Utilisation du stockage pour les instances de base de données Amazon RDS - Amazon Relational Database Service

Utilisation du stockage pour les instances de base de données Amazon RDS

Pour préciser la façon dont vous voulez que vos données soient stockées dans Amazon RDS, vous choisissez un type de stockage et vous fournissez une taille de stockage lorsque vous créez ou modifiez une instance de base de données. Ensuite, vous pouvez augmenter le volume ou modifier le type de stockage en changeant l'instance de base de données. Pour plus d'informations sur le type de stockage à utiliser pour votre charge de travail, consultez Types de stockage Amazon RDS.

Augmentation de la capacité de stockage d'une instance de base de données

Si vous avez besoin d'espace pour des données supplémentaires, vous pouvez augmenter l'espace de stockage d'une instance de base de données existante. Pour cela, vous pouvez utiliser la Console de gestion Amazon RDS, l'API Amazon RDS ou l'AWS Command Line Interface (AWS CLI). Pour de plus amples informations sur les limites de stockage, veuillez consulter Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Note

Le dimensionnement du stockage pour Amazon RDS pour les instances de base de données SQL Server est pris en charge uniquement pour les types de stockage Usage général (SSD) et IOPS dimensionné (SSD).

Pour surveiller la quantité de stockage disponible pour votre instance de base de données et prendre des mesures quand cela est nécessaire, nous vous recommandons de créer une alarme Amazon CloudWatch. Pour de plus amples informations sur la configuration des alarmes CloudWatch, veuillez consulter Utilisation des alarmes CloudWatch.

Dans la plupart des cas, le dimensionnement du stockage ne requiert pas d'interruption et ne dégrade pas les performances du serveur. Après la modification de la taille de stockage d'une instance de base de données, l'instance passe à l'état storage-optimization. L'instance de base de données est totalement opérationnelle après modification du stockage.

Note

Vous ne pouvez pas effectuer de modifications de la taille de stockage pendant six (6) heures après la fin de l'optimisation du stockage sur l'instance.

Toutefois, il existe un cas spécial si vous avez une instance de base de données SQL Server et que vous n'avez pas modifié la configuration du stockage depuis novembre 2017. Dans ce cas, lorsque vous modifiez votre instance de base de données afin d'augmenter le volume de stockage alloué, une brève interruption de quelques minutes peut se produire. Après l'interruption, l'instance de base de données est en ligne, mais dans l'état storage-optimization. Les performances peuvent se dégrader pendant l'optimisation du stockage.

Note

Vous ne pouvez pas réduire le volume de stockage d'une instance de base de données une fois qu'il a été alloué.

Pour augmenter le stockage d'une instance de base de données

  1. Connectez-vous au AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans la panneau de navigation, choisissez Databases (Bases de données).

  3. Choisissez l'instance de bases de données que vous souhaitez modifier.

  4. Sélectionnez Modify.

  5. Saisissez une nouvelle valeur pour Stockage alloué. Elle doit être supérieure à la valeur actuelle.

    
								Modification de la capacité de stockage d'une instance de base de données
    Note

    Lorsque vous augmentez la valeur du stockage alloué, vous devez le faire d'au moins 10 %. Si vous tentez d'augmenter la valeur de moins de 10 %, une erreur s'affiche.

  6. Choisissez Continuer pour passer à l'écran suivant.

  7. Choisissez Appliquer immédiatement dans la section Planification des modifications pour appliquer immédiatement les modifications du stockage à l'instance de base de données. Ou choisissez Appliquer lors de la prochaine fenêtre de maintenance planifiée pour appliquer les modifications pendant la prochaine fenêtre de maintenance.

  8. Lorsque les paramètres vous conviennent, choisissez Modifier l'instance de base de données.

Pour augmenter le stockage d'une instance de base de données, utilisez la commande modify-db-instance de l'AWS CLI. Définissez les paramètres suivants :

  • --allocated-storage – Volume de stockage à allouer pour l'instance de base de données, en gibioctets.

  • --apply-immediately – Utilisez --apply-immediately pour passer immédiatement au nouveau type de stockage. Ou utiliser --no-apply-immediately (valeur par défaut) pour appliquer les modifications au cours de la prochaine fenêtre de maintenance. Une interruption immédiate a lieu lorsque les modifications sont appliquées.

Pour plus d'informations sur le stockage, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Pour accroître l'espace de stockage d'une instance de base de données, utilisez l'opération d'API Amazon RDS ModifyDBInstance. Définissez les paramètres suivants :

  • AllocatedStorage – Volume de stockage à allouer pour l'instance de base de données, en gibioctets.

