Fichiers journaux de base de données Microsoft SQL Server - Amazon Relational Database Service

Fichiers journaux de base de données Microsoft SQL Server

Vous pouvez accéder aux journaux des erreurs Microsoft SQL Server, aux journaux de l'agent, aux fichiers de trace et aux fichiers de vidage à l'aide de la console Amazon RDS, de l'AWS CLI ou de l'API RDS. Pour plus d'informations sur l'affichage, le téléchargement ou la consultation des journaux de base de données basés sur des fichiers, consultez Amazon RDS Fichiers journaux de base de données.

Programme de rétention

Les fichiers journaux font l'objet d'une rotation chaque jour et chaque fois que votre instance de base de données est redémarrée. Voici le programme de rétention des journaux Microsoft SQL Server sur Amazon RDS.

Log type (Type de journal) Programme de rétention

Journaux des erreurs

Un maximum de 30 journaux d'erreur sont retenus. Amazon RDS peut supprimer les journaux d'erreur de plus de 7 jours d'âge.

Journaux de l'agent

Un maximum de 10 journaux d'agent sont retenus. Amazon RDS peut supprimer les journaux d'agent de plus de 7 jours d'âge.

Fichiers de trace

Les fichiers de trace sont conservés selon la période de rétention des fichiers de trace de votre instance de base de données. La période de rétention par défaut des fichiers de trace est de 7 jours. Pour modifier la période de rétention des fichiers de trace pour votre instance de base de données, consultez Configuration de la période de rétention pour les fichiers de trace et de vidage.

Fichiers de vidage

Les fichiers de vidage sont conservés selon la période de rétention des fichiers de vidage de votre instance de base de données. La période de rétention par défaut des fichiers de vidage est de 7 jours. Pour modifier la période de rétention des fichiers de vidage pour votre instance de base de données, consultez Configuration de la période de rétention pour les fichiers de trace et de vidage.

Affichage du journal des erreurs SQL Server à l'aide de la procédure rds_read_error_log

Vous pouvez utiliser la procédure stockée Amazon RDS rds_read_error_log pour afficher les journaux des erreurs et les journaux de l'agent. Pour plus d'informations, consultez Affichage des journaux des erreurs et des agents.

Publication de journaux SQL Server dans Amazon CloudWatch Logs

Avec Amazon RDS pour SQL Server, vous pouvez publier des événements de journal des erreurs et de l'agent directement sur Amazon CloudWatch Logs. Analysez les données de journaux avec CloudWatch Logs, puis utilisez CloudWatch pour créer des alarmes et afficher des métriques.

CloudWatch Logs vous permet d'effectuer les actions suivantes :

  • Stocker des journaux dans un espace de stockage hautement durable pour lequel vous définissez la période de rétention.

  • Chercher et filtrer les données de journaux.

  • Partager des données de journaux entre les comptes.

  • Exporter des journaux vers Amazon S3.

  • Diffuser des données vers Amazon Elasticsearch Service.

  • Traiter des données de journaux en temps réel avec Amazon Kinesis Data Streams.

Amazon RDS publie chaque journal de base de données SQL Server sous la forme d'un flux de base de données distinct dans le groupe de journaux. Par exemple, si vous publiez des journaux des erreurs, les données d'erreurs sont stockées dans un flux de journal des erreurs dans le groupe de journaux /aws/rds/instance/my_instance/error.

Note

La publication de journaux SQL Server dans CloudWatch Logs n'est pas activée par défaut. La publication de fichiers de trace et de vidage n'est pas prise en charge. La publication de journaux SQL Server dans CloudWatch Logs est prise en charge pour toutes les régions, sauf pour Asie-Pacifique (Hong Kong).

Pour publier des journaux de base de données SQL Server dans CloudWatch Logs à partir d'AWS Management Console

  1. Ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans le panneau de navigation, choisissez Bases de données, puis l'instance de base de données que vous souhaitez modifier.

  3. Sélectionnez Modify.

  4. Dans la section Exportations des journaux, choisissez les journaux que vous voulez commencer à publier dans CloudWatch Logs.

    Vous pouvez sélectionner erreur, agent, ou les deux.

  5. Choisissez Continuer, puis Modifier l'instance de base de données sur la page récapitulative.

Pour publier des journaux SQL Server, vous pouvez utiliser la commande modify-db-instance avec les paramètres suivants :

  • --db-instance-identifier

  • --cloudwatch-logs-export-configuration

Note

Une modification apportée à l'option --cloudwatch-logs-export-configuration est toujours appliquée immédiatement à l'instance de base de données. Par conséquent, les options --apply-immediately et --no-apply-immediately sont sans effet.

Vous pouvez également publier des journaux SQL Server en utilisant les commandes suivantes :

Exemple

L'exemple suivant crée une instance de base de données SQL Server avec la publication CloudWatch Logs activée. La valeur --enable-cloudwatch-logs-exports est un tableau de chaînes JSON qui peut inclure error, agent ou les deux.

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds create-db-instance \ --db-instance-identifier mydbinstance \ --enable-cloudwatch-logs-exports '["error","agent"]' \ --db-instance-class db.m4.large \ --engine sqlserver-se

Pour Windows :

aws rds create-db-instance ^ --db-instance-identifier mydbinstance ^ --enable-cloudwatch-logs-exports "[\"error\",\"agent\"]" ^ --db-instance-class db.m4.large ^ --engine sqlserver-se
Note

Lorsque vous utilisez l'invite de commande Windows, vous devez utiliser des guillemets doubles (") d'échappement dans le code JSON en les préfixant d'une barre oblique inverse (\).

Exemple

L'exemple suivant modifie une instance de base de données SQL Server existante pour publier les fichiers journaux dans CloudWatch Logs. La valeur --cloudwatch-logs-export-configuration n'est pas un objet JSON. La clé pour cet objet est EnableLogTypes et sa valeur est un tableau de chaînes qui peut inclure error, agent ou les deux.

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds modify-db-instance \ --db-instance-identifier mydbinstance \ --cloudwatch-logs-export-configuration '{"EnableLogTypes":["error","agent"]}'

Pour Windows :

aws rds modify-db-instance ^ --db-instance-identifier mydbinstance ^ --cloudwatch-logs-export-configuration "{\"EnableLogTypes\":[\"error\",\"agent\"]}"
Note

Lorsque vous utilisez l'invite de commande Windows, vous devez utiliser des guillemets doubles (") d'échappement dans le code JSON en les préfixant d'une barre oblique inverse (\).

Exemple

L'exemple suivant modifie une instance de base de données SQL Server existante pour désactiver la publication de fichiers journaux d'agent dans CloudWatch Logs. La valeur --cloudwatch-logs-export-configuration n'est pas un objet JSON. La clé pour cet objet est DisableLogTypes et sa valeur est un tableau de chaînes qui peut inclure error, agent ou les deux.

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds modify-db-instance \ --db-instance-identifier mydbinstance \ --cloudwatch-logs-export-configuration '{"DisableLogTypes":["agent"]}'

Pour Windows :

aws rds modify-db-instance ^ --db-instance-identifier mydbinstance ^ --cloudwatch-logs-export-configuration "{\"DisableLogTypes\":[\"agent\"]}"
Note

Lorsque vous utilisez l'invite de commande Windows, vous devez utiliser des guillemets doubles (") d'échappement dans le code JSON en les préfixant d'une barre oblique inverse (\).