDS prend en charge les déploiements multi-AZ pour MariaDB comme solution de basculement haute disponibilité.

Important

Pour offrir une expérience de service géré, Amazon RDS ne fournit pas l'accès shell aux instances de base de données. Il restreint également l'accès à certaines procédures système et tables qui nécessitent des privilèges avancés. Vous pouvez accéder à votre base de données en utilisant des client SQL standard tels que le client mysql. Toutefois, vous ne pouvez pas accéder directement à l'hôte en utilisant Telnet ou Secure Shell (SSH).