Mise à niveau du moteur de base de données Oracle - Amazon Relational Database Service

Mise à niveau du moteur de base de données Oracle

Lorsque Amazon RDS prend en charge une nouvelle version d'Oracle, vous pouvez mettre à niveau vos instances de base de données vers cette nouvelle version. Amazon RDS prend en charge les mises à niveau suivantes à une instance de base de données Oracle :

  • Mises à niveau de version majeure.

    En général, une mise à niveau de version majeure pour un moteur de base de données peut introduire des modifications non compatibles avec les applications existantes. Pour effectuer une mise à niveau de version majeure, modifiez l'instance de base de données manuellement.

    Important

    Le 1er novembre 2020, Amazon RDS commence à mettre automatiquement niveau les instances Oracle 11g SE1 License Included (LI) vers Oracle 19c. La mise à niveau automatique applique la dernière mise à jour Oracle disponible à toutes les instances de base de données 11g. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Préparation de la mise à niveau automatique d'Oracle 11g SE1.

  • Mises à niveau de version mineure.

    Une mise à niveau de version mineure contient uniquement des modifications rétrocompatibles avec les applications existantes. Les mises à niveau de version mineure sont effectuées automatiquement si vous activez l'option correspondante sur votre instance de base de données. Dans tous les autres cas, vous devez modifier manuellement l'instance de base de données.

La mise à jour du moteur de base de données provoque une panne. La durée de cette dernière dépend de la version de votre moteur et de la taille de l'instance.

Pour plus d'informations sur les versions Oracle disponibles sur Amazon RDS, consultez Notes de mise à jour pour le moteur de base de données Oracle.

Présentation des mises à niveau du moteur de base de données Oracle

Si la période de rétention des sauvegardes de votre instance de base de données est supérieure à 0, Amazon RDS prend les instantanés de base de données suivants au cours de la mise à niveau :

  1. Un instantané de l’instance de base de données avant que toute modification de mise à niveau soit apportée. Si la mise à niveau ne fonctionne pas pour vos bases de données, vous pouvez restaurer cet instantané pour créer une instance de base de données exécutant l'ancienne version.

  2. Un instantané de l'instance de base de données une fois la mise à niveau terminée.

Note

Pour modifier la période de rétention des sauvegardes, consultez Modification d'une instance de base de données Amazon RDS.

Une fois une mise à niveau terminée, vous ne pouvez pas rétablir la version précédente du moteur de base de données. Toutefois, vous créez une nouvelle instance de base de données en restaurant l'instantané de base de données pris avant la mise à niveau.

Mises à niveau Oracle dans un déploiement multi-AZ

Si votre instance de base de données se trouve dans un déploiement Multi-AZ, Amazon RDS met à niveau les deux réplicas, principal et de secours. Si aucune mise à jour du système d'exploitation n'est requise, les mises à niveau principale et de secours se produisent simultanément. Les instances ne sont pas disponibles tant que la mise à niveau n'est pas terminée.

Si des mises à jour du système d'exploitation sont requises dans le cadre d'un déploiement Multi-AZ, Amazon RDS applique ces mises à jour lorsque vous demandez la mise à niveau de la base de données. Amazon RDS effectue les opérations suivantes :

  1. Mise à jour du système d'exploitation sur l'instance de base de données de secours.

  2. Mise à niveau de l'instance de base de données de secours.

  3. Basculement de l'instance principale vers l'instance de base de données de secours.

  4. Mise à niveau du système d'exploitation sur la nouvelle instance de base de données de secours, qui était auparavant l'instance principale.

  5. Mise à niveau de la nouvelle instance de base de données de secours.

Mises à niveau Oracle des réplicas en lecture

La version du moteur de base de données Oracle de l'instance de base de données source et tous ses réplicas en lecture doivent être identiques. Amazon RDS procède à la mise à niveau via les étapes suivantes :

  1. Mise à niveau de l'instance de base de données source. Les réplicas en lecture sont disponibles au cours de cette étape.

  2. Mise à niveau des réplicas en lecture en parallèle, quelles que soient les fenêtres de maintenance des réplicas. La base de données source est disponible pendant cette étape.