  • ApplyImmediately – Définissez cette option sur True pour appliquer immédiatement les modifications relatives au dimensionnement. Définissez cette option sur False (valeur par défaut) pour appliquer les modifications relatives au dimensionnement au cours de la prochaine fenêtre de maintenance. Une interruption immédiate a lieu lorsque les modifications sont appliquées.

Pour plus d'informations sur le stockage, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Gestion automatique de la capacité avec le dimensionnement automatique du stockage Amazon RDS

Si votre charge de travail est imprévisible, vous pouvez activer la scalabilité automatique du stockage pour une instance de base de données Amazon RDS. Pour cela, vous pouvez utiliser la console Amazon RDS, l'API Amazon RDS ou l'AWS CLI.

Par exemple, vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour une nouvelle application mobile de jeu que les utilisateurs adoptent rapidement. Dans ce cas, une charge de travail qui augmente rapidement peut dépasser le stockage de base de données disponible. Pour éviter d'avoir à augmenter manuellement la capacité de stockage d'une base de données, vous pouvez utiliser le dimensionnement automatique du stockage Amazon RDS.

Si le dimensionnement automatique du stockage est activé et que Amazon RDS détecte que vous êtes à court d'espace de stockage, il augmente automatiquement la capacité de votre stockage. Amazon RDS modifie le stockage d'une instance de base de données pour laquelle le dimensionnement automatique est activé si les conditions suivantes sont réunies :

  • L'espace disponible est inférieur à 10 % du stockage alloué.

  • La condition de stockage faible dure au moins cinq minutes.

  • Au moins six heures se sont écoulées depuis la dernière modification du stockage.

Le stockage supplémentaire s'effectue par incréments de la valeur la plus élevée parmi les suivantes :

  • 5 GiO

  • 10 % du stockage actuellement alloué

  • Prévision de croissance du stockage sur 7 heures basée sur la variation des métriques FreeStorageSpace au cours de la dernière heure. Pour de plus amples informations sur les métriques, consultez Surveillance avec Amazon CloudWatch.

Le seuil de stockage maximal est la limite au-delà de laquelle l'instance de base de données peut être mise à l'échelle. Vous ne pouvez pas définir un seuil de stockage maximal supérieur à la quantité maximale de stockage alloué à des instances pour lesquelles le dimensionnement automatique est activé.

Par exemple, SQL Server Standard Edition on db.m5.xlarge possède un stockage alloué par défaut pour l'instance de 20 GiB (le minimum) et un stockage alloué maximum de 16 384 GiB. Le seuil de stockage maximum par défaut pour la scalabilité automatique est de 1 000 GiB. Si vous utilisez ce paramètre par défaut, l'instance ne se met pas automatiquement à l'échelle au-dessus de 1 000 GiB. Ceci est vrai même si le stockage alloué maximum pour l'instance est de 16 384 GiB.

Note

Nous vous recommandons de choisir soigneusement le seuil de stockage maximal en fonction des habitudes d'utilisation et des besoins des clients. En cas d'aberrations au niveau des habitudes d'utilisation, le seuil de stockage maximal peut empêcher la mise à l'échelle du stockage à une valeur trop élevée lorsque la mise à l'échelle automatique prédit un seuil très élevé. Une fois qu'une instance de base de données a été mise à l'échelle automatique, son stockage alloué ne peut pas être réduit.

Les limitations suivantes s'appliquent à la mise à l'échelle automatique du stockage :

  • Le dimensionnement automatique ne se produit pas si le seuil de stockage maximum peut être dépassé par l'incrémentation du stockage.

  • Le dimensionnement automatique ne peut pas empêcher complètement les situations de stockage plein pour les chargements de données volumineux. En effet, aucune autre modification de stockage ne peut être apportée dans une période suivant la fin de l'optimisation du stockage sur l'instance inférieure à six heures. Si vous effectuez un chargement de données volumineux et que le dimensionnement automatique ne fournit pas suffisamment d'espace, la base de données peut rester à l'état de stockage plein pendant plusieurs heures. Cela peut nuire à la base de données.

  • Si vous lancez une opération de dimensionnement du stockage en même temps qu'Amazon RDS, votre modification du stockage est prioritaire. L'opération de dimensionnement automatique est annulée.

  • La mise à l'échelle automatique ne peut pas être utilisée avec le stockage magnétique.

  • La mise à l'échelle automatique ne peut pas être utilisée avec les classes d'instance de génération précédente suivantes qui ont moins de 6 Tio de stockage ordonnable : db.m3.large, db.m3.xlarge et db.m3.2xlarge.

