Intégration d'une instance de base de données Amazon RDS for SQL Server DB avec Amazon S3 - Amazon Relational Database Service

Intégration d'une instance de base de données Amazon RDS for SQL Server DB avec Amazon S3

Vous pouvez transférer des fichiers entre une instance de base de données exécutant Amazon RDS for SQL Server et un compartiment Amazon S3. Ainsi, vous pouvez utiliser Amazon S3 avec des fonctionnalités SQL, telles que BULK INSERT. Par exemple, vous pouvez télécharger des fichiers .csv, .xml, .txt, etc. depuis Amazon S3 vers l'hôte de l'instance de base de données, puis importer les données depuis D:\S3\ dans la base de données. Tous les fichiers sont stockés dans D:\S3\ sur l'instance de base de données.

Les limites suivantes s'appliquent :

  • Les fichiers du dossier D:\S3 sont supprimés du réplica de secours après un basculement sur des instances Multi-AZ. Pour plus d'informations, consultez Limitations Multi-AZ pour l'intégration S3.

  • L'instance de base de données et le compartiment S3 doivent se trouver dans la même région AWS.

  • Si vous exécutez plusieurs tâches d'intégration S3 simultanément, les tâches s'exécutent de manière séquentielle et non en parallèle.

    Note

    Les tâches d'intégration S3 partagent la même file d'attente que les tâches de sauvegarde et de restauration natives. Vous pouvez uniquement disposer de deux tâches maximum en cours à tout moment dans cette file d'attente. Par conséquent, deux tâches de sauvegarde et de restauration natives en cours d'exécution bloquent toutes les tâches d'intégration S3.

  • Vous devez réactiver la fonctionnalité d'intégration S3 sur les instances restaurées. Elle ne se propage pas depuis l'instance source vers l'instance restaurée. Sur une instance restaurée, les fichiers situés sous D:\S3 sont supprimés.

  • Le téléchargement vers l'instance de base de données est limité à 100 fichiers. En d'autres termes, il ne peut pas y avoir plus de 100 fichiers dans D:\S3\.

  • Seuls les fichiers sans extension ou qui possèdent une des extensions suivantes sont pris en charge pour le téléchargement : .abf, .asdatabase, .bcp, .configsettings, .csv, .dat, .deploymentoptions, .deploymenttargets, .fmt, .info, .ispac, .lst, .tbl, .txt, .xml et .xmla.

  • Le compartiment S3 doit disposer du même propriétaire que le rôle (IAM) AWS Identity and Access Management lié. Par conséquent, l'intégration S3 entre comptes n'est pas prise en charge.

  • Le compartiment S3 ne peut pas être ouvert au public.

  • La taille des chargements de RDS vers S3 est limitée à 50 Go par fichier.

  • La taille des fichiers téléchargés de S3 vers RDS est limitée au maximum pris en charge par S3.

Pour plus d'informations sur l'utilisation des fichiers dans Amazon S3, veuillez consulter Démarrer avec Amazon Simple Storage Service.

Prérequis pour l'intégration de RDS for SQL Server avec S3

Avant de commencer, recherchez ou créez le compartiment S3 que vous souhaitez utiliser. De plus, ajoutez des autorisations afin que l'instance de base de données RDS puisse accéder au compartiment S3. Pour configurer cet accès, vous créez une stratégie et un rôle IAM.