Pour les mises à niveau de versions majeures des réplicas en lecture entre régions, Amazon RDS effectue des actions supplémentaires :

  • Génération automatique d’un groupe d'options pour la version cible

  • Copie de toutes les options et tous les paramètres d'option du groupe d'options d'origine vers le nouveau groupe d'options

  • Association du réplica en lecture entre régions mis à niveau au nouveau groupe d'options

Mises à niveau Oracle des instances de base de données micro

Nous ne recommandons pas la mise à niveau des bases de données s'exécutant sur des instances de base de données micro. En effet, ces instances ont un processeur limité et la mise à niveau peut donc prendre des heures.

Vous pouvez mettre à niveau des micro-instances de base de données dont la capacité de stockage est réduite (entre 10 et 20 Gio) en copiant vos données à l'aide de Data Pump. Avant de migrer vos instances de base de données de production, nous vous recommandons de les tester en copiant des données à l'aide de Data Pump.

Mises à niveau de version majeure

Amazon RDS prend en charge les mises à niveau des versions majeures suivantes.

Pour effectuer une mise à niveau de version majeure, modifiez l'instance de base de données manuellement. Les mises à niveau de versions majeures ne sont pas effectuées automatiquement.

Versions prises en charge pour les mises à niveau majeures

Amazon RDS prend en charge les mises à niveau des versions majeures suivantes.

Version actuelle Mise à niveau prise en charge

18.0.0.0

19.0.0.0

12.2.0.1

19.0.0.0

18.0.0.0

12.1.0.2

19.0.0.0

18.0.0.0

12.2.0.1

11.2.0.4

19.0.0.0

18.0.0.0

12.2.0.1

12.1.0.2.v5 et versions 12.1 supérieures

Les mises à niveau de versions majeures ne sont pas prises en charge pour les versions obsolètes d'Oracle, comme les versions 11.2.0.3 et 11.2.0.2. Le retour à une ancienne version majeure n'est pas pris en charge pour les versions Oracle.

Une mise à niveau majeure de version de la version 11g vers la version 12c doit effectuer une mise à niveau vers un PSU (Patch Set Update) Oracle publié le même mois ou ultérieurement. Par exemple, une mise à niveau de version majeure de 11.2.0.4.v14 vers 12.1.0.2.v11 est prise en charge. Cependant, une mise à niveau de version majeure de 11.2.0.4.v14 vers 12.1.0.2.v9 n'est pas prise en charge. Cela s'explique par le fait qu'Oracle version 11.2.0.4.v14 a été lancé en octobre 2017 et Oracle version 12.1.0.2.v9 en juillet 2017. Pour plus d'informations sur la date de parution de chaque PSU Oracle, consultez Notes de mise à jour pour le moteur de base de données Oracle.

Classes d'instance prises en charge pour les mises à niveau majeures

Dans certains cas, il est possible que votre instance de base de données Oracle s'exécute sur une classe d'instance qui n'est pas prise en charge pour la version vers laquelle vous effectuez la mise à niveau. Dans ce cas, assurez-vous de migrer l'instance de base de données vers une classe prise en charge avant la mise à niveau. Pour plus d'informations sur les classes d'instances de base de données prises en charge pour chaque version et édition de Amazon RDS Oracle, consultez la section Classes d'instances de base de données.

Collecte de statistiques avant les mises à niveau majeures

Avant d'effectuer une mise à niveau de version majeure, Oracle vous recommande de recueillir des statistiques de l'optimiseur sur l'instance de base de données que vous mettez à jour. La collecte de statistiques de l'optimiseur peut réduire les temps d'arrêt de l'instance de base de données lors de la mise à niveau.

Pour recueillir des statistiques de l'optimiseur, connectez-vous à l'instance de base de données en tant qu'utilisateur principal et exécutez la procédure DBMS_STATS.GATHER_DICTIONARY_STATS, comme dans l'exemple suivant.

EXEC DBMS_STATS.GATHER_DICTIONARY_STATS;

Pour plus d'informations, consultez la section Gathering Optimizer Statistics to Decrease Oracle Database Downtime de la documentation Oracle.

