Classes d'instances de base de données - Amazon Aurora

Classes d'instances de base de données

La classe d'instance de base de données détermine la capacité de calcul et de mémoire d'une instance de base de données Amazon RDS. La classe d'instance de bases de données dont vous avez besoin varie selon vos exigences en mémoire et en puissance de traitement.

Pour de plus amples informations sur la tarification des classes d'instance, veuillez consulter Tarification Amazon RDS.

Types de classes d'instance de base de données

Amazon Aurora prend en charge deux types de classes d'instances : mémoire optimisée et à capacité extensible. Pour de plus amples informations sur les types d'instances Amazon EC2, veuillez consulter Types d'instances dans la documentation Amazon EC2.

Les classes d'instance de bases de données à mémoire optimisée disponibles sont :

  • db.r6g – Classes d'instance alimentées par des processeurs AWS Graviton2. Elles sont idéales pour exécuter des charges de travail exigeantes en mémoire dans des bases de données open source telles que MySQL et PostgreSQL.

  • db.r5 – Classes d'instances de dernière génération optimisées pour les applications gourmandes en mémoire. Elles offrent une amélioration des performances de la mise en réseau. Elles sont alimentées par le système AWS Nitro, qui allie un matériel dédié et un hyperviseur léger.

  • db.r4 – Classes d'instance optimisées pour les applications gourmandes en mémoire. Elles offrent une amélioration de la mise en réseau .

  • db.r3 – Classes d'instances fournissant une optimisation de la mémoire.

Les classes d'instance de bases de données à capacité extensible disponibles sont :

  • db.t3 – Classes d'instances de nouvelle génération qui fournissent un niveau de performance de base, avec capacité d'extension jusqu'à utilisation intégrale de l'UC. Ces classes d'instances offrent une plus grande capacité de calcul que les précédentes classes d'instance db.t2. Elles sont alimentées par le système AWS Nitro, qui allie un matériel dédié et un hyperviseur léger.

  • db.t2 – Classes d'instances qui fournissent un niveau de performance de base, avec la possibilité de transmission étendue jusqu'à une utilisation intégrale de l'UC. Nous recommandons d'utiliser ces classes d'instance uniquement pour les serveurs de développement et de test, ou pour d'autres serveurs non dédiés à la production.

Pour de plus amples informations sur les spécifications matérielles de classe d'instance de base de données, veuillez consulter Spécifications matérielles pour les classes d'instance de base de données pour Aurora.

Moteurs de base de données pris en charge pour les classes d'instance de base de données

Vous trouverez ci-après des considérations relatives au moteur de base de données pour les classes d'instances de base de données :

  • Prise en charge de Aurora pour db.r6g

    • Les versions 2.09.2 et ultérieures de Aurora MySQL prennent en charge les classes d'instance db.r6g.

    • Les versions 12.4 et ultérieures, et les versions 11.9 et ultérieures prennent en charge les classes d'instance db.r6g.

  • Prise en charge de Aurora pour db.t3

    • Aurora MySQL prend en charge les classes d'instance db.t3.medium et db.t3.small pour Aurora MySQL version 1.15 et supérieures ainsi que pour toutes les versions Aurora MySQL 2.x.

    • Pour les classes d'instance de base de données Aurora MySQL db.r5, db.r4 et db.t3, aucune instance du cluster ne peut avoir de mises à jour système au niveau de l'instance en attente. Pour consulter les mises à jour système en attente, utilisez la commande AWS Command Line Interface (AWS CLI) suivante.

      aws rds describe-pending-maintenance-actions
    • Aurora PostgreSQL prend en charge les classes d'instances db.t3 suivantes :

      • La classe d’instances db.t3.medium est prise en charge pour les versions compatibles avec PostgreSQL version 10.7 et ultérieures.

      • La classe d'instance db.t3.large est prise en charge pour les versions compatibles avec PostgreSQL version 10.11 et ultérieures, ainsi que la version 11.6 et ultérieures.

Le tableau suivant vous présente des détails sur les classes d'instances de base de données Amazon Aurora prises en charge pour les moteurs de base de données Aurora.

