Création d'une instance de base de données Oracle et connexion à une base de données sur une instance de base de données Oracle - Amazon Relational Database Service

Création d'une instance de base de données Oracle et connexion à une base de données sur une instance de base de données Oracle

La fondation de base d'Amazon RDS est l'instance de base de données. Votre instance de base de données Amazon RDS est similaire à votre base de données Oracle sur site.

Important

Vous devez avoir un compte AWS avant de créer une instance de base de données. Si vous n'avez pas de compte AWS, ouvrez https://aws.amazon.com/, puis choisissez Créer un compte AWS.

Dans cette rubrique, vous allez créer un exemple d'instance de base de données Oracle. Vous allez ensuite vous connecter à l'instance de base de données et exécuter une requête simple. Pour finir, vous allez supprimer l'exemple d'instance de base de données.

Création d'un exemple d'instance de base de données Oracle

Il s'agit de l'instance de base de données dans laquelle vous exécutez vos bases de données Oracle.

Console

Vous pouvez créer une instance de base de données exécutant Oracle à l'aide d'AWS Management Console, avec l'option Easy Create (Création facile) activée ou désactivée. Lorsque l'option Easy Create (Création facile) est activée, vous spécifiez uniquement le type de moteur, la taille et l'identifiant d'instance de base de données. Easy Create (Création facile) utilise les paramètres par défaut pour les autres options de configuration. Lorsque l'option Easy Create (Création facile) est désactivée, vous spécifiez davantage d'options de configuration lors de la création d'une base de données, notamment en matière de disponibilité, de sécurité, de sauvegardes et de maintenance.

Dans cet exemple, vous utilisez Easy Create (Création facile) pour créer une instance de base de données exécutant le moteur de base de données Oracle avec une classe d'instance de base de données db.t2.micro.

Note

Pour de plus amples informations sur la création d'instances de base de données avec l'option Easy Create (Création facile) désactivée, veuillez consulter Création d'une instance de base de données Amazon RDS.

Pour créer une instance de base de données Oracle avec l'option Easy Create (Création facile) activée

  1. Connectez-vous au AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans le coin supérieur droit de la console Amazon RDS, choisissez la région AWS dans laquelle vous voulez créer l'instance de base de données.

  3. Dans la panneau de navigation, choisissez Databases (Bases de données).

  4. Choisissez Create database (Créer une base de données) et veillez à choisir Easy Create (Création facile).

    
						Option Easy Create (Création facile)
  5. Dans Configuration, choisissez Oracle.

  6. Pour DB instance size (Taille de l'instance de base de données), choisissez Free tier (Offre gratuite). Si Free tier (Offre gratuite) n'est pas disponible, choisissez Dev/Test (Développement/Test).

  7. Pour Identifiant de l'instance DB, entrez un nom pour l'instance de base de données ou conservez le nom par défaut.

  8. Pour Master username (Identifiant principal), saisissez un nom pour l’utilisateur principal, ou conservez le nom par défaut.

    La page Create database (Créer une base de données) doit ressembler à l’image suivante.

    
						Page de création de base de données
  9. Pour utiliser un mot de passe principal généré automatiquement pour l’instance de base de données, vérifiez que la case Auto generate a password (Générer un mot de passe automatiquement) est cochée.

    Pour entrer votre mot de passe principal, décochez la case Auto generate a password (Générer un mot de passe automatiquement), puis entrez le même mot de passe dans les champs Mot de passe principal et Confirmer le mot de passe.

  10. (Facultatif) Ouvrez View default settings for Easy Create (Afficher les paramètres par défaut pour Création facile).

    
						Paramètres par défaut de l'option Easy Create (Création facile).

    Vous pouvez examiner les paramètres par défaut utilisés quand l'option Easy Create (Création facile) est activée. Si vous voulez modifier un ou plusieurs paramètres pendant la création de la base de données, choisissez Standard Create (Création standard) pour les définir. La colonne Editable after database creation (Modifiable après création de la base de données indique les options que vous pouvez modifier après la création de la base de données. Pour modifier un paramètre dont la valeur est No (Non) dans cette colonne, utilisez Standard Create (Création standard). Pour les paramètres dont la valeur est Yes (Oui) dans cette colonne, vous pouvez utiliser Standard Create (Création standard) ou modifier l'instance de base de données après l'avoir créée pour modifier ces paramètres.

  11. Choisissez Create database (Créer une base de données).

    Si vous avez utilisé un mot de passe généré automatiquement, le bouton View credential details (Afficher les informations d’identification) apparaît sur la page Databases (Bases de données).