Autorisation d'installation des mises à niveau majeures

Une mise à niveau majeure de la version du moteur peut être incompatible avec votre application. La mise à niveau est irréversible. Si vous spécifiez une version majeure différente de la version principale actuelle pour le paramètre EngineVersion, vous devez autoriser les mises à niveau de version majeure.

Si vous mettez à niveau une version majeure à l'aide de la commande CLI modify-db-instance, vous devez spécifier --allow-major-version-upgrade. Cette autorisation n'est pas un paramètre permanent, vous devez donc spécifier --allow-major-version-upgrade chaque fois que vous effectuez une mise à niveau majeure. Ce paramètre n'a aucun impact sur les mises à niveau des versions mineures du moteur. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Mise à niveau d'une version du moteur d'une instance de base de données .

Si vous mettez à niveau une version majeure à l'aide de la console, vous n'avez pas besoin de choisir une option pour autoriser la mise à niveau. Au lieu de cela, la console affiche un avertissement indiquant que les mises à niveau majeures sont irréversibles.

Mises à niveau des versions mineures d'Oracle

Une mise à niveau des versions mineures s’applique à un PSU (Patch Set Update) ou à un RU (Release Update) de base de données Oracle dans une version majeure.

Un Amazon RDS pour instance de base de données Oracle est planifié pour être mis à niveau automatiquement pendant le créneau de maintenance suivant lorsqu’il répond aux conditions suivantes :

  • L'option Mise à niveau automatique de versions mineures est activée pour l’instance de base de données.

  • L’instance de base de données n'exécute pas la dernière version mineure de moteur de base de données.

L’instance de base de données est mise à niveau vers le PSU ou le RU du dernier trimestre dans les quatre à six semaines suivant sa mise à disposition par Amazon RDS pour Oracle. Pour plus d'informations sur les PSU et les RU, consultez Notes de mise à jour pour le moteur de base de données Oracle.

Les mises à niveau des versions mineures suivantes ne sont pas prises en charge.

Version actuelle Mise à niveau non prise en charge

12.1.0.2.v6

12.1.0.2.v7

12.1.0.2.v5

12.1.0.2.v7

12.1.0.2.v5

12.1.0.2.v6

Note

Les retours à des versions antérieures de versions mineures ne sont pas pris en charge.

Chemins de mise à niveau Oracle SE2

Le tableau suivant montre les chemins de mise à niveau pris en charge vers la version Standard Edition Two (SE2). Pour plus d'informations sur les modèles Licence incluse et Bring Your Own License, consultez Licences Oracle.

Votre configuration existante Configuration SE2 prise en charge

12.2.0.1 SE2, BYOL

12.2.0.1 SE2, BYOL ou licence incluse

12.1.0.2 SE2, BYOL

12.2.0.1 SE2, BYOL ou licence incluse

12.1.0.2 SE2, BYOL ou licence incluse

11.2.0.4 SE1, BYOL ou licence incluse

11.2.0.4 SE, BYOL

12.2.0.1 SE2, BYOL ou licence incluse

12.1.0.2 SE2, BYOL ou licence incluse

Pour mettre à niveau votre configuration existante vers une configuration SE2 prise en charge, utilisez un chemin de mise à niveau pris en charge. Pour plus d'informations, consultez Mises à niveau de version majeure.

Considérations relatives au groupe d'options et de paramètres

Considérations relatives au groupe d'options

Si votre instance de base de données utilise un groupe d'options personnalisé, Amazon RDS ne peut pas toujours attribuer automatiquement un nouveau groupe d'options à votre instance de base de données. Par exemple, ceci se produit lorsque vous procédez à une mise à niveau vers une nouvelle version majeure. Dans ce cas, vous devez spécifier un nouveau groupe d'options pendant la mise à niveau. Nous vous recommandons de créer un nouveau groupe d'options et d'y ajouter les mêmes options qu'à votre groupe d'options personnalisé existant.

Pour plus d'informations, consultez Création d'un groupe d'options ou Réalisation d'une copie d'un groupe d'options.

Si votre instance de base de données utilise un groupe d'options personnalisé contenant l'option APEX, vous pouvez dans certains cas réduire le temps nécessaire à la mise à niveau de votre instance de base de données. Pour ce faire, mettez à niveau votre version d'APEX en même temps que votre instance de base de données. Pour plus d'informations, consultez Mise à niveau de la version d'APEX.