Pour créer une stratégie IAM afin d'accéder à Amazon S3

  1. Dans la console IAM Management Console, choisissez Stratégie dans le panneau de navigation.

  2. Créez une nouvelle stratégie et utilisez l'onglet Éditeur visuel pour exécuter les étapes suivantes.

  3. Pour Service, saisissez S3 et choisissez le service S3.

  4. Pour Actions, choisissez les actions suivantes pour accorder l'accès nécessaire à votre instance de base de données :

    • ListAllMyBuckets – Obligatoire

    • ListBucket – Obligatoire

    • GetBucketACL – Obligatoire

    • GetBucketLocation – Obligatoire

    • GetObject – Obligatoire pour télécharger des fichiers depuis S3 vers D:\S3\

    • PutObject – Obligatoire pour charger des fichiers depuis D:\S3\ vers S3

    • ListMultipartUploadParts – Obligatoire pour charger des fichiers depuis D:\S3\ vers S3

    • AbortMultipartUpload – Obligatoire pour charger des fichiers depuis D:\S3\ vers S3

  5. Pour Ressources, les options qui s'affichent dépendent des actions choisies dans l'étape précédente. Vous pourrez voir des options pour compartiment, objet ou les deux. Pour chacune d'entre elles, ajoutez l'Amazon Resource Name (ARN) approprié.

    Pour compartiment, ajoutez l'ARN du compartiment que vous souhaitez utiliser. Par exemple, si votre compartiment est nommé example-bucket, définissez l'ARN sur arn:aws:s3:::example-bucket.

    Pour objet, saisissez l'ARN pour le compartiment, puis choisissez l'une des options suivantes :

    • Pour accorder l'accès à tous les fichiers d'un compartiment spécifié, choisissez Tous pour le Bucket name (Nom du compartiment) et le Object name (Nom de l'objet).

    • Pour accorder l'accès à des fichiers ou des dossiers spécifiques, fournissez des ARNs pour les compartiments et objets spécifiques auxquels vous souhaitez que SQL Server accède.

  6. Suivez les instructions dans la console jusqu'à la création de la stratégie.

    Ce qui précède est un guide abrégé pour configurer une stratégie. Pour obtenir des instructions détaillées sur la création de stratégies IAM, veuillez consulter Création de stratégies IAM dans le Guide de l'utilisateur IAM.

Pour créer un rôle IAM utilisant la stratégie IAM de la procédure précédente.

  1. Dans la console IAM Management Console, choisissez Rôles dans le panneau de navigation.

  2. Créez un rôle IAM et choisissez les options suivantes à mesure qu'elles s'affichent dans la console :

    • AWS service

    • RDS

    • RDS – Ajoutez un rôle à la base de données

    Ensuite, choisissez Suivant : Autorisations en bas.

  3. Pour Attach permissions policies (Attacher des stratégies d'autorisations), saisissez le nom de la stratégie IAM précédemment créée. Ensuite, choisissez la stratégie dans la liste.

  4. Suivez les instructions dans la console jusqu'à la création du rôle.

    Ce qui précède est un guide abrégé pour configurer un rôle. Pour obtenir des instructions plus détaillées sur la création des rôles, veuillez consulter Rôles IAM dans le Guide de l'utilisateur IAM.

Pour accorder à Amazon RDS l'accès à un compartiment Amazon S3, procédez comme suit :

  1. Créez une stratégie IAM qui accorde à Amazon RDS l'accès à un compartiment S3.

  2. Créez un rôle IAM qu'Amazon RDS peut endosser en votre nom pour accéder à vos compartiments S3.

    Pour plus d'informations, veuillez consulter Création d'un rôle pour déléguer des autorisations à un utilisateur IAM dans le Guide de l'utilisateur IAM.

  3. Attachez la politique IAM que vous avez créée au rôle IAM que vous venez de créer.

Pour créer la stratégie IAM

Ajoutez les actions appropriées pour accorder l'accès nécessaire à votre instance de base de données :

  • ListAllMyBuckets – Obligatoire

  • ListBucket – Obligatoire

  • GetBucketACL – Obligatoire

  • GetBucketLocation – Obligatoire

  • GetObject – Obligatoire pour télécharger des fichiers depuis S3 vers D:\S3\

  • PutObject – Obligatoire pour charger des fichiers depuis D:\S3\ vers S3

  • ListMultipartUploadParts – Obligatoire pour charger des fichiers depuis D:\S3\ vers S3

  • AbortMultipartUpload – Obligatoire pour charger des fichiers depuis D:\S3\ vers S3

  1. La commande AWS CLI suivante crée une stratégie IAM nommée rds-s3-integration-policy avec ces options. Elle accorde un accès à un compartiment nommé bucket_name.