Bien que le dimensionnement automatique vous permette d'accroître l'espace de stockage de votre instance de base de données Amazon RDS de façon dynamique, vous devez quand même attribuer à votre instance de base de données une taille de stockage initiale adaptée à votre charge de travail habituelle.

Activation du dimensionnement automatique du stockage pour une nouvelle instance de base de données

Lorsque vous créez une nouvelle instance de base de données Amazon RDS, vous pouvez choisir d'activer ou non le dimensionnement automatique du stockage. Vous pouvez également définir une limite supérieure sur le stockage qu'Amazon RDS peut allouer pour l'instance de base de données.

Note

Lorsque vous clonez une instance de base de données Amazon RDS pour laquelle le dimensionnement automatique du stockage est activé, ce paramètre n'est pas hérité automatiquement par l'instance clonée. La nouvelle instance de base de données a la même quantité de stockage alloué que l'instance d'origine. Vous pouvez activer à nouveau le dimensionnement automatique pour la nouvelle instance si l'instance clonée continue à augmenter ses exigences de stockage.

Pour activer le dimensionnement automatique du stockage pour une nouvelle instance de base de données

  1. Connectez-vous au AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans le coin supérieur droit de la console Amazon RDS, choisissez la région AWS dans laquelle vous voulez créer l'instance de base de données.

  3. Dans la panneau de navigation, choisissez Databases (Bases de données).

  4. Choisissez Create database (Créer une base de données). Sur la page Sélectionner un moteur, choisissez votre moteur de base de données et spécifiez les informations de votre instance de base de données comme décrit dans Mise en route avec Amazon RDS.

  5. Dans la section Storage autoscaling (Dimensionnement automatique du stockage), définissez la valeur de Maximum storage threshold (Limite de stockage maximum) pour l'instance de base de données.

  6. Spécifiez le reste des informations de l'instance de base de données comme décrit dans Mise en route avec Amazon RDS.

Pour activer le dimensionnement automatique du stockage pour une nouvelle instance de base de données, utilisez la commande AWS CLI create-db-instance. Définissez le paramètre suivant :

  • --max-allocated-storage – Active le dimensionnement automatique du stockage et définit la limite supérieure de la taille du stockage, en gigaoctets.

Pour vérifier que le dimensionnement automatique du stockage Amazon RDS est disponible pour votre instance de base de données, utilisez la commande AWS CLI describe-valid-db-instance-modifications. Pour vérifier en fonction de la classe de l'instance avant sa création, utilisez la commande describe-orderable-db-instance-options. Vérifiez le champ suivant dans la valeur de retour :

  • SupportsStorageAutoscaling – Indique si l'instance de base de données ou la classe d'instance prend en charge le dimensionnement automatique du stockage.

Pour plus d'informations sur le stockage, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Pour activer la mise à l'échelle automatique du stockage pour une nouvelle instance de base de données, utilisez l'opération d'API Amazon RDS CreateDBInstance. Définissez le paramètre suivant :

  • MaxAllocatedStorage – Active le dimensionnement automatique du stockage Amazon RDS et définit la limite supérieure de la taille du stockage, en gigaoctets.

Pour vérifier que la mise à l'échelle automatique du stockage Amazon RDS est disponible pour votre instance de base de données, utilisez l'opération d'API Amazon RDS DescribeValidDbInstanceModifications pour une instance existante ou l'opération DescribeOrderableDBInstanceOptions avant de créer une instance. Vérifiez le champ suivant dans la valeur de retour :

  • SupportsStorageAutoscaling – Indique si l'instance de base de données prend en charge le dimensionnement automatique du stockage.

Pour plus d'informations sur le stockage, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Modification du paramètre de dimensionnement automatique du stockage pour une instance de base de données

Vous pouvez activer le dimensionnement automatique du stockage pour une instance de base de données Amazon RDS existante. Vous pouvez également modifier la limite de stockage supérieure qu'Amazon RDS peut allouer pour l'instance de base de données.

Pour modifier les paramètres de dimensionnement automatique du stockage pour une instance de base de données

  1. Connectez-vous au AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans la panneau de navigation, choisissez Databases (Bases de données).

  3. Choisissez l'instance de base de données que vous souhaitez modifier, puis sélectionnez Modifier. La page Modifier l'instance de base de données s'affiche.

  4. Modifiez la limite de stockage dans la section Dimensionnement automatique. Pour de plus amples informations, veuillez consulter Modification d'une instance de base de données Amazon RDS.