Classe d'instance Aurora MySQL Aurora PostgreSQL
db.r6g – Classes d'instances optimisées en mémoire alimentées par des processeurs AWS Graviton2
db.r6g.16xlarge 2.09.2 et versions ultérieures 12.4 et versions ultérieures, 11.9 et versions ultérieures
db.r6g.12xlarge 2.09.2 et versions ultérieures 12.4 et versions ultérieures, 11.9 et versions ultérieures
db.r6g.8xlarge 2.09.2 et versions ultérieures 12.4 et versions ultérieures, 11.9 et versions ultérieures
db.r6g.4xlarge 2.09.2 et versions ultérieures 12.4 et versions ultérieures, 11.9 et versions ultérieures
db.r6g.2xlarge 2.09.2 et versions ultérieures 12.4 et versions ultérieures, 11.9 et versions ultérieures
db.r6g.xlarge 2.09.2 et versions ultérieures 12.4 et versions ultérieures, 11.9 et versions ultérieures
db.r6g.large 2.09.2 et versions ultérieures 12.4 et versions ultérieures, 11.9 et versions ultérieures
db.r5 – Classes d'instance à mémoire optimisée de dernière génération
db.r5.24xlarge 1.22 et versions ultérieures, 2.06 et versions ultérieures Oui
db.r5.16xlarge 1.22 et versions ultérieures, 2.06 et versions ultérieures Oui
db.r5.12xlarge 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r5.8xlarge 1.22 et versions ultérieures, 2.06 et versions ultérieures Oui
db.r5.4xlarge 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r5.2xlarge 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r5.xlarge 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r5.large 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r4 – Classes d'instance à mémoire optimisée
db.r4.16xlarge 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r4.8xlarge 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r4.4xlarge 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r4.2xlarge 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r4.xlarge 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r4.large 1.14.4 et versions ultérieures Oui
db.r3 – Classes d'instance à mémoire optimisée
db.r3.8xlarge Oui Non
db.r3.4xlarge Oui Non
db.r3.2xlarge Oui Non
db.r3.xlarge Oui Non
db.r3.large Oui Non
db.t3 – Classes d'instance à capacité extensible de nouvelle génération
db.t3.2xlarge Non Non
db.t3.xlarge Non Non
db.t3.large 2.10 et versions ultérieures 11.6 et versions ultérieures, 10.11 et versions ultérieures
db.t3.medium 1.14.4 et versions ultérieures 10.7 et plus
db.t3.small 1.14.4 et versions ultérieures Non
db.t3.micro Non Non
db.t2 – Classes d'instance à capacité extensible
db.t2.medium Oui Non
db.t2.small Oui Non

Détermination de la prise en charge des classes d'instance de base de données dans des régions AWS

Pour déterminer les classes d'instances de base de données prises en charge par chaque moteur de base de données dans une région AWS spécifique, vous pouvez utiliser l'AWS Management Console, la page Tarification d'Amazon RDS ou la commande d'AWS CLI describe-orderable-db-instance-options.

Note

Lorsque vous effectuez des opérations avec la AWS CLI, telles que la création ou la modification d'un cluster de base de données, elle affiche automatiquement les classes d'instance de base de données prises en charge pour un moteur de base de données, une version de moteur de base de données et une région AWS spécifiques.

Utilisation de la page de tarification Amazon RDS pour déterminer la prise en charge des classes d'instance de base de données dans les régions AWS

Vous pouvez utiliser la page Tarification d'Amazon RDS pour déterminer les classes d'instance de base de données prises en charge par chaque moteur de base de données dans une région AWS spécifique.

Pour utiliser la page de tarification pour déterminer les classes d'instance de base de données prises en charge par chaque moteur dans une région

  1. Accédez à Tarification d'Amazon RDS.

  2. Choisissez Amazon Aurora.

  3. Dans les instances de base de données, ouvrez MySQL compatible Edition (Édition compatible avec MySQL) ou PostgreSQL compatible Edition (Édition compatible avec PostgreSQL).

  4. Pour afficher les classes d'instances de base de données disponibles dans une région AWS, choisissez la région AWS dans Region (Région) dans la sous-section appropriée.

Utilisation de la AWS CLI pour déterminer la prise en charge des classes d'instance de base de données dans les régions AWS

Vous pouvez utiliser la AWS CLI pour déterminer les classes d'instance de base de données qui sont prises en charge pour des moteurs de base de données spécifiques et des versions de moteur de base de données dans une région AWS.

Pour utiliser les exemples AWS CLI de cette section, assurez-vous d'entrer des valeurs valides pour le moteur de base de données, la version du moteur de base de données, la classe d'instance de base de données et la région AWS. Le tableau suivant présente les valeurs du moteur de base de données valides.

Nom du moteur Valeur du moteur dans les commandes de l'interface de ligne de commande Plus d'informations sur les versions

Aurora compatible MySQL 5.6

aurora

Mises à jour du moteur de base de données Amazon Aurora MySQL pour 1.1.

Aurora compatible MySQL 5.7

aurora-mysql

Mises à jour du moteur de base de données Amazon Aurora MySQL pour 2.0.

Aurora PostgreSQL

aurora-postgresql

Versions Amazon Aurora PostgreSQL et versions du moteur

Pour plus d'informations sur les noms de régions AWS, consultez AWSRégions Zones de disponibilité.