    Pour Linux, macOS ou Unix :

    aws iam create-policy \ --policy-name rds-s3-integration-policy \ --policy-document '{ "Version": "2012-10-17", "Statement": [ { "Effect": "Allow", "Action": "s3:ListAllMyBuckets", "Resource": "*" }, { "Effect": "Allow", "Action": [ "s3:ListBucket", "s3:GetBucketACL", "s3:GetBucketLocation" ], "Resource": "arn:aws:s3:::bucket_name" }, { "Effect": "Allow", "Action": [ "s3:GetObject", "s3:PutObject", "s3:ListMultipartUploadParts", "s3:AbortMultipartUpload" ], "Resource": "arn:aws:s3:::bucket_name/key_prefix/*" } ] }'

    Pour Windows :

    Veillez à remplacer les fins de ligne par celles prises en charge par votre interface (^ au lieu de \). De plus, dans Windows, vous devez utiliser une séquence d'échappement sur tous les guillemets doubles avec un \. Pour éviter d'utiliser une séquence d'échappement sur tous les guillemets dans le JSON, vous pouvez l'enregistrer dans un fichier et le transmettre en tant que paramètre.

    Tout d'abord, créez le fichier policy.json avec la stratégie d'autorisation suivante :

    { "Version": "2012-10-17", "Statement": [ { "Effect": "Allow", "Action": "s3:ListAllMyBuckets", "Resource": "*" }, { "Effect": "Allow", "Action": [ "s3:ListBucket", "s3:GetBucketACL", "s3:GetBucketLocation" ], "Resource": "arn:aws:s3:::bucket_name" }, { "Effect": "Allow", "Action": [ "s3:GetObject", "s3:PutObject", "s3:ListMultipartUploadParts", "s3:AbortMultipartUpload" ], "Resource": "arn:aws:s3:::bucket_name/key_prefix/*" } ] }

    Ensuite, utilisez la commande suivante pour créer la stratégie :

    aws iam create-policy ^ --policy-name rds-s3-integration-policy ^ --policy-document file://file_path/assume_role_policy.json
  2. Après avoir créé la stratégie, notez son ARN (Amazon Resource Name). Vous aurez besoin de l'ARN lors d'une étape ultérieure.

Pour créer le rôle IAM

  • La commande AWS CLI suivante crée le rôle IAM rds-s3-integration-role à cet effet.

    Pour Linux, macOS ou Unix :

    aws iam create-role \ --role-name rds-s3-integration-role \ --assume-role-policy-document '{ "Version": "2012-10-17", "Statement": [ { "Effect": "Allow", "Principal": { "Service": "rds.amazonaws.com" }, "Action": "sts:AssumeRole" } ] }'

    Pour Windows :

    Veillez à remplacer les fins de ligne par celles prises en charge par votre interface (^ au lieu de \). De plus, dans Windows, vous devez utiliser une séquence d'échappement sur tous les guillemets doubles avec un \. Pour éviter d'utiliser une séquence d'échappement sur tous les guillemets dans le JSON, vous pouvez l'enregistrer dans un fichier et le transmettre en tant que paramètre.

    Tout d'abord, créez le fichier assume_role_policy.json avec la stratégie suivante :

    { "Version": "2012-10-17", "Statement": [ { "Effect": "Allow", "Principal": { "Service": [ "rds.amazonaws.com" ] }, "Action": "sts:AssumeRole" } ] }

    Ensuite, utilisez la commande suivante pour créer le rôle IAM :

    aws iam create-role ^ --role-name rds-s3-integration-role ^ --assume-role-policy-document file://file_path/assume_role_policy.json

    Exemple d'utiliser la clé de contexte de condition globale pour créer le rôle IAM

    Nous vous recommandons d'utiliser les clés de contexte de condition globale aws:SourceArn et aws:SourceAccount dans des politiques basées sur les ressources pour limiter les autorisations du service à une ressource spécifique. C'est le moyen le plus efficace de se protéger contre le problème du député confus.