  5. Lorsque tous les changements vous conviennent, choisissez Continuer et vérifiez les modifications.

  6. Sur la page de confirmation, examinez vos modifications. Si elles sont correctes, choisissez Modification d'une instance de base de données pour enregistrer vos modifications. Sinon, choisissez Retour pour modifier vos modifications, ou choisissez Annuler pour les annuler.

    La modification de la limite de scalabilité automatique du stockage prend effet immédiatement. Ce paramètre ignore le paramètre Appliquer immédiatement.

Pour modifier les paramètres de dimensionnement automatique du stockage pour une instance de base de données, utilisez la commande AWS CLI modify-db-instance. Définissez le paramètre suivant :

  • --max-allocated-storage – Définit la limite de stockage supérieure, en gigaoctets. Si la valeur est supérieure au paramètre --allocated-storage, le dimensionnement automatique du stockage est activé. Si la valeur est égale au paramètre --allocated-storage, le dimensionnement automatique du stockage est désactivé.

Pour vérifier que le dimensionnement automatique du stockage Amazon RDS est disponible pour votre instance de base de données, utilisez la commande AWS CLI describe-valid-db-instance-modifications. Pour vérifier en fonction de la classe de l'instance avant sa création, utilisez la commande describe-orderable-db-instance-options. Vérifiez le champ suivant dans la valeur de retour :

  • SupportsStorageAutoscaling – Indique si l'instance de base de données prend en charge le dimensionnement automatique du stockage.

Pour plus d'informations sur le stockage, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Pour modifier les paramètres de mise à l'échelle automatique du stockage pour une instance de base de données, utilisez l'opération d'API Amazon RDS ModifyDBInstance. Définissez le paramètre suivant :

  • MaxAllocatedStorage – Définit la limite de stockage supérieure, en gibioctets.

Pour vérifier que la mise à l'échelle automatique du stockage Amazon RDS est disponible pour votre instance de base de données, utilisez l'opération d'API Amazon RDS DescribeValidDbInstanceModifications pour une instance existante ou l'opération DescribeOrderableDBInstanceOptions avant de créer une instance. Vérifiez le champ suivant dans la valeur de retour :

  • SupportsStorageAutoscaling – Indique si l'instance de base de données prend en charge le dimensionnement automatique du stockage.

Pour plus d'informations sur le stockage, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Désactivation du dimensionnement automatique du stockage pour une instance de base de données

Si vous n'avez plus besoin qu'Amazon RDS augmente automatiquement le capacité de stockage d'une instance de base de données Amazon RDS, vous pouvez désactiver le dimensionnement automatique du stockage. Après avoir désactivé le dimensionnement automatique, vous pouvez toujours augmenter manuellement le volume de stockage de votre instance de base de données.

Pour désactiver le dimensionnement automatique du stockage pour une instance de base de données

  1. Connectez-vous au AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans la panneau de navigation, choisissez Databases (Bases de données).

  3. Choisissez l'instance de base de données que vous souhaitez modifier, puis sélectionnez Modifier. La page Modifier l'instance DB s'affiche.

  4. Cochez la case Enable storage autoscaling (Activer le dimensionnement automatique du stockage) dans la section Storage autoscaling (Dimensionnement automatique du stockage. Pour plus d'informations, consultez Modification d'une instance de base de données Amazon RDS.

  5. Lorsque tous les changements vous conviennent, choisissez Continuer et vérifiez les modifications.

  6. Sur la page de confirmation, examinez vos modifications. Si elles sont correctes, choisissez Modification d'une instance de base de données pour enregistrer vos modifications. Sinon, choisissez Retour pour modifier vos modifications, ou choisissez Annuler pour les annuler.

La modification de la limite de scalabilité automatique du stockage prend effet immédiatement. Ce paramètre ignore le paramètre Appliquer immédiatement.

Pour désactiver le dimensionnement automatique du stockage pour une instance de base de données, utilisez la commande AWS CLI modify-db-instance et le paramètre suivant :

  • --max-allocated-storage – Spécifiez une valeur égale au paramètre --allocated-storage pour empêcher un dimensionnement automatique du stockage Amazon RDS supplémentaire pour l'instance de base de données spécifiée.

Pour plus d'informations sur le stockage, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Pour désactiver la mise à l'échelle automatique du stockage pour une instance de base de données, utilisez l'opération d'API Amazon RDS ModifyDBInstance. Définissez le paramètre suivant :

  • MaxAllocatedStorage – Spécifiez une valeur égale au paramètre AllocatedStorage pour empêcher un dimensionnement automatique du stockage Amazon RDS supplémentaire pour l'instance de base de données spécifiée.

