Quotas et contraintes pour Amazon RDS - Amazon Relational Database Service

Quotas et contraintes pour Amazon RDS

Vous trouverez ci-après une description des quotas de ressources et des contraintes d'attribution de noms pour Amazon RDS.

Quotas dans Amazon RDS

Chaque compte AWS a des quotas, pour chaque région AWS, quant au nombre de ressources Amazon RDS pouvant être créées. Une fois qu'un quota de ressource a été atteint, les appels supplémentaires pour créer cette ressource échouent avec une exception.

Le tableau suivant répertorie les ressources et leurs quotas par région AWS.

Nom Par défaut Ajustable Description
Autorisations par groupe de sécurité de base de données Chaque Région prise en charge : 20 Non Nombre d'autorisations de groupe de sécurité par groupe de sécurité de base de données
Groupes de paramètres de cluster DB Chaque région prise en charge : 50 Non Le nombre maximum de groupes de paramètres de cluster de base de données
Clusters de base de données Chaque Région prise en charge : 40 Oui Le nombre maximum de clusters Aurora autorisés sur ce compte dans la région actuelle
Instances de base de données Chaque Région prise en charge : 40 Oui Le nombre maximum d'instances de base de données autorisées dans ce compte dans la région actuelle
Groupes de sous-réseaux DB Chaque Région prise en charge : 50 Oui Nombre maximal de groupes de sous-réseaux de base de données
Abonnements aux événements Chaque Région prise en charge : 20 Oui Le nombre maximal d'abonnements aux événements
Rôles IAM par cluster de bases de données Chaque Région prise en charge : 5 Oui Le nombre maximum de rôles IAM associés à un cluster de base de données
Rôles IAM par instance de base de données Chaque Région prise en charge : 5 Oui Le nombre maximum de rôles IAM associés à une instance de base de données
Instantané de cluster de base de données manuel Chaque Région prise en charge : 100 Oui Le nombre maximum d'instantanés manuels du cluster de base de données
Instantanés d'instance de base de données manuels Chaque Région prise en charge : 100 Oui Le nombre maximum d'instantanés manuels de l'instance de base de données
Groupes d'options Chaque Région prise en charge : 20 Oui Le nombre maximum de groupes d'options
Groupes de paramètres Chaque Région prise en charge : 50 Oui Le nombre maximum de groupes de paramètres
Proxies Chaque Région prise en charge : 20 Oui Le nombre maximum de proxies autorisés sur ce compte dans la région AWS actuelle
Réplicas en lecture par expert Chaque Région prise en charge : 5 Oui Le nombre maximum de réplicas en lecture par maître
Instances de base de données réservées Chaque Région prise en charge : 40 Oui Le nombre maximum d'instances de base de données réservées autorisées dans ce compte, dans la région AWS actuelle
Règles par groupe de sécurité Chaque Région prise en charge : 20 Non Le nombre maximum de règles par groupe de sécurité de base de données
Groupes de sécurité Chaque Région prise en charge : 25 Oui Le nombre maximum de groupes de sécurité de base de données
Groupes de sécurité (VPC) Chaque Région prise en charge : 5 Non Le nombre maximum de groupes de sécurité de base de données par VPC Amazon
Sous-réseaux par groupe de sous-réseaux de base de données Chaque Région prise en charge : 20 Non Le nombre maximum de sous-réseaux par groupe de sous-réseaux de base de données
Étiquettes par ressource Chaque région prise en charge : 50 Non Le nombre maximum de balises par ressource Amazon RDS
Stockage total pour toutes les instances de base de données Chaque Région prise en charge : 100 000 gigaoctets Oui Le stockage total maximal (en Go) pour toutes les instances de base de données additionnées
Note

Par défaut, vous pouvez avoir jusqu'à 40 instances de bases de données. Les instances de base de données RDS, les instances de base de données Aurora, les instances Amazon Neptune et les instances Amazon DocumentDB sont concernées par ce quota.

Les limitations suivantes s'appliquent aux instances de bases de données Amazon RDS :

  • 10 instances de chaque édition SQL Server (Enterprise, Standard, Web et Express) sous le modèle « license-included (licence incluse) »

  • 10 instances pour Oracle sous le modèle « license-included (licence incluse) »

  • 40 instances pour MySQL, MariaDB ou PostgreSQL

  • 40 instances pour Oracle sous le modèle « Réutilisez vos licences »

Si votre application nécessite plus d'instances de base de données, vous pouvez demander des instances de base de données supplémentaires en ouvrant la console Service Quotas. Dans le volet de navigation, choisissez Services AWS. Choisissez Amazon Relational Database Service (Amazon RDS), choisissez un quota et suivez les instructions pour demander une augmentation de quota. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Demande d'augmentation de quota dans le Guide de l'utilisateur Service Quotas.

Les sauvegardes gérées par AWS Backup sont considérées comme des instantanés de de base de données manuels, mais ne sont pas prises en compte dans le quota d'instantanés de manuels. Pour des informations sur AWS Backup, consultez le AWS Backupmanuel du développeur .

Si vous utilisez l'une des API Amazon RDS et dépassez le quota par défaut pour le nombre d'appels par seconde, l'API Amazon RDS émet une erreur similaire à la suivante : ClientError : Une erreur s'est produite (ThrottlingException) lors de l'appel de l'opération API_name : taux dépassé. Réduisez le nombre d'appels par seconde. Le quota est destiné à couvrir la plupart des cas d'utilisation. Si des limites plus élevées sont nécessaires, demandez une augmentation du quota en contactant l'AWS Support. Ouvrez la page du Centre AWS Support, connectez-vous si nécessaire, puis choisissez Create case (Créer une demande de support). Sélectionnez Service Limit increase (Augmentation des limites de service). Remplissez et envoyez le formulaire.