    Vous pouvez utiliser les deux clés de contexte de condition globale et faire en sorte que la valeur aws:SourceArn contienne l'ID de compte. Dans ce cas, la valeur aws:SourceAccount et le compte dans la valeur aws:SourceArn doivent utiliser le même ID de compte lorsqu'ils sont utilisés dans la même instruction de politique.

    • Utilisez aws:SourceArn si vous souhaitez un accès interservices pour une seule ressource.

    • Utilisez aws:SourceAccount si vous souhaitez autoriser une ressource de ce compte à être associée à l'utilisation interservices.

    Dans la politique, assurez-vous d'utiliser la clé de contexte de condition globale aws:SourceArn avec l'Amazon Resource Name (ARN) complet des ressources qui accèdent au rôle. Dans l'intégration S3, assurez-vous d'inclure les ARN de l'instance de base de données, comme illustré dans l'exemple suivant.

    Pour Linux, macOS ou Unix :

    aws iam create-role \ --role-name rds-s3-integration-role \ --assume-role-policy-document '{ "Version": "2012-10-17", "Statement": [ { "Effect": "Allow", "Principal": { "Service": "rds.amazonaws.com" }, "Action": "sts:AssumeRole" "Condition": { "StringEquals": { "aws:SourceArn":"arn:aws:rds:Region:my_account_ID:db:db_instance_identifier" } } } ] }'

    Pour Windows :

    Ajoutez la clé de contexte de condition globale à assume_role_policy.json.

    { "Version": "2012-10-17", "Statement": [ { "Effect": "Allow", "Principal": { "Service": [ "rds.amazonaws.com" ] }, "Action": "sts:AssumeRole" "Condition": { "StringEquals": { "aws:SourceArn":"arn:aws:rds:Region:my_account_ID:db:db_instance_identifier" } } } ] }

Pour attacher la politique IAM à un rôle IAM

  • La commande AWS CLI suivante attache la politique au rôle nommé rds-s3-integration-role. Remplacez your-policy-arn par l'ARN de politique que vous avez noté lors d'une étape précédente.

    Pour Linux, macOS ou Unix :

    aws iam attach-role-policy \ --policy-arn your-policy-arn \ --role-name rds-s3-integration-role

    Pour Windows :

    aws iam attach-role-policy ^ --policy-arn your-policy-arn ^ --role-name rds-s3-integration-role

Activation de l'intégration de RDS for SQL Server avec S3

Dans la section suivante, vous trouverez comment activer l'intégration Amazon S3 avec Amazon RDS for SQL Server. Pour utiliser une intégration S3, votre instance de base de données doit être associée au rôle IAM précédemment créé avant d'utiliser le paramètre feature-name S3_INTEGRATION.

Note

Pour ajouter un rôle IAM à une instance de base de données, le statut de l'instance de base de données doit être disponible.

Pour associer le rôle IAM à votre instance de base de données

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Cliquez sur le nom de l'instance de base de données RDS for SQL Server pour en afficher les détails.

  3. Dans l'onglet Connectivity & security (Connexion et sécurité) de la section Gestion des rôles IAM, choisissez le rôle IAM à ajouter sous Add IAM roles to this instance (Ajouter des rôles IAM à cette instance).

  4. Pour Fonction, choisissez S3_INTEGRATION.

    
								Ajouter le rôle S3_INTEGRATION
  5. Choisissez Add role (Ajouter un rôle).

Pour ajouter le rôle IAM à l'instance de base de données RDS for SQL Server

  • La commande AWS CLI suivante ajoute votre rôle IAM à une instance de base de données RDS for SQL Server nommée mydbinstance.