Considérations relatives au groupe de paramètres

Si votre instance de base de données utilise un groupe de paramètres personnalisé, Amazon RDS ne peut pas toujours attribuer automatiquement un nouveau groupe de paramètres à votre instance de base de données. Par exemple, ceci se produit lorsque vous procédez à une mise à niveau vers une nouvelle version majeure. Dans ce cas, vous devez spécifier un nouveau groupe de paramètres pendant la mise à niveau. Nous vous recommandons de créer un nouveau groupe de paramètres et de lui configurer mêmes paramètres que ceux de votre groupe de paramètres personnalisés existant.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter Création d'un groupe de paramètres DB ou Copie d'un groupe de paramètres DB.

Test d'une mise à niveau

Avant d'effectuer une mise à niveau de version majeure sur votre instance de base de données, testez soigneusement la compatibilité de votre base de données et de toutes les applications qui y accèdent avec la nouvelle version. Nous vous recommandons d'utiliser la procédure suivante.

Pour tester une mise à niveau de version majeure

  1. Passez en revue la documentation de la mise à niveau Oracle pour la nouvelle version du moteur de base de données pour voir si des problèmes de compatibilité peuvent affecter votre base de données ou vos applications. Pour plus d'informations, consultez le document Database Upgrade Guide (Guide de mise à niveau de base de données) dans la documentation d'Oracle.

  2. Si votre instance de base de données utilise un groupe d'options personnalisé, créez un nouveau groupe d'options compatible avec la version vers laquelle vous procédez à la mise à niveau. Pour plus d'informations, consultez Considérations relatives au groupe d'options.

  3. Si votre instance de base de données utilise un groupe de paramètres personnalisé, créez un nouveau groupe de paramètres compatible avec la version vers laquelle vous procédez à la mise à niveau. Pour plus d'informations, consultez Considérations relatives au groupe de paramètres.

  4. Créez un instantané de base de données de l'instance de base de données à mettre à niveau. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Création d'un instantané de base de données.

  5. Restaurez l'instantané de base de données pour créer une nouvelle instance de base de données de test. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Restauration à partir d'un instantané de base de données.

  6. Modifiez cette nouvelle instance de base de données de test pour la mettre à niveau vers la nouvelle version, en utilisant l'une des méthodes suivantes :

  7. Effectuez des tests :

    • Exécutez sur l'instance de base de données mise à niveau autant de tests d'assurance qualité que nécessaire pour garantir que votre base de données et votre application fonctionnent correctement avec la nouvelle version.

    • Implémentez tous les nouveaux tests requis pour évaluer l'impact des éventuels problèmes de compatibilité que vous avez identifiés à l'étape 1.

    • Testez l'ensemble des procédures stockées, fonctions et déclencheurs.

    • Dirigez les versions de test de vos applications vers l'instance de base de données mise à niveau. Vérifiez que les applications fonctionnent correctement avec la nouvelle version.

    • Evaluez le stockage utilisé par l'instance mise à niveau pour déterminer si la mise à niveau requiert un stockage supplémentaire. Vous devrez peut-être choisir une plus grande classe d'instance pour la prise en charge de la nouvelle version en production. Pour plus d'informations, consultez Classes d'instances de base de données.

  8. Si tous les tests réussissent, mettez à niveau votre instance de base de données de production. Nous vous recommandons de confirmer que l'instance de base de données fonctionne correctement avant d'autoriser les opérations d'écriture sur l'instance de base de données.

Préparation de la mise à niveau automatique d'Oracle 11g SE1

Le 1er novembre 2020, nous prévoyons de commencer à mettre à niveau automatiquement les instances Oracle 11g SE1 License Included (LI) vers Oracle 19c pour Amazon RDS for Oracle. La dernière mise à jour (RU) Oracle sera installée sur toutes les instances 11g, y compris les instances réservées.

Important

Si votre instance de base de données se trouve dans la classe d'instance db.t2.micro ou db.t3.micro, votre bail sera annulé. Vous pouvez acheter de nouvelles instances réservées pour la nouvelle classe d'instance exécutée sur Oracle 19c SE2. Pour plus d'informations, contactez AWS Support.

