Démarrage d'une instance de bases de données Amazon RDS précédemment arrêtée - Amazon Relational Database Service

Démarrage d'une instance de bases de données Amazon RDS précédemment arrêtée

Vous pouvez arrêter votre instance de bases de données Amazon RDS temporairement pour faire des économies. Une fois votre instance de bases de données arrêtée, vous pouvez la redémarrer et recommencer à l'utiliser. Pour plus d'informations sur l'arrêt et le redémarrage des instances de bases de données, consultez Arrêt temporaire d'une instance de bases de données Amazon RDS.

Lorsque vous démarrez une instance de bases de données que vous avez précédemment arrêtée, l'instance de bases de données conserve certaines informations. Ces informations sont les ID, le point de terminaison DNS (Domain Name Server), le groupe de paramètres, le groupe de sécurité et le groupe d'options. Lorsque vous démarrez une instance arrêtée, une heure d'instance complète vous est facturée.

Pour démarrer une instance de bases de données
  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans le panneau de navigation, choisissez Bases de données, puis l'instance de base de données que vous voulez démarrer.

  3. Pour Actions, choisissez Start (Démarrer).

Pour démarrer une instance de bases de données à l'aide de l'AWS CLI, appelez la commande start-db-instance avec l'option suivante :

  • --db-instance-identifier – Nom de l'instance de base de données.

Exemple
aws rds start-db-instance --db-instance-identifier mydbinstance

Pour démarrer une instance de bases de données à l'aide de l'API Amazon RDS, appelez l'opération StartDBInstance avec les paramètres suivants :

  • DBInstanceIdentifier – Nom de l'instance de base de données.