    Exemple

    Pour Linux, macOS ou Unix :

    aws rds add-role-to-db-instance \ --db-instance-identifier mydbinstance \ --feature-name S3_INTEGRATION \ --role-arn your-role-arn

    Pour Windows :

    aws rds add-role-to-db-instance ^ --db-instance-identifier mydbinstance ^ --feature-name S3_INTEGRATION ^ --role-arn your-role-arn

    Remplacez your-role-arn par l'ARN du rôle que vous avez noté lors d'une étape précédente. S3_INTEGRATION doit être spécifié pour l'option --feature-name.

Transfert de fichiers entre RDS for SQL Server et Amazon S3

Vous pouvez utiliser des procédures stockées Amazon RDS pour charger et télécharger des fichiers entre Amazon S3 et votre instance de base de données RDS. Vous pouvez également utiliser des procédures stockées Amazon RDS pour répertorier et supprimer des fichiers sur l'instance RDS.

Les fichiers que vous téléchargez depuis/chargez vers S3 sont stockés dans le dossier D:\S3. Il s'agit du seul dossier que vous pouvez utiliser pour accéder à vos fichiers. Vous pouvez organiser vos fichiers en sous-dossiers, qui sont créés pour vous lorsque vous incluez le dossier de destination lors du téléchargement.

Certaines procédures stockées exigent que vous fournissiez un nom ARN (Amazon Resource Name) à votre compartiment et votre fichier S3. Le format pour votre ARN est arn:aws:s3:::bucket_name/file_name. Amazon S3 n'a pas besoin d'un numéro de compte ou d'une région AWS dans les ARN.

Les tâches d'intégration S3 s'exécutent de manière séquentielle, partagent la même file d'attente que la sauvegarde native et restaurent des tâches. Vous pouvez uniquement disposer de deux tâches maximum en cours à tout moment dans cette file d'attente. Le traitement de la tâche peut mettre jusqu'à cinq minutes avant de commencer.

Téléchargement des fichiers d'un compartiment Amazon S3 vers une instance de base de données SQL Server

Pour télécharger des fichiers d'un compartiment S3 vers une instance de base de données RDS for SQL Server, suivez la procédure msdb.dbo.rds_download_from_s3 stockée dans Amazon RDS avec les paramètres suivants.

Nom du paramètre Type de données Par défaut Obligatoire Description

@s3_arn_of_file

NVARCHAR

Obligatoire

L'ARN S3 du fichier à télécharger, par exemple : arn:aws:s3:::bucket_name/mydata.csv

@rds_file_path

NVARCHAR

Facultatif

Le chemin du fichier pour l'instance RDS. Si aucun n'est spécifié, le chemin du fichier est D:\S3\<filename in s3>. RDS prend en charge des chemins absolus et relatifs. Si vous souhaitez créer un sous-dossier, incluez-le dans le chemin du fichier.

@overwrite_file

INT

0

Facultatif

Écraser le fichier existant :

0 = Ne pas écraser

1 = Écraser

Vous pouvez télécharger des fichiers sans extension de fichier et des fichiers avec les extensions de fichier suivantes : .bcp, .csv, .dat, .fmt, .info, .lst, .tbl, .txt et .xml.

Note

Les fichiers avec l'extension de fichier .ispac sont pris en charge pour le téléchargement lorsque SQL Server Integration Services est activé. Pour plus d'informations sur l'activation de SSIS, veuillez consulter SQL Server Integration Services.

Les fichiers avec les extensions de fichier suivantes sont pris en charge pour le téléchargement lorsque SQL Server Analysis Services est activé : .abf, .asdatabase, .configsettings, .deploymentoptions, .deploymenttargets et .xmla. Pour plus d'informations sur l'activation de SSAS, veuillez consulter SQL Server Analysis Services.