Choix d'une stratégie de mise à niveau

Avant le 1er novembre 2020, si votre instance de base de données exécute 11.2.0.4 SE LI et que vous ne souhaitez pas qu'elle soit automatiquement mise à niveau par Amazon RDS, utilisez l'une des stratégies suivantes :

Si votre instance de base de données exécute 11.2.0.4 SE LI et que vous souhaitez qu'elle soit automatiquement mise à niveau par Amazon RDS à partir du 1er novembre 2020, assurez-vous de bien comprendre les implications décrites dans Fonctionnement de la mise à niveau automatique de 11g SE1.

Migration de SE2 vers EE à l'aide d'instantanés

Pour éviter la mise à niveau automatique, vous pouvez migrer le logiciel Oracle des éditions SE vers Enterprise Edition. Pour utiliser cette technique, vous avez besoin d'une licence Oracle non utilisée appropriée pour l'édition et la classe de l'instance de base de données que vous prévoyez d'exécuter. En revanche, il n'est pas possible de migrer d'une édition Entreprise Edition vers d'autres éditions.

Lors de la mise à niveau ou de la restauration d'instantanés, fournissez de nouveaux groupes de paramètres conformes à la version 19c SE2. Nous vous recommandons de faire correspondre étroitement vos groupes d'options 11g SE1 et 19c SE2. Vous disposez des options de mise à niveau suivantes :

  • Si vous avez des instantanés SE1 LI 11.2.0.4, mettez-les à niveau vers 12.1, 12.2, 18c ou 19c SE2 sur le modèle LI.

  • Si vous avez des instantanés 11.2.0.2 ou 11.2.0.3 SE1 LI, effectuez les opérations suivantes :

    1. Mettez à niveau les instantanés de 11.2.0.2 ou 11.2.0.3 vers 11.2.0.4.

    2. Mettez à niveau les instantanés de 11.2.0.4 vers 12.1, 12.2, 18c ou 19c SE2 LI.

Pour modifier l'édition Oracle et conserver vos données, prenez un instantané de votre instance de base de données en cours d'exécution. Créez ensuite une nouvelle instance de base de données de l'édition souhaitée à partir de l'instantané. À moins que vous ne souhaitiez conserver votre ancienne instance de base de données et que vous disposiez des licences Oracle Database appropriées, nous vous recommandons de supprimer votre ancienne instance de base de données.

Pour migrer de 12.2 SE2 vers 12.2 EE à l'aide d'instantanés

  1. Arrêtez votre application.

  2. Prenez un instantané de votre instance 12.2 SE2 en suivant les instructions de la section Création d'un instantané de base de données.

  3. Restaurez l'instantané que vous venez de créer en suivant les instructions de la section Restaurer à partir d'un instantané. Pour Moteur, choisissez Oracle Enterprise Edition.

    Pour restaurer l'instantané, Oracle crée une nouvelle instance de base de données.

  4. Renommez l'instance de base de données SE2 d'origine en suivant les instructions de la section Affectation d'un nouveau nom à une instance de base de données. Par exemple, si l'instance de base de données d'origine est orcl1, vous pouvez la renommer en orcl1-se2.

  5. Renommez la nouvelle instance EE de sorte qu'elle corresponde au nom d'origine de l'instance SE2. Par exemple, si l'instance SE2 d'origine est nommée orcl1, renommez l'instance EE en orcl1. La nouvelle instance portant le même nom que l'instance d'origine, elle peut réutiliser le point de terminaison de l'écouteur.

  6. Démarrez votre application et connectez-vous à la nouvelle instance EE.

  7. Assurez-vous que l'application fonctionne comme prévu, puis supprimez l'instance SE2.

Pour de plus amples informations sur la mise à niveau des instantanés, veuillez consulter Mise à niveau d'un instantané de base de données Oracle.

