Restauration à partir d'un instantané de base de données - Amazon Relational Database Service

Restauration à partir d'un instantané de base de données

Amazon RDS crée un instantané du volume de stockage de votre instance de base de données, en sauvegardant l'intégralité de cette dernière et pas seulement les bases de données. Vous pouvez créer une instance de base de données en effectuant une restauration à partir d'un instantané de base de données. Vous indiquez le nom de l'instantané de base de données à partir duquel opérer la restauration, puis un nom pour la nouvelle instance de base de données résultant de l'opération de restauration. Vous ne pouvez pas restaurer un instantané de base de données sur une instance de base de données existante ; une nouvelle instance de base de données est créée lors de la restauration.

Après restauration de l'instance de base de données, vous pouvez l'utiliser dès que son statut est available. L'instance de base de données continue de charger des données en arrière-plan. Cette opération s'appelle chargement différé.

Si vous accédez à des données qui n'ont pas encore été chargées, l'instance de base de données télécharge immédiatement les données demandées à partir d'Amazon S3, et continue à charger le reste des données en arrière-plan. Pour plus d'informations, consultez Instantanés Amazon EBS.

Pour atténuer les effets du chargement différé sur des tables auxquelles vous avez besoin de pouvoir accéder rapidement, vous pouvez effectuer des opérations impliquant des analyses de table entière, telles que SELECT *. Cela permet à Amazon RDS de télécharger toutes les données de table sauvegardées à partir de S3.

Vous pouvez restaurer une instance de base de données et utiliser un type de stockage différent que l'instantané de base de données source Dans ce cas, le processus de restauration est plus lent, à cause du travail supplémentaire nécessaire pour migrer les données vers le nouveau type de stockage. Si vous effectuez une restauration vers ou à partir d'un stockage magnétique, le processus de migration est plus lent. Ceci est dû au fait que le stockage magnétique ne dispose pas de la capacité IOPS du stockage IOPS provisionnés ou Usage général (SSD).

Vous pouvez utiliser AWS CloudFormation pour restaurer une instance de base de données à partir d'un instantané d'instance de base de données. Pour de plus amples informations, veuillez consulter AWS::RDS::DBInstance dans leAWS CloudFormationGuide de l'utilisateur.

Note

Vous ne pouvez pas restaurer une instance de base de données à partir d'un instantané de base de données qui est à la fois partagé et chiffré. Par contre, vous pouvez créer une copie de l'instantané de base de données et restaurer l'instance de base de données à partir de cette copie. Pour plus d'informations, consultez Copie d'un instantané de base de données.

Considérations relatives au groupe de paramètres

Nous vous recommandons de conserver le groupe de paramètres de base de données de tout instantané de bases de données que vous créez, de telle sorte que vous puissiez associer votre instance de base de données restaurée au groupe de paramètres approprié.

Le groupe de paramètres de base de données par défaut est associé à l'instance restaurée, sauf si vous en choisissez une autre. Aucun paramètre personnalisé n'est disponible dans le groupe de paramètres par défaut.

Vous pouvez spécifier le groupe de paramètres lorsque vous restaurez l'instance de base de données.

Pour plus d'informations sur les groupes de paramètres DB, consultez Utilisation des groupes de paramètres.

Considérations relatives aux groupes de sécurité

Lorsque vous restaurez une instance de base de données, le cloud privé virtuel (VPC) par défaut, le groupe de sous-réseaux de base de données et le groupe de sécurité VPC sont associés à l'instance restaurée, sauf si vous en choisissez d'autres.

  • Si vous utilisez la console Amazon RDS, vous pouvez spécifier un groupe de sécurité VPC personnalisé à associer à l'instance ou créer un nouveau groupe de sécurité VPC.

  • Si vous utilisez AWS CLI, vous pouvez spécifier un groupe de sécurité VPC personnalisé à associer à l'instance en incluant l'option --vpc-security-group-ids dans la commande restore-db-instance-from-db-snapshot.

  • Si vous utilisez l'API Amazon RDS, vous pouvez inclure le paramètre VpcSecurityGroupIds.VpcSecurityGroupId.N dans l'action RestoreDBInstanceFromDBSnapshot.

Dès que la restauration est terminée et que votre nouvelle instance de base de données est disponible, vous pouvez également changer les paramètres de VPC en modifiant l'instance de base de données. Pour plus d'informations, consultez Modification d'une instance de base de données Amazon RDS.

Considérations relatives au groupe d'options

Lorsque vous restaurez une instance de base de données, le groupe d'options de base de données par défaut est associé à l'instance de base de données restaurée dans la plupart des cas.

L'exception concerne l'instance de base de données source associée à un groupe d'options contenant une option persistante ou permanente. Par exemple, si l'instance de base de données source utilise le chiffrement des données Oracle Transparent Data Encryption (TDE), l'instance de base de données restaurée doit utiliser un groupe d'options ayant l'option TDE.

Si vous restaurez une instance de base de données dans un VPC différent, vous devez effectuer l'une des opérations suivantes pour affecter un groupe d'options de base de données :

  • Affectez le groupe d'options par défaut de ce groupe VPC à l'instance.

  • Affectez un autre groupe d'options qui est lié à ce VPC.

  • Créez un nouveau groupe d'options et affectez-le à l'instance de base de données. Avec les options permanentes ou persistantes, telles qu'Oracle TDE, vous devez créer un nouveau groupe d'options incluant l'option persistante ou permanente.