L'exemple suivant illustre la procédure stockée pour télécharger des fichiers depuis S3.

exec msdb.dbo.rds_download_from_s3 @s3_arn_of_file='arn:aws:s3:::bucket_name/bulk_data.csv', @rds_file_path='D:\S3\seed_data\data.csv', @overwrite_file=1;

L'exemple rds_download_from_s3 créé un dossier nommé seed_data in D:\S3\, si le dossier n'existe pas encore. Ensuite, l'exemple télécharge le fichier source bulk_data.csv depuis S3 vers un nouveau fichier nommé data.csv sur l'instance de base de données. Si le fichier existait déjà, il est écrasé car le paramètre @overwrite_file est défini sur 1.

Téléchargement des fichiers depuis une instance de base de données SQL Server vers un compartiment Amazon S3

Pour charger des fichiers d'une instance de base de données RDS for SQL Server vers un compartiment S3, suivez la procédure msdb.dbo.rds_upload_to_s3 stockée dans Amazon RDS avec les paramètres suivants.

Nom du paramètre Type de données Par défaut Obligatoire Description

@s3_arn_of_file

NVARCHAR

Obligatoire

L'ARN S3 du fichier à créer dans S3, par exemple : arn:aws:s3:::bucket_name/mydata.csv

@rds_file_path

NVARCHAR

Obligatoire

Le chemin du fichier à charger sur S3. Les chemins absolus et relatifs sont pris en charge.

@overwrite_file

INT

Facultatif

Écraser le fichier existant :

0 = Ne pas écraser

1 = Écraser

L'exemple suivant charge le fichier nommé data.csv depuis l'emplacement spécifié dans D:\S3\seed_data\ vers un fichier new_data.csv dans le compartiment S3 spécifié par l'ARN.

exec msdb.dbo.rds_upload_to_s3 @rds_file_path='D:\S3\seed_data\data.csv', @s3_arn_of_file='arn:aws:s3:::bucket_name/new_data.csv', @overwrite_file=1;

Si le fichier existait déjà dans S3, il est écrasé car le paramètre @overwrite_file est défini sur 1.

Liste des fichiers sur l'instance de base de données RDS

Pour répertorier les fichiers disponibles sur l'instance de base de données, utilisez une procédure stockée et une fonction. Tout d'abord, exécutez la procédure stockée suivante pour récupérer les détails depuis les fichiers dans D:\S3\.

exec msdb.dbo.rds_gather_file_details;

La procédure stockée retourne l'ID de la tâche. À l'instar d'autres tâches, cette procédure stockée s'exécute de manière asynchrone. Dès que le statut de la tâche est SUCCESS, vous pouvez utiliser l'ID de tâche dans la fonction rds_fn_list_file_details pour répertorier les fichiers et répertoires existants dans D:\S3\, comme illustré ci-dessous.

SELECT * FROM msdb.dbo.rds_fn_list_file_details(TASK_ID);

La fonction rds_fn_list_file_details retourne un tableau avec les colonnes suivantes.

Paramètre de sortie Description
filepath Chemin absolu du fichier (par exemple, D:\S3\mydata.csv)
size_in_bytes Taille du fichier (en octets)
last_modified_utc Date et heure de la dernière modification au format UTC
is_directory Option qui indique si l'objet est un annuaire (true/false)

Suppression de fichiers sur l'instance de base de données RDS

Pour supprimer les fichiers disponibles sur l'instance de base de données, utilisez la procédure stockée Amazon RDS msdb.dbo.rds_delete_from_filesystem avec les paramètres suivants.

Nom du paramètre Type de données Par défaut Obligatoire Description

@rds_file_path

NVARCHAR

Obligatoire

Le chemin du fichier à supprimer. Les chemins absolus et relatifs sont pris en charge.

@force_delete

INT

0

Facultatif

Pour supprimer un annuaire, cet indicateur doit être inclus et défini sur 1.

1 = Supprimer un annuaire

Ce paramètre est ignoré si vous supprimez un fichier.