Modification du modèle de licence en Bring Your Own License (BYOL)

Lorsque vous passez de LI à « Apportez votre propre licence », votre instance de base de données subit quelques minutes de temps d'arrêt. Pendant cette période, RDS for Oracle déplace votre instance de base de données vers un hôte différent. Si les temps d'arrêt vous inquiètent, nous vous recommandons de tester la modification de licence sur un instantané de production restauré.

Une façon de changer le modèle de licence en Bring Your Own License (BYOL) consiste à utiliser AWS Management Console.

Pour changer le modèle de licence en Bring Your Own License (BYOL) à l'aide de la console

  1. Connectez-vous au AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans la panneau de navigation, choisissez Databases (Bases de données).

  3. Pour Identifiant de base de données, choisissez l'ID de la base de données dont vous souhaitez modifier le modèle de licence.

  4. Sélectionnez Modify.

  5. Pour Modèle de licence, choisissez bring-your-own-license.

  6. Choisissez Continue.

  7. Dans la section Planification des modifications, choisissez Appliquer immédiatement.

  8. Choisissez Modifier l'instance de base de données.

Pour créer un groupe d'options, utilisez la commande AWS CLI modify-db-instance avec le paramètre --license-model.

L'exemple suivant bascule la base de données nommée orcl1 vers le modèle de licence Bring Your Own License (BYOL).

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds modify-db-instance \ --db-instance-identifier orcl1 \ --license_model bring-your-own-license

Pour Windows :

aws rds modify-db-instance ^ --db-instance-identifier orcl1 ^ --license_model bring-your-own-license

À ce stade, ouvrez une demande d'annulation d'instance réservée. Demandez à votre responsable des comptes techniques de travailler avec l'équipe des opérations relatives aux instances réservées.

Pour créer un groupe d'options, appelez l'opération d'API Amazon RDS CreateOptionGroup avec le paramètre LicenseModel.

Fonctionnement de la mise à niveau automatique de 11g SE1

Nous prévoyons de commencer à mettre à niveau automatiquement votre instance RDS for Oracle 11.2 le 1er novembre 2020, uniquement si vous n'avez mis en œuvre aucune stratégie de la section précédente. La mise à niveau automatique se produit pendant les fenêtres de maintenance. Toutefois, si les fenêtres de maintenance ne sont pas disponibles lorsque la mise à niveau doit avoir lieu, Amazon RDS for Oracle met immédiatement à niveau le moteur.

La mise à niveau comprend les étapes suivantes :

Important

Les mises à niveau automatiques peuvent avoir des conséquences inattendues pour les piles AWS CloudFormation. Si vous comptez sur Amazon RDS pour mettre automatiquement à niveau vos instances de base de données, vous risquez de rencontrer des problèmes avec AWS CloudFormation.

Mise à l'échelle de votre classe d'instance

Certains types d'instance de base de données ne sont pas pris en charge pour 19c. Avant de commencer la mise à niveau automatique, Amazon RDS met à l'échelle la classe non prise en charge vers une classe prise en charge correspondante. Le tableau suivant répertorie la classe prise en charge correspondant à chaque classe non prise en charge.

Classe d'instance non prise en charge

vCPU dans une classe non prise en charge

Mémoire dans une classe non prise en charge

Classe d'instance prise en charge

vCPU dans une classe prise en charge

Mémoire dans une classe non prise en charge

Les grandes pages sont-elles utilisées par défaut ?

t3.micro

2

1 Go

t3.small

2

2 Go

Non

t2.micro

1

1 Go

t3.small

2

2 Go

Non

t2.small

1

2 Go

t3.small

2

2 Go

Non

t2.medium

2

4 Go

t3.medium

2

4 Go

Non

t2.large

2

8 Go

t3.large

2

8 Go

Non

t2.xlarge

4

16 Go

t3.xlarge

4

16 Go

Non

t2.2xlarge

8

32 GO

t3.2xlarge

8

32 GO

Non

m3.large

2

7,5 Go

m5.large

2

8 Go

Non

m3.xlarge

4

15 Go

m5.xlarge

4

16 Go

Oui

m3.2xlarge

8

30 Go

m5.2xlarge

8

32 GO

Oui

r3.large

2

15,25 Go

r5.large

2

16 Go

Oui

r3.xlarge

4

30,5 Go

r5.xlarge

4

32 GO

Oui

r3.2xlarge

8

61 Go

r5.2xlarge

8

64 Go

Oui

r3.4xlarge

16

122 Go

r5.4xlarge

16

128 Go

Oui

r3.8xlarge

32

244 Go

r5.8xlarge

32

256 Go

Oui

Si votre nouvelle classe d'instance utilise des grandes pages par défaut, la mise à niveau effectue les étapes suivantes :

  1. Clone le groupe de paramètres. Amazon RDS définit explicitement le paramètre d'initialisation USE_LARGE_PAGES sur FALSE.