Note

Ce quota ne peut pas être modifié dans la console Service Quotas Amazon RDS.

Contraintes d'affectation de noms dans Amazon RDS

Le tableau ci-dessous décrit les contraintes d'affectation de noms dans Amazon RDS.

Ressource ou élément Contraintes

Identificateur d'instance de base de données

L'identificateur a les contraintes de dénomination suivantes :

  • Doit contenir entre 1 et 63 caractères alphanumériques ou traits d'union.

  • Le premier caractère doit être une lettre.

  • Il ne peut pas se terminer par un trait d'union ou contenir deux traits d'union consécutifs.

  • Doit être unique pour toutes les instance de base de données par compte AWS et par région AWS.

Nom de base de données

Les contraintes de nom des bases de données diffèrent pour chaque moteur de base de données . Pour de plus amples informations, veuillez consulter les paramètres disponibles lors de la création de chaque instance.

Note

Cette approche ne s'applique pas à SQL Server. Pour SQL Server, vous créez vos bases de données après avoir créé votre instance de base de données.

Nom d'utilisateur principal

Les contraintes relatives à un nom utilisateur maître diffèrent pour chaque moteur de base de données. Pour de plus amples informations, veuillez consulter les paramètres disponibles lors de la création de chaque instance.

Mot de passe principal

Le mot de passe de l'utilisateur principal de la base de données peut contenir tout caractère ASCII imprimable à l'exception de /, ", @ ou d'un espace. Les contraintes de longueur du mot de passe principal diffèrent pour chaque moteur de base de données. Pour de plus amples informations, veuillez consulter les paramètres disponibles lors de la création de chaque instance.

Nom de groupe de paramètres de base de données

Ces noms ont les contraintes suivantes :

  • Ils doivent contenir entre 1 et 255 caractères alphanumériques.

  • Le premier caractère doit être une lettre.

  • Les traits d'union sont autorisés, mais le nom ne peut pas se terminer par un trait d'union ni contenir deux traits d'union consécutifs.

Nom du groupe de sous-réseaux DB

Ces noms ont les contraintes suivantes :

  • Il doivent contenir entre 1 et 255 caractères.

  • Les caractères alphanumériques, les espaces, les traits d'union, les traits de soulignement et les points sont autorisés.

Nombre maximal de connexions à une base de données

Le nombre maximal de connexions simultanées à une base de données varie selon le type de moteur de base de données et l'allocation de mémoire pour la classe d'instance de base de données. Le nombre maximal de connexions est défini dans le groupe de paramètres associé à l'instance de base de données, à l'exception de Microsoft SQL Server, pour lequel il est défini dans les propriétés du serveur de l'instance de base de données dans SQL Server Management Studio (SSMS).

DBInstanceClassMemory est en octets. Pour plus de détails sur le calcul de cette valeur, veuillez consulter Spécification des paramètres de base de données. En particulier, en raison de la mémoire réservée au système d'exploitation et aux processus de gestion RDS, cette taille de mémoire est inférieure à la valeur en gibioctets (Gio) indiquée dans la table de Spécifications matérielles pour les classes d'instance de base de données .

Note

Pour Oracle, vous définissez le nombre maximal de processus utilisateur, et de sessions utilisateur et système.

Nombre maximal de connexions à la base de données
Moteur de base de données Paramètre Valeurs autorisées Valeur par défaut Description
MariaDB et MySQL max_connections 1–100000 {DBInstanceClassMemory/12582880}
Note

Si le calcul de la valeur par défaut donne une valeur supérieure à 16 000, Amazon RDS définit sur 16 000 la limite des instances de base de données MySQL.

Nombre de connexions client simultanées autorisées
Oracle processes 80–20000 LEAST({DBInstanceClassMemory/9868951}, 20000) Processus utilisateur
sessions 100–65535 Sessions utilisateur et système
PostgreSQL max_connections 6–8388607 LEAST({DBInstanceClassMemory/9531392}, 5000) Nombre maximal de connexions simultanées
SQL Server Nombre maximal de connexions simultanées 0–32767 0 (illimité) Nombre maximal de connexions simultanées

Dans une instance où la RAM totale est de 16 Go, soit 17 179 869 184 octets, la DBInstanceClassMemory variable soustrait automatiquement les quantités réservées au système d'exploitation et aux processus RDS qui gèrent l'instance. Le reste de la soustraction est ensuite divisé par 12 582 880, ce qui donne un nombre maximal de connexions d'environ 1 300, selon le type d'instance, la taille de l'instance et le moteur de la base de données.

Les connexions de base de données consomment de la mémoire La définition d'une valeur trop élevée pour l'un de ces paramètres peut entraîner une condition de mémoire insuffisante ayant pour effet qu'une instance de base de données passe à l'état incompatible-parameters. Pour plus d'informations, consultez Diagnostic et résolution d'un état de paramètres incompatibles pour une limite de mémoire.

Note

Il se peut que vous voyiez moins de connexions que le nombre maximal connexions de base de données. Il s'agit ainsi s'éviter les problèmes potentiels de mémoire insuffisante.

Limites de taille des fichiers dans Amazon RDS

Des limites de taille de fichier s'appliquent à certaines instances de base de données Amazon RDS. Pour de plus amples informations, veuillez consulter les limites spécifiques aux moteurs suivantes :