Pour supprimer un annuaire, @rds_file_path doit se terminer par une barre oblique inverse (\) et @force_delete doit être défini sur 1.

L'exemple suivant supprimer le fichier D:\S3\delete_me.txt.

exec msdb.dbo.rds_delete_from_filesystem @rds_file_path='D:\S3\delete_me.txt';

L'exemple suivant supprime l'annuaire D:\S3\example_folder\.

exec msdb.dbo.rds_delete_from_filesystem @rds_file_path='D:\S3\example_folder\', @force_delete=1;

Surveillance du statut d'une tâche de transfert de fichiers

Pour suivre le statut de votre tâche d'intégration S3, appelez la fonction rds_fn_task_status. Deux paramètres sont nécessaires. Le premier paramètre doit toujours être NULL car il ne s'applique pas à l'intégration S3. Le second paramètre accepte l'ID de tâche.

Pour consulter une liste de toutes les tâches, définissez le premier paramètre sur NULL et le second sur 0, comme illustré dans l'exemple suivant.

SELECT * FROM msdb.dbo.rds_fn_task_status(NULL,0);

Pour obtenir une tâche spécifique, définissez le premier paramètre sur NULL et le second sur l'ID de tâche, comme illustré dans l'exemple suivant.

SELECT * FROM msdb.dbo.rds_fn_task_status(NULL,42);

La fonction rds_fn_task_status retourne les informations suivantes.

Paramètre de sortie

Description

task_id

ID de la tâche

task_type

Pour l'intégration S3, des tâches peuvent avoir les types suivants :

  • DOWNLOAD_FROM_S3

  • UPLOAD_TO_S3

  • LIST_FILES_ON_DISK

  • DELETE_FILES_ON_DISK

database_name

Non applicable aux tâches d'intégration S3.

% complete

Progression de la tâche sous forme de pourcentage.

duration(mins)

Temps consacré à la tâche, en minutes.

lifecycle

État de la tâche. Les statuts possibles sont les suivants :

  • CREATED – Après que vous avez appelé une des procédures stockées d'intégration S3, une tâche est créée et le statut est défini sur CREATED.

  • IN_PROGRESS – Après le démarrage d'une tâche, le statut est défini sur IN_PROGRESS. Le passage du statut CREATED à IN_PROGRESS peut prendre jusqu'à cinq minutes.

  • SUCCESS – Lorsqu'une tâche est terminée, le statut est défini sur SUCCESS.

  • ERROR – Si une tâche échoue, le statut est défini sur ERROR. Lisez la colonne task_info pour plus d'informations sur l'erreur.

  • CANCEL_REQUESTED – Après que vous avez appelé rds_cancel_task, le statut de la tâche est défini sur CANCEL_REQUESTED.

  • CANCELLED – Une fois une tâche annulée avec succès, l'état de la tâche est défini sur CANCELLED.

task_info

Informations supplémentaires sur la tâche. Si une erreur se produit pendant le traitement, cette colonne contient des informations sur l'erreur.

last_updated

Date et heure de la dernière mise à jour de l'état de la tâche.

created_at

Date et heure de création de la tâche.

S3_object_arn

L'ARN de l'objet S3 depuis lequel le téléchargement est effectué et vers lequel le chargement est effectué.

overwrite_S3_backup_file

Non applicable aux tâches d'intégration S3.

KMS_master_key_arn

Non applicable aux tâches d'intégration S3.

filepath

Chemin du fichier sur l'instance de base de données RDS.

overwrite_file

Option qui indique si un fichier existant a été écrasé.

task_metadata

Non applicable aux tâches d'intégration S3.