  2. Applique le groupe de paramètres cloné à l'instance de base de données.

  3. Redémarre l'instance de base de données.

  4. Met à l'échelle l'instance de base de données à la nouvelle classe d'instance.

Mise à niveau de 11.2.0.4 SE1 vers 19c SE2

Au cours de la mise à niveau automatique, Amazon RDS effectue les opérations suivantes :

  1. Clone tous les groupes de paramètres personnalisé en groupes de paramètres 19c. Pour plus d'informations, consultez Clonage de groupes de paramètres.

  2. Clone tous les groupes d'options personnalisés en groupes d'options 19c. Pour plus d'informations, consultez Clonage de groupes d'options.

  3. Applique le correctif à l'instance de base de données vers 19c. Pour plus d'informations, consultez Application des correctifs 19c.

Clonage de groupes de paramètres

Lors de la mise à niveau automatique, RDS crée de nouveaux groupes de paramètres 19c pour les instances 11g. L'instance mise à niveau utilise les nouveaux groupes de paramètres.

RDS copie tous les paramètres et les valeurs de paramètres de 11g vers 19c. Les paramètres suivants, que RDS filtre avant de créer le groupe de paramètres, font exception :

  • _sqlexec_progression_cost

  • exafusion_enabled

  • global_context_pool_size

  • max_connections

  • max_enabled_roles

  • o7_dictionary_access

  • optimizer_adaptive_features

  • parallel_automatic_tuning

  • parallel_degree_level

  • sec_case_sensitive_logon

  • standby_archive_dest

  • use_indirect_data_buffers

  • utl_file_dir

Clonage de groupes d'options

Lors de la mise à niveau automatique, RDS crée de nouveaux groupes d'options 19c pour les instances 11g. L'instance mise à niveau utilise les nouveaux groupes d'options.

Le tableau suivant décrit les options qui nécessitent une gestion particulière.

Option

Remarques de gestion particulière

OEM_AGENT

Si vous utilisez une version de l'agent antérieure à 13.1.0.0.v1, Amazon RDS n'intègre pas cette option dans le groupe d'options clonées. Les versions de l'agent 19c commencent à partir d'une version ultérieure à celle disponible sur 11g.

XMLDB

Amazon RDS n'intègre pas cette option dans les groupes d'options clonés car cette option n'est pas prise en charge pour les versions ultérieures à 11g.

APEX

Si vous exécutez APEX ou APEX-DEV version 4.1.1.v1, 4.2.6.v1, 5.0.4.v1, 5.1.2.v1, 5.1.4.v1, 18.1.v1 ou 18.2.v1, Amazon RDS procède à la mise à jour en version 19.2.v1. Si vous exécutez APEX 19.1.v1, Amazon RDS copie l'option telle qu'elle est.

SQLT

Si vous exécutez SQLT 12.1.160429 ou 12.2.180331, Amazon RDS le désinstalle puis le met à niveau en version 12.2.180725.

Important

La mise à niveau automatique supprime les données SQLT préexistantes sur 12.1.160429 ou 12.2.180331.

Application des correctifs 19c

Au cours de la dernière étape de la mise à niveau, Amazon RDS applique les correctifs nécessaires pour mettre à niveau le moteur de base de données vers 19c. Assurez-vous de spécifier les nouveaux groupes de paramètres et d'options 19c que l'instance de base de données devra utiliser après la mise à niveau.

Mise à niveau d'une instance de base de données Oracle

Pour plus d'informations sur la mise à niveau manuelle ou automatique d'une instance de base de données Oracle, consultez la section Mise à niveau d'une version du moteur d'une instance de base de données .