Pour plus d'informations sur les groupes d'options de base de données, veuillez consulter Utilisation de groupes d'options.

Considérations relatives à l'étiquetage des ressources

Lorsque vous restaurez une instance de base de données depuis un instantané de base de données, RDS vérifie si vous spécifiez de nouvelles identifications. Si oui, les nouvelles identifications sont ajoutées à l'instance de base de données restaurée. S'il n'y a pas de nouvelles identifications, RDS recherche les identifications de l'instance de base de données source pour l'instantané de base de données, puis les ajoute à l'instance de base de données restaurée.

Pour plus d'informations, consultez Copie de balises vers des instantanés d'instance de base de données.

Considérations relatives à Microsoft SQL Server

Lorsque vous restaurez un instantané de base de données RDS for Microsoft SQL Server sur une nouvelle instance, vous pouvez toujours effectuer une restauration sur la même édition que votre instantané. Dans certains cas, vous pouvez également modifier l'édition de l'instance de base de données. Les limitations suivantes s'appliquent lors de la modification des éditions :

  • L'instantané de base de données doit disposer de suffisamment de stockage alloué à la nouvelle édition.

  • Seules les modifications d'édition suivantes sont prises en charge :

    • De Standard Edition vers Enterprise Edition

    • De Web Edition vers Standard Edition ou Enterprise Edition

    • D'Express Edition vers Web Edition, Standard Edition ou Enterprise Edition

Si vous voulez passer d'une édition à une nouvelle édition qui n'est pas prise en charge en restaurant un instantané, vous pouvez essayer d'utiliser la fonction de sauvegarde et de restauration native. SQL Server vérifie si votre base de données est compatible avec la nouvelle édition sur la base des fonctions SQL Server que vous avez activées sur la base de données. Pour plus d'informations, veuillez consulter Importation et exportation de bases de données SQL Server à l'aide de la sauvegarde et de la restauration natives.

Considérations relatives à Oracle Database

Si vous utilisez Oracle GoldenGate, conservez toujours le groupe de paramètres avec le paramètre compatible. Lorsque vous restaurez une instance de base de données depuis un instantané de bases de données, spécifiez le groupe de paramètres associé à une valeur compatible correspondante ou supérieure.

Si vous restaurez un instantané d'une instance de base de données de conteneur (CDB), vous pouvez modifier le nom de la base de données enfichables (PDB). Vous ne pouvez pas modifier le nom de la base de données de conteneur (CDB), qui est toujours RDSCDB. Ce nom de CDB est le même pour toutes les instances RDS qui utilisent une architecture à locataire unique. Pour plus d'informations, consultez Instantanés dans une architecture à locataire unique.

Avant de restaurer un instantané de bases de données, vous pouvez le mettre à niveau vers une version ultérieure. Pour plus d'informations, consultez Mise à niveau d'un instantané de base de données Oracle.

Restaurer à partir d'un instantané

Vous pouvez restaurer une instance de base de données à partir d'un instantané de base de données à l'aide d'AWS Management Console, d'AWS CLI ou de l'API RDS.

Pour restaurer une instance de base de données à partir d'un instantané de base de données

  1. Connectez-vous à la AWS Management Console et ouvrez la console Amazon RDS à l'adresse https://console.aws.amazon.com/rds/.

  2. Dans le panneau de navigation, choisissez Snapshots.

  3. Choisissez l'instantané de base de données à partir duquel vous voulez restaurer.

  4. Pour Actions, choisissez Restaurer l'instantané.

  5. Sur la page Restore snapshot (Restaurer l'instantané), pour DB instance identifier (Identifiant d'instance de base de données), saisissez le nom de votre instance de base de données restaurée.

  6. Spécifiez d'autres paramètres.

    Pour obtenir des informations sur chaque paramètre, consultez Paramètres des instances de base de données.

  7. Choisissez Restore DB Instance (Restaurer une instance de base de données).

Pour restaurer une instance de base de données à partir d'un instantané de base de données, utilisez la commande restore-db-instance-from-db-snapshot de l'AWS CLI.

Dans cet exemple, vous effectuez la restauration à partir d'un instantané de base de données précédemment créé, nommé mydbsnapshot. Vous effectuez la restauration à une nouvelle instance de base de données nommée mynewdbinstance.

Vous pouvez spécifier d'autres paramètres. Pour plus d'informations sur chaque paramètre, consultez Paramètres des instances de base de données.

Exemple

Pour Linux, macOS ou Unix :

aws rds restore-db-instance-from-db-snapshot \ --db-instance-identifier mynewdbinstance \ --db-snapshot-identifier mydbsnapshot

Pour Windows :

aws rds restore-db-instance-from-db-snapshot ^ --db-instance-identifier mynewdbinstance ^ --db-snapshot-identifier mydbsnapshot

La sortie générée lors de l'exécution de cette commande est semblable à ce qui suit :

DBINSTANCE mynewdbinstance db.t3.small MySQL 50 sa creating 3 n 8.0.28 general-public-license

Pour restaurer une instance de base de données à partir d'un instantané de base de données, appelez la fonction d'API Amazon RDS RestoreDBInstanceFromDBSnapshot avec les paramètres suivants :

  • DBInstanceIdentifier

  • DBSnapshotIdentifier