Les exemples suivants montrent comment déterminer la prise en charge des classes d'instance de base de données dans une région AWS à l'aide de la commande AWS CLI describe-orderable-db-instance-options .

Répertorier les classes d'instance de base de données prises en charge par une version de moteur de base de données spécifique dans une région AWS

Pour répertorier les classes d'instance de base de données prises en charge par une version de moteur de base de données spécifique dans une région AWS, exécutez la commande suivante.

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds describe-orderable-db-instance-options --engine engine --engine-version version \ --query "OrderableDBInstanceOptions[].{DBInstanceClass:DBInstanceClass,SupportedEngineModes:SupportedEngineModes[0]}" \ --output table \ --region region

Pour Windows :

aws rds describe-orderable-db-instance-options --engine engine --engine-version version ^ --query "OrderableDBInstanceOptions[].{DBInstanceClass:DBInstanceClass,SupportedEngineModes:SupportedEngineModes[0]}" ^ --output table ^ --region region

La sortie affiche également les modes de moteur pris en charge pour chaque classe d'instance de base de données.

Par exemple, la commande suivante répertorie les classes d'instance de base de données prises en charge pour la version 12.4 du moteur de base de données Aurora PostgreSQL dans US East (N. Virginia).

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds describe-orderable-db-instance-options --engine aurora-postgresql --engine-version 12.4 \ --query "OrderableDBInstanceOptions[].{DBInstanceClass:DBInstanceClass,SupportedEngineModes:SupportedEngineModes[0]}" \ --output table \ --region us-east-1

Pour Windows :

aws rds describe-orderable-db-instance-options --engine aurora-postgresql --engine-version 12.4 ^ --query "OrderableDBInstanceOptions[].{DBInstanceClass:DBInstanceClass,SupportedEngineModes:SupportedEngineModes[0]}" ^ --output table ^ --region us-east-1

Répertorier les versions de moteur de base de données qui prennent en charge une classe d'instance de base de données spécifique dans une région AWS

Pour répertorier les versions de moteur de base de données qui prennent en charge une classe d'instance de base de données spécifique dans une région AWS, exécutez la commande suivante.

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds describe-orderable-db-instance-options --engine engine --db-instance-class DB_instance_class \ --query "OrderableDBInstanceOptions[].{EngineVersion:EngineVersion,SupportedEngineModes:SupportedEngineModes[0]}" \ --output table \ --region region

Pour Windows :

aws rds describe-orderable-db-instance-options --engine engine --db-instance-class DB_instance_class ^ --query "OrderableDBInstanceOptions[].{EngineVersion:EngineVersion,SupportedEngineModes:SupportedEngineModes[0]}" ^ --output table ^ --region region

La sortie affiche également les modes de moteur pris en charge pour chaque version du moteur de base de données.

Par exemple, la commande suivante répertorie les versions du moteur de base de données du moteur de base de données Aurora PostgreSQL qui prennent en charge la classe d'instance de base de données db.r5.large dans US East (N. Virginia).

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds describe-orderable-db-instance-options --engine aurora-postgresql --db-instance-class db.r5.large \ --query "OrderableDBInstanceOptions[].{EngineVersion:EngineVersion,SupportedEngineModes:SupportedEngineModes[0]}" \ --output table \ --region us-east-1

Pour Windows :

aws rds describe-orderable-db-instance-options --engine aurora-postgresql --db-instance-class db.r5.large ^ --query "OrderableDBInstanceOptions[].{EngineVersion:EngineVersion,SupportedEngineModes:SupportedEngineModes[0]}" ^ --output table ^ --region us-east-1

Spécifications matérielles pour les classes d'instance de base de données pour Aurora

La terminologie suivante est utilisée pour décrire les spécifications matérielles des classes d'instances de base de données :

vCPU

Nombre d'unités de traitement central (CPU) virtuelles. Un processeur virtuel est une unité de capacité que vous pouvez utiliser pour comparer les classes d'instances de base de données. Au lieu d'acheter ou de louer un processeur particulier pour l'utiliser pendant plusieurs mois ou plusieurs années, vous louez la capacité à l'heure. Notre but est de fournir une quantité constante et spécifique de capacité CPU, dans les limites du matériel sous-jacent.

ECU

Mesure relative de la puissance de traitement des nombres entiers d'une instance Amazon EC2. Pour aider les développeurs à comparer les capacités d'UC entre les différentes classes d'instance, nous avons défini une unité de calcul Amazon EC2. La quantité de CPU allouée à une instance particulière est exprimée par ces unités de calcul EC2. Une unité de calcul EC2 fournit actuellement une capacité d'UC équivalente à un processeur 2007 Opteron ou 2007 Xeon 1,0 – 1,2 GHz.

Mémoire (Gio)

Mémoire RAM, en gibioctets (Gio), allouée à l'instance de base de données. Il existe souvent un ratio cohérent entre la mémoire et le processeur virtuel. Citons, par exemple, la classe d'instance db.r4, qui a un ration mémoire/processeur virtuel similaire à celui de la classe db.r5. Toutefois, dans la plupart des cas d'utilisation, la classe d'instance db.r5 fournit de meilleures performances, plus cohérentes, que la classe d'instance db.r4.

Taille max. Largeur de bande (Mbit/s)

Bande passante maximale en mégabits par seconde. Divisez cette valeur par 8 pour calculer le débit attendu en mégaoctets par seconde.

Note

Cette figure fait référence à la bande passante d'E/S pour le stockage local au sein de l'instance de base de données. Elle ne s'applique pas à la communication avec le volume du cluster Aurora.

Performances réseau

Vitesse du réseau par rapport à d'autres classes d'instance de base de données.

Le tableau suivant donne des détails matériels sur les classes d'instances de base de données Amazon RDS pour Aurora.

Pour de plus amples informations sur le moteur de base de données Aurora pris en charge pour chaque classe de base de données, veuillez consulter Moteurs de base de données pris en charge pour les classes d'instance de base de données.

Classe d'instance vCPU ECU Mémoire (Gio) Bande passante (Mbit/s) de stockage local Performances réseau
db.r6g – Classes d'instances optimisées en mémoire alimentées par des processeurs AWS Graviton2
db.r6g.16xlarge 64 512 19 000 25 Gb/s
db.r6g.12xlarge 48 384 13 500 20 Gb/s
db.r6g.8xlarge 32 256 9 000 12 Gb/s
db.r6g.4xlarge 16 128 4 750 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r6g.2xlarge 8 64 Jusqu'à 4 750 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r6g.xlarge 4 32 Jusqu'à 4 750 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r6g.large 2 16 Jusqu'à 4 750 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r5 – Classes d'instance à mémoire optimisée de dernière génération
db.r5.24xlarge 96 347 768 19 000 25 Gb/s
db.r5.16xlarge 64 264 512 13 600 20 Gb/s
db.r5.12xlarge 48 173 384 9 500 10 Gb/s
db.r5.8xlarge 32 132 256 6 800 10 Gb/s
db.r5.4xlarge 16 71 128 4 750 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r5.2xlarge 8 38 64 Jusqu'à 4 750 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r5.xlarge 4 19 32 Jusqu'à 4 750 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r5.large 2 10 16 Jusqu'à 4 750 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r4 – Classes d'instance à mémoire optimisée
db.r4.16xlarge 64 195 488 14 000 25 Gbit/s
db.r4.8xlarge 32 99 244 7 000 10 Gbit/s
db.r4.4xlarge 16 53 122 3 500 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r4.2xlarge 8 27 61 1 700 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r4.xlarge 4 13,5 30,5 850 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r4.large 2 7 15,25 425 Jusqu'à 10 Gbit/s
db.r3 – Classes d'instance à mémoire optimisée
db.r3.8xlarge 32 104 244 10 Gbit/s
db.r3.4xlarge 16 52 122 2 000 Élevée
db.r3.2xlarge 8 26 61 1 000 Élevée
db.r3.xlarge 4 13 30,5 500 Modérée
db.r3.large 2 6,5 15,25 Modérée
db.t3 – Classes d'instance à capacité extensible de nouvelle génération
db.t3.2xlarge 8 Variable 32 Jusqu'à 2 048 Jusqu'à 5 Gbit/s
db.t3.xlarge 4 Variable 16 Jusqu'à 2 048 Jusqu'à 5 Gbit/s
db.t3.large 2 Variable 8 Jusqu'à 2 048 Jusqu'à 5 Gbit/s
db.t3.medium 2 Variable 4 Jusqu'à 1 536 Jusqu'à 5 Gbit/s
db.t3.small 2 Variable 2 Jusqu'à 1 536 Jusqu'à 5 Gbit/s
db.t3.micro 2 Variable 1 Jusqu'à 1 536 Jusqu'à 5 Gbit/s
db.t2 – Classes d'instance à capacité extensible
db.t2.medium 2 Variable 4 Modérée
db.t2.small 1 Variable 2 Faible

** L'instance r3.8xlarge ne dispose pas de bande passante EBS dédiée et n'offre donc pas d'optimisation EBS. Sur cette instance, le trafic réseau et le trafic Amazon EBS; partagent la même interface réseau 10 gigabits.