Pour plus d'informations sur le stockage, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

Modification des paramètres de stockage SSD pour les E/S par seconde provisionnées

Vous pouvez modifier les paramètres d'une instance de base de données qui utilise le stockage SSD des IOPS provisionnées en utilisant la console Amazon RDS, l'AWS CLI ou l'API Amazon RDS. Spécifiez le type de stockage, le stockage alloué et le volume d'E/S par seconde provisionnées dont vous avez besoin. Vous pouvez choisir une plage de stockage située entre 1 000 IOPS et 100 Gio et 80 000 IOPS et 64 Tio (64 000 Gio). La plage dépend du moteur de base de données et du type d'instance

Bien que vous puissiez réduire la quantité d’IOPS provisionnés pour votre instance, vous ne pouvez pas réduire le volume de stockage SSD à usage général ou de stockage magnétique alloué.

Dans la plupart des cas, le dimensionnement du stockage ne requiert pas d'interruption et ne dégrade pas les performances du serveur. Après la modification des IOPS de stockage d'une instance de base de données, l'instance passe à l'état Optimisation du stockage. L'instance de base de données est totalement opérationnelle après modification du stockage.

Note

Vous ne pouvez pas effectuer de modifications de la taille de stockage pendant six (6) heures après la fin de l'optimisation du stockage sur l'instance.

Pour modifier les paramètres d'E/S par seconde provisionnées pour une instance de base de données

  1. Connectez-vous au AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans la panneau de navigation, choisissez Databases (Bases de données).

    Note

    Pour filtrer la liste des instances de bases de données, pour Filter databases (Filtrer les bases de donnée), saisissez une chaîne de texte pour Amazon RDS à utiliser pour filtrer les résultats. Seules les instances de bases de données dont les noms contiennent cette chaîne apparaissent.

  3. Choisissez l'instance de base de données avec les E/S par seconde provisionnées que vous souhaitez modifier.

  4. Sélectionnez Modify.

  5. Sur la page Modify DB Instance (Modifier l'instance de base de données), choisissez les IOPS provisionnés pour Storage type (Type de stockage), puis fournissez une valeur d'IOPS provisionnés.

    
						Onglet balises de console

    Si la valeur que vous spécifiez pour Allocated Storage (Stockage alloué) ou IOPS provisionnées sort des limites prises en charge par l'autre paramètre, un message d'avertissement s'affiche. Ce message indique la plage de valeurs requise pour l'autre paramètre.

  6. Choisissez Continue.

  7. Pour appliquer immédiatement les modifications de l'instance de base de données, choisissez Appliquer immédiatement dans la section Scheduling of modifications (Planification des modifications). Ou choisissez Appliquer lors de la prochaine fenêtre de maintenance planifiée pour appliquer les modifications pendant la prochaine fenêtre de maintenance.

    Une interruption immédiate a lieu lorsque le type de stockage change. Pour plus d'informations sur le stockage, consultez Stockage d'instance de base de données Amazon RDS.

  8. Passez en revue les paramètres à modifier et choisissez Modification d'une instance de base de données pour terminer la modification.

    La nouvelle valeur définie pour le stockage alloué ou pour le stockage des IOPS provisionnées apparaît dans la colonne Statut.

Pour modifier le paramètre de stockage des IOPS provisionnées pour une instance de base de données, utilisez la commande modify-db-instance de l'AWS CLI. Définissez les paramètres suivants :

  • --storage-type – Attribuez la valeur io1 pour les IOPS provisionnés.

  • --allocated-storage – Volume de stockage à allouer pour l'instance de base de données, en gibioctets.

  • --iops – Nouveau volume de stockage des IOPS provisionnées pour l'instance de base de données, exprimé en opérations d'I/O par seconde.

  • --apply-immediately – Utilisez --apply-immediately pour appliquer les modifications immédiatement. Utilisez --no-apply-immediately (valeur par défaut) pour appliquer les modifications pendant la prochaine fenêtre de maintenance.

Pour modifier les paramètres des IOPS provisionnées pour une instance de base de données, utilisez l'opération d'API Amazon RDS ModifyDBInstance. Définissez les paramètres suivants :

  • StorageType – Attribuez la valeur io1 pour les IOPS provisionnés.

  • AllocatedStorage – Volume de stockage à allouer pour l'instance de base de données, en gibioctets.

  • Iops – Nouveau débit IOPS pour l'instance de bases de données, exprimé en opérations d'I/O par seconde.

  • ApplyImmediately – Définissez cette option sur True pour appliquer les modifications immédiatement. Définissez cette option sur False (valeur par défaut) pour appliquer les modifications au cours de la prochaine fenêtre de maintenance.