Annulation d'une tâche

Pour annuler une tâche d'intégration S3, utilisez la procédure stockée msdb.dbo.rds_cancel_task avec le paramètre task_id. Les tâches de suppression et la liste des tâches en cours ne peuvent pas être annulées. L'exemple suivant illustre une demande d'annulation d'une tâche.

exec msdb.dbo.rds_cancel_task @task_id = 1234;

Pour obtenir un aperçu de toutes els tâches et de leurs ID de tâche, utilisez la fonction rds_fn_task_status, telle que décrite dans Surveillance du statut d'une tâche de transfert de fichiers.

Limitations Multi-AZ pour l'intégration S3

Sur des instances Multi-AZ, les fichiers du dossier D:\S3 sont supprimés du réplica de secours après un basculement. Un basculement peut être planifié, par exemple, lors de modifications apportées à une instance de base de données telles que la modification de la classe d'instance ou la mise à niveau de la version du moteur. La planification d'un basculement peut être annulée, par exemple en cas d'arrêt de l'instance principale.

Note

Nous ne recommandons pas d'utiliser le dossier D:\S3 pour le stockage de fichiers. La bonne pratique consiste à charger des fichiers créés dans Amazon S3 afin de les rendre durables, et à télécharger les fichiers lorsque vous avez besoin d'importer des données.

Pour déterminer l'heure du dernier basculement, vous pouvez utiliser la procédure stockée msdb.dbo.rds_failover_time. Pour plus d'informations, consultez Détermination de l'heure du dernier basculement.

Exemple d'Aucun basculement récent

Cet exemple illustre la sortie lorsqu'il n'y a pas de basculement récent dans les journaux d'erreurs. Aucun basculement ne s'est produit depuis le 29/04/2020 à 23:59:00.01.

Par conséquent, tous les fichiers téléchargés après cette date et cette heure et qui n'ont pas été supprimés avec la procédure stockée rds_delete_from_filesystem sont toujours accessibles sur l'hôte actuel. Les fichiers téléchargés avant cette date et cette heure peuvent également être disponibles.

errorlog_available_from recent_failover_time

2020-04-29 23:59:00.0100000

null

Exemple de Basculement récent

Cet exemple illustre la sortie lorsqu'un basculement récent est détecté dans les journaux d'erreurs. Le basculement le plus récent a eu lieu le 05/05/2020 à 18:57:51.89.

Tous les fichiers téléchargés après cette date et cette heure et qui n'ont pas été supprimés avec la procédure stockée rds_delete_from_filesystem sont toujours accessibles sur l'hôte actuel.

errorlog_available_from recent_failover_time

2020-04-29 23:59:00.0100000

2020-05-05 18:57:51.8900000

Désactivation de l'intégration de RDS for SQL Server avec S3

Par la suite, vous trouverez comment désactiver l'intégration Amazon S3 avec Amazon RDS for SQL Server. Les fichiers stockés dans D:\S3\ ne sont pas supprimés lors de la désactivation de l'intégration S3.

Note

Pour supprimer un rôle IAM d'une instance de base de données, le statut de l'instance de base de données doit être available.

Pour dissocier votre rôle IAM de votre instance de base de données

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Cliquez sur le nom de l'instance de base de données RDS for SQL Server pour en afficher les détails.

  3. Dans l'onglet Connectivity & security (Connectivité et sécurité) de la section Gérer les rôles IAM, choisissez le rôle IAM à supprimer.

  4. Sélectionnez Delete.

Pour supprimer le rôle IAM de l'instance de base de données RDS for SQL Server

  • La commande AWS CLI suivante supprime le rôle IAM d'une instance de base de données RDS for SQL Server nommée mydbinstance.

    Pour Linux, macOS ou Unix :

    aws rds remove-role-from-db-instance \ --db-instance-identifier mydbinstance \ --feature-name S3_INTEGRATION \ --role-arn your-role-arn

    Pour Windows :

    aws rds remove-role-from-db-instance ^ --db-instance-identifier mydbinstance ^ --feature-name S3_INTEGRATION ^ --role-arn your-role-arn

    Remplacez your-role-arn par l'ARN du rôle IAM approprié pour l'option --feature-name.