Affectation d'un nouveau nom à une instance DB - Amazon Relational Database Service

Affectation d'un nouveau nom à une instance DB

Vous pouvez renommer une instance de base de données à l'aide de la AWS Management Console, de la commande modify-db-instance de l'AWS CLI ou de l'action d'API Amazon RDS ModifyDBInstance. Renommer une instance de base de données peut avoir des effets à grande portée. Vous trouverez ci-dessous une liste de considérations à prendre en compte avant de renommer une instance de base de données.

  • Lorsque vous renommez une instance de base de données, le point de terminaison de l'instance de base de données change, parce que l'URL inclut le nom que vous avez attribué à l'instance de base de données. Vous devez toujours rediriger le trafic de l'ancienne URL vers la nouvelle.

  • Lorsque vous renommez une instance de base de données, l'ancien nom DNS qui a été utilisé par l'instance de base de données est immédiatement supprimé, même s'il peut demeurer dans le cache quelques minutes. Le nouveau nom DNS de l'instance de base de données renommée devient effectif au bout de 10 minutes environ. L'instance de base de données renommée n'est pas disponible jusqu'à ce que le nouveau nom ne devienne effectif.

  • Vous ne pouvez pas utiliser un nom d'instance de base de données existant lorsque vous renommez une instance.

  • Tous les réplicas en lecture associés à une instance de base de données demeurent associés à cette instance une fois qu'elle a été renommée. Par exemple, supposons que vous ayez une instance de base de données qui traite votre base de données de production et que l'instance ait plusieurs réplicas en lecture associés. Si vous renommez l'instance de base de données, puis la remplacez dans l'environnement de production par un instantané de base de données, l'instance de base de données que vous avez renommée continue de conserver les réplicas en lecture qui lui sont associés.

  • Les métriques et les événements associés au nom d'une instance de base de données sont conservés si vous réutilisez un nom d'instance de base de données. Par exemple, si vous effectuez la promotion d'un réplica en lecture et le renommez avec le nom de l'instance de base de données principale précédente, les événements et les métriques associés à l'instance de base de données principale sont associés à l'instance renommée.

  • Les balises de l'instance de base de données demeurent avec l'instance de base de données, quel que soit le changement de nom.

  • Les snapshots DB sont conservés pour une instance de base de données renommée.

Note

Une instance de bases de données est un environnement de base de données isolé s'exécutant dans le cloud. Une instance de base de données peut héberger plusieurs bases de données ou une seule base de données Oracle avec plusieurs schémas. Pour plus d'informations sur le changement de nom d'une base de données, consultez la documentation de votre moteur de base de données.

Renommer pour remplacer une instance de base de données existante

Deux raisons principales motivent le fait de renommer une instance de base de données : promouvoir un réplica en lecture ou restaurer des données provenant d'un instantané de bases de données ou d'une restauration à un instant dans le passé (PITR). En renommant la base de données, vous pouvez remplacer l'instance de base de données sans avoir à changer un quelconque code d'application qui référence l'instance de base de données. Dans ces cas-là, vous effectuerez les opérations suivantes :

  1. Arrêter tout le trafic en direction de l'instance de base de données principale. Cela peut impliquer la redirection du trafic à partir de l'accès aux bases de données sur l'instance de base de données ou toute autre solution que vous voudriez utiliser afin d'empêcher le trafic d'accéder à vos bases de données sur l'instance de base de données.

  2. Renommez l'instance de base de données principale avec un nom indiquant qu'elle n'est plus l'instance de base de données principale comme décrit plus loin dans cette rubrique.

  3. Créer une instance de base de données principale en la restaurant à partir d'un instantané de base de données ou en promouvant un réplica en lecture, puis attribuer à la nouvelle instance le nom de l'instance de base de données principale précédente.

  4. Associer les réplicas en lecture à la nouvelle instance de base de données principale.

Si vous supprimez l'ancienne instance de base de données principale, vous êtes responsable de la suppression des instantanés de base de données indésirables de l'ancienne instance principale.

Pour de plus amples informations sur la promotion d'un réplica en lecture, veuillez consulter Promotion d'un réplica en lecture en instance de bases de données autonome.

Pour renommer une instance de base de données

  1. Connectez-vous au AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans la panneau de navigation, choisissez Databases (Bases de données).

  3. Choisissez l'instance de base de données que vous souhaitez renommer.

  4. Sélectionnez Modify.

  5. Dans Paramètres, saisissez un nouveau nom pour Identifiant de l'instance DB.

  6. Choisissez Continue.

  7. Pour appliquer les modifications immédiatement, choisissez Appliquer immédiatement. La sélection de cette option peut entraîner une interruption de service dans certains cas. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Modification d'une instance de base de données Amazon RDS.

  8. Sur la page de confirmation, examinez vos modifications. Si elles sont correctes, choisissez Modification d'une instance de base de données pour enregistrer vos modifications.

    Sinon, choisissez Retour pour modifier vos modifications, ou choisissez Annuler pour les annuler.

Pour renommer une instance de base de données, utilisez la commande modify-db-instance de l'AWS CLI. Fournissez la valeur --db-instance-identifier actuelle et le paramètre --new-db-instance-identifier avec le nouveau nom de l'instance de base de données.

Exemple

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds modify-db-instance \ --db-instance-identifier DBInstanceIdentifier \ --new-db-instance-identifier NewDBInstanceIdentifier

Pour Windows :

aws rds modify-db-instance ^ --db-instance-identifier DBInstanceIdentifier ^ --new-db-instance-identifier NewDBInstanceIdentifier

Pour renommer une instance de base de données, appelez l'opération d'API Amazon RDS ModifyDBInstance avec les paramètres suivants :

  • DBInstanceIdentifier — nom existant de l'instance

  • NewDBInstanceIdentifier — nouveau nom de l'instance