    Pour afficher l'identifiant principal et le mot de passe pour l'instance de base de données, choisissez View credential details (Afficher les informations d’identification).

    
						Informations d’identification de l’utilisateur principal après une génération de mot de passe automatique.

    Pour vous connecter à l’instance de base de données en tant qu’utilisateur principal, utilisez l’identifiant et le mot de passe affichés.

    Important

    >Vous ne pourrez pas afficher le mot de passe de l’utilisateur principal de nouveau. Si vous ne l’enregistrez pas, il sera peut-être nécessaire de le modifier. Si vous devez changer le mot de passe de l’utilisateur principal une fois l’instance de base de données disponible, vous pouvez le faire en modifiant l’instance de base de données. Pour de plus amples informations sur la modification d'une instance de base de données, veuillez consulter Modification d'une instance de base de données Amazon RDS.

  12. Pour Databases (Bases de données), choisissez le nom de la nouvelle instance de base de données Oracle.

    Sur la console RDS, les détails de la nouvelle instance de base de données s'affichent. L'instance de base de données a le statut creating (création en cours) jusqu'à ce qu'elle soit créée et prête à l'emploi. Lorsque l'état devient available (disponible), vous pouvez vous connecter à l'instance de base de données. En fonction de la quantité de stockage et de la classe d'instance de base de données, la mise à disposition de la nouvelle instance peut prendre jusqu'à 20 minutes.

    
						Capture d'écran des détails de l'instance de base de données.

Connexion à votre exemple d'instance de base de données Oracle

Après qu'Amazon RDS a provisionné votre instance de base de données, vous pouvez utiliser n'importe quelle application cliente SQL standard pour vous connecter à l'instance de base de données. Au cours de cette procédure, vous vous connectez à votre exemple d'instance de base de données en utilisant l'utilitaire de ligne de commande Oracle sqlplus. Pour télécharger une version autonome de cet utilitaire, consultez SQL*Plus User's Guide and Reference (Guide et référence de l'utilisateur SQL*Plus).

Se connecter à une instance de base de données à l'aide de SQL*Plus

  1. Trouvez le point de terminaison (nom DNS) et le numéro de port pour votre instance de base de données.

    1. Ouvrez la console RDS et choisissez Bases de données pour afficher une liste de vos instances de bases de données.

    2. Choisissez le nom de l'instance de base de données Oracle pour afficher ses détails.

    3. Dans l'onglet Connectivity & security (Connectivité et sécurité), copiez le point de terminaison. Notez également le numéro du port. Vous avez besoin du point de terminaison et du numéro de port pour vous connecter à l'instance de base de données.

      
    							Ma liste d'instances de base de données
  2. Saisissez la commande suivante sur une ligne à partir d'une invite de commande pour vous connecter à votre instance de bases de données à l'aide de l'utilitaire sqlplus. La valeur Host correspond au point de terminaison de l'instance de base de données et la valeur Port est le port que vous avez affecté à cette instance. La valeur SID pour Oracle est le nom de la base de données de l'instance de base de données que vous avez spécifié lors de la création de l'instance de base de données, pas le nom de l'instance de base de données.

    PROMPT>sqlplus 'mydbusr@(DESCRIPTION=(ADDRESS=(PROTOCOL=TCP)(HOST=endpoint)(PORT=1521))(CONNECT_DATA=(SID=ORCL)))'

    Vous devez visualiser des résultats similaires à ce qui suit.

    SQL*Plus: Release 11.1.0.7.0 - Production on Wed May 25 15:13:59 2011 SQL>

Pour de plus amples informations sur la connexion à l'instance de base de données, veuillez consulter Connexion à une instance de base de données Oracle. Pour de plus amples informations sur les problèmes de connexion, veuillez consulter Impossible de se connecter à l'instance de base de données Amazon RDS.

Suppression de votre exemple d'instance de base de données

Une fois que vous avez fini d'explorer l'exemple d'instance de base de données que vous avez créée, vous devez supprimer l'instance de base de données afin qu'elle ne vous soit plus facturée.

Pour supprimer une instance de base de données sans instantané de base de données final

  1. Connectez-vous au AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans la panneau de navigation, choisissez Databases (Bases de données).

  3. Choisissez l'instance de base de données que vous souhaitez supprimer.

  4. Pour Actions, choisissez Supprimer.

  5. Pour Créer un instantané final ?, choisissez Non, puis confirmez.

  6. Sélectionnez Delete.