Amazon Relational Database Service
Guide de l'utilisateur

Utilisation d'Amazon RDS Performance Insights

Amazon RDS Performance Insights surveille la charge de votre instance de base de données Amazon RDS pour vous permettre d'analyser les performances de votre base de données et de résoudre les problèmes associés. Amazon RDS Performance Insights est actuellement disponible pour une utilisation avec les moteurs de base de données suivants :

  • Amazon Aurora avec compatibilité MySQL version 2.04.2 et versions 2.x ultérieures (compatible avec MySQL 5.7)

  • Amazon Aurora avec compatibilité MySQL version 1.17.3 et versions 1.x ultérieures (compatible avec MySQL 5.6)

  • Amazon Aurora avec compatibilité PostgreSQL

  • Amazon RDS for MariaDB version 10.2.21 et versions 10.2 ultérieures

  • Amazon RDS for MySQL version 5.7.22 et versions 5.7 ultérieures, et version 5.6.41 et versions 5.6 ultérieures

  • Amazon RDS for Microsoft SQL Server (toutes les versions à l'exception de SQL Server 2008)

  • Amazon RDS for PostgreSQL version 10

  • Amazon RDS for Oracle (toutes les versions)

Note

Amazon RDS Performance Insights n'est pas pris en charge pour MariaDB version 10.0, 10.1 ou 10.3, ou pour MySQL version 5.5 ou 8.0.

Pour Amazon RDS for MariaDB et MySQL, Performance Insights n'est pas pris en charge sur les classes d'instance de base de données suivantes : db.t2.micro, db.t2.small, db.t3.micro et db.t3.small.

Sur Aurora MySQL, Performance Insights n'est pas pris en charge sur les classes d'instance de base de données db.t2 ou db.t3.

Performance Insights n'est pas pris en charge pour les clusters de base de données Aurora MySQL pour lesquels les requêtes parallèles sont activées.

Important

Ce guide décrit l’utilisation de Amazon RDS Performance Insights avec des moteurs de bases de données non Aurora. Pour de plus amples informations sur l'utilisation d'Amazon RDS Performance Insights avec Amazon Aurora, veuillez consulter Utilisation d'Amazon RDS Performance Insights dans le Guide de l'utilisateur pour Amazon Aurora.

Performance Insights complète les fonctions de surveillance existantes d'Amazon RDS. Ce service illustre les performances de votre base de données et facilite votre analyse des problèmes qui les impactent. Grâce au tableau de bord de Performance Insights, vous pouvez visualiser la charge de la base de données et la filtrer par attentes, instructions SQL, hôtes ou utilisateurs.

Performance Insights est activé par défaut dans l'assistant de création de console pour tous les moteurs de base de données qui utilisent Amazon RDS. Si vous disposez de plusieurs bases de données sur une instance de base de données, les données de performances de toutes les bases de données sont regroupées pour l'instance de base de données.

La métrique principale de Performance Insights est DB Load. Elle représente le nombre moyen de sessions actives du moteur de base de données. La métrique DB Load est collectée toutes les secondes. Une session active est une connexion qui a envoyé du travail au moteur de base de données et qui attend une réponse de ce dernier. Par exemple, si vous envoyez une requête SQL au moteur de base de données, la session de base de données est active lorsque le moteur de base de données traite cette requête.

En associant les données DB Load et wait event, vous pouvez obtenir un aperçu complet de l'état d'une session active. Un wait event (événement attente) est une condition qui entraîne l'exécution d'une instruction SQL consistant à attendre un événement spécifique avant de pouvoir continuer. Par exemple, une exécution d'instruction SQL peut attendre jusqu'à ce qu'une ressource verrouillée soit déverrouillée. Les événements d'attente varient en fonction du moteur de base de données :

  • Pour de plus amples informations sur tous les événements d'attente MariaDB et MySQL, veuillez consulter Wait Event Summary Tables dans la documentation MySQL.

  • Pour plus d'informations sur tous les événements d'attente PostgreSQL, consultez les Tableaux des événements d'attente PostgreSQL dans la documentation PostgreSQL.

  • Pour de plus amples informations sur tous les événements d'attente Oracle, veuillez consulter Descriptions of Wait Events dans la documentation Oracle.

  • Pour de plus amples informations sur tous les événements d'attente SQL Server, veuillez consulter Types of Waits dans la documentation SQL Server.

Note

Pour Oracle, les processus en arrière-plan s'exécutent parfois sans instruction SQL associée. Dans ce cas, Performance Insights communique le type de processus en arrière-plan concaténé avec le signe deux-points, et la classe d'attente associée à ce processus en arrière-plan. Les types de processus en arrière-plan incluent LGWR, ARC0, PMON, etc.

Par exemple, lorsque le programme d'archivage effectue des opérations d'E/S, le rapport Performance Insights correspondant est similaire à ARC1:System I/O. Parfois, le type du processus en arrière-plan est également omis et Performance Insights communique uniquement la classe d'attente, par exemple :System I/O.

Les informations de la session sont collectées, regroupées et affichées sur le tableau de bord sous la forme d'un graphique Average Active Sessions (Sessions actives en moyenne). Le graphique Average Active Sessions (Sessions actives en moyenne) affiche la valeur Max CPU (UC max) sous la forme de ligne pour que vous puissiez visualiser si les sessions actives la dépassent ou non. La valeur Max CPU (UC max) est déterminée par le nombre de cœurs vCPU (UC virtuel) de votre instance de base de données.

Si la charge sur le graphique Average Active Sessions (Sessions actives en moyenne) se trouve souvent au-dessus de la ligne Max CPU (UC max) et que l'état d'attente principal a la valeur CPU (UC), cela signifie que l'UC du système est surchargée. Dans ce cas, vous pouvez décider de limiter les connexions à l'instance, d'ajuster les requêtes SQL avec une charge d'UC élevée, ou envisager l'utilisation d'une classe d'instance plus grande. Quel que soit leur état d'attente, les instances élevées et régulières indiquent que des problèmes de goulots d'étranglement ou de conflits de ressources devront peut-être être résolus. Cela peut s'avérer même si la charge ne dépasse pas la ligne Max CPU (UC max).

La vidéo suivante présente